] La Lettre de l'ULB [

Archives | Contacts 

Publications ULB

Amir-Moezzi Mohammad Ali
Dye Guillaume
Razavi Darius
Rea Andrea
Martiniello Marco
Mazzola Alessandro
Meuleman Bart
Bonneels Pierre
Decharneux Baudouin
Decharneux Baudouin
Lacroix Justine
Pranchère Jean-Yves
Sacré Alix
Schreiber Jean-Philippe
Louryan Stéphane

] International [

Des étudiants ingénieurs de l'ULB installent un système informatique sécurisé dans un centre de santé à Kinshasa (RDC)

Quatre étudiants de l'École polytechnique de Bruxelles se sont rendus cet été à Kinshasa, en République démocratique du Congo, dans le cadre d'un projet de première année de master. Les étudiants ont partagé leurs compétences pour concevoir, construire et installer une armoire de protection et de chargement de tablettes tactiles utilisées dans un centre de santé à Kinshasa (le Centre Hospitalier Mutualiste de Kinshasa (CHMK)).

Ces tablettes tactiles sont exploitées pour le fonctionnement d'un système d'information hospitalier (CERHIS) qui permet l'amélioration de la qualité des soins, de la production d'information sanitaire et de la gestion du centre de santé.

Jusqu'ici, le CHMK fonctionnait en effet uniquement avec des documents et registres papier dont la manipulation est fastidieuse et peu efficace. La solution logicielle qui les remplace, CERHIS, a été initiée dans le cadre de mémoires et projets de la Cellule de coopération au développement de l'École polytechnique de l'ULB (CODEPO). Son développement a été repris et se poursuit aujourd'hui dans un cadre professionnel au sein de l'Agence européenne pour le développement et la santé (AEDES), une société de consultance spécialisée en santé publique.

Si le programme informatique fonctionnant sur des tablettes tactiles Android répond aux besoins de la structure de santé, l'environnement aux conditions souvent difficiles (pannes de courant, poussière...) nécessitait impérativement un système adéquat de rangement, de protection et de chargement.

Les quatre étudiants ingénieurs de l'ULB ont apporté la solution en concevant l'élément manquant permettant de rendre viable l'exploitation des solutions logicielles déjà développées: une armoire métallique solide dotée d'un système de batteries branchées sur le secteur et des panneaux solaires.

Avec l'aide de techniciens locaux, ils ont réalisé cette armoire sur le terrain, à Kinshasa, à partir de matériaux disponibles en grande partie sur place. La structure métallique, réalisée à partir de tôles d'acier soudées, a ensuite été câblée et installée au centre de santé. Reliée à un système de panneaux solaires et de batteries, elle permet ainsi le stockage et la recharge, en toute autonomie, des différentes tablettes tactiles qui y sont branchées.

Une attention particulière a été apportée à la reproductibilité du projet ; la construction a été réalisée avec les partenaires locaux de la société congolaise MAISORDI, qui devra assurer la production future de l'armoire pour l'installation du système dans d'autres structures de santé. La réussite du projet pilote les a amenés à prévoir également l'utilisation de l'armoire dans le cadre de projets liés à la MECRECO, une mutuelle d'épargne et de microcrédits en République Démocratique du Congo.

Ce projet a bénéficié de l'appui financier de l'Académie de recherche et d'enseignement supérieur - Commission de la coopération au développement (ARES-CCD) et des Alumni de l'École polytechnique de Bruxelles.

L'ULB renforce ses liens avec les universités japonaises

Si la visite d'État des souverains belges au Japon du 10 au 14 octobre permet de renforcer les liens entre les entreprises japonaises et belges, elle constitue également une formidable opportunité pour les représentants des universités belges qui accompagnent l'importante délégation.

À l'occasion de cette mission royale, le recteur de l'ULB, Yvon Englert est accompagné de représentants de différentes facultés de l'ULB, qui mettent ce déplacement à profit pour rencontrer leurs homologues dans plusieurs universités prestigieuses au Japon (l'Université de Waseda, l'Université de Keio, l'Université de Tokyo, l'Université Shizuoka, la Tokyo Women's Medical University, l'Université de Kobe et l'Université d'Ōsaka), ainsi que deux organismes importants: le JASSO (Japan Student Service Organization) qui propose divers programmes d'aide aux étudiants internationaux dans le but de renforcer les échanges et les contacts des cultures et le JSPS (The Japan Society for the Promotion of Science).

Ce mercredi 12 octobre, en présence des ministres de la délégation belge, le recteur de l'ULB devait signer sept nouveaux accords de partenariat avec:

  • l'Université de Waseda, un des partenaires privilégiés de l'ULB: un accord-cadre pour l'organisation de co-tutelles de thèses doctorales entre les deux universités ainsi qu'un accord d'échanges d'étudiants pour la Faculté d'Architecture et l'École polytechnique de Bruxelles ;
  • l'Université de Tohoku: un MoU (Memorandum of Understanding) ainsi qu'un accord d'échanges d'étudiants dans le domaine de l'architecture ;
  • l'Université de Shizuoka: un MoU avec la Faculté de Pharmacie ;
  • et l'Université de Kyoto: un MoU ainsi qu'un accord d'échanges d'étudiants pour la Solvay Brussels School of Economics and Management.

À ce jour, l'ULB a conclu 23 accords avec 14 universités japonaises. Si l'ULB est présente au Japon, c'est avant tout pour renforcer ses collaborations en matière de recherche avec les plus prestigieuses universités nippones.

L'ULB présente à Lubumbashi pour les 60 ans de l'UNILU

L'Université de Lubumbashi (UNILU), en République démocratique du Congo, a été fondée en 1955 grâce aux efforts conjoints de l'ULB et de l'ULg. Ses deux premiers recteurs furent Walther Bourgeois et Jean Hiernaux, tous les deux professeurs à l'ULB.

Depuis de nombreux liens se sont noués entre nos deux universités dans des disciplines très diverses. Et si ces liens se sont distendus pour s'interrompre en 1990 avec le massacre des étudiants sur le campus de Lubumbashi, très vite après la chute de Mobutu en 1997, les collaborations ont repris.

L'ULB félicite l'UNILU pour cet anniversaire important dans la vie d'une université et espère voir se développer de nombreuses nouvelles collaborations dans les années à venir. Notre Université sera présente cette semaine à Lubumbashi pour fêter les 60 ans de l'UNILU.

Pour plus d'information sur les financements permettant de développer des collaborations de recherche ou de formation avec l'UNILU, n'hésitez pas à contacter gaelle.ducarme@ulb.ac.be