] La Lettre de l'ULB [

Archives | Contacts 

Publications ULB

Masquelier Juliette
Zacharie Arnaud
Luminet Olivier
Grynberg Delphine
De Maeyer Philippe
Galand Michèle
Vannieuwenhuyze Bram
Vanthemsche Guy
Goffaux Patrick
Slautsky Emmanuel
Sohier Jérôme
Van Essche Éric
de La Boulaye Pauline
Genin Christophe
Grésillon Boris
Mensch Nicolas
Zaccaï Edwin
Didat Maxime
Dartevelle Patrice
De Spiegeleer Christoph

] Enseignement [

Formation d'un grand pôle d'enseignement des langues à l'ULB

En 2015, pas moins de 17 langues (en plus du français langue étrangère) seront enseignées à l'ULB: de l'anglais au chinois, en passant par l'allemand, le néerlandais, l'italien, l'espagnol, le russe, l'arabe, le turc, sans oublier l'hébreu, le tchèque, le portugais, le roumain, le grec, le polonais, le croate, le slovène ou le japonais !

La naissance de ce grand pôle d'enseignement des langues fait suite à la réforme du Paysage de l'enseignement supérieur et aux accords conclus juste avant l'été entre plusieurs acteurs bruxellois de ce secteur: l'ISTI (Haute École de Bruxelles), la Haute École Francisco Ferrer (Cooremans) et l'Université libre de Bruxelles.

En rassemblant les ressources déjà existantes au sein de l'ULB et celles de l'Institut Cooremans et de l'ISTI, c'est le plus grand pôle d'enseignement des langues jamais constitué à Bruxelles qui verra le jour dès la rentrée de 2015. L'ULB deviendra la seule institution bruxelloise à proposer un cursus complet (Bacheliers et Masters) en traduction et en interprétation.

En intégrant les traducteurs et interprètes de l'Institut Cooremans et de l'ISTI, dont la renommée internationale n'est plus à faire, l'ULB formera dès 2015, plus de 2000 étudiants aux différentes facettes de l'étude des langues. Suivant un cursus au sein d'une université complète, les futurs traducteurs et interprètes élargiront considérablement leur formation dans les domaines les plus variés, des sciences aux études européennes en passant, par exemple, par la sociologie, l'économie, l'histoire, la géographie, la communication, et se verront décerner à la fin de leurs études un diplôme de l'ULB.

On le comprend, c'est un véritable "Pôle européen des langues" que l'ULB met en place. Il s'appuiera sur une approche très variée, de la littérature à l'interprétation, en passant par la traduction et la philologie appuyée sur un dialogue constant avec toutes les disciplines universitaires.

Comme le déclare Didier Viviers, recteur de l'ULB: "De l'enseignement d'une pratique professionnelle à la recherche la plus pointue, les langues constituent à la fois un outil indispensable à notre développement et un objet d'études essentiel dans la société de la connaissance."

Management + Philosophies: une alliance moderne !

L'Executive Programme en Management & Philosophies, dont l'originalité consiste à faire débattre autour de cas très concrets du monde de l'entreprise, est une réelle source d'inspiration pour les dirigeants.

Une série d'orateurs de haut vol sont attendus dans le cadre du cycle qui débutera en novembre: Axel Miller, André Comte-Sponville, Philippe Busquin, Philippe Gurdjian, Jean-Paul Philippot, Thomas Spitaels, etc. Ces personnalités de qualité alliées à la thématique de l'année, consacrée aux philosophies managériales en Chine, en Inde et dans les pays musulmans amèneront sans nul doute les participants à jeter un regard neuf sur leur pratique quotidienne.

Clôture des inscriptions (9 jours de formation de novembre 2013 à juin 2014): le 14 octobre 2013.

Plus d'information:
www.solvay.edu/philo

Le phénomène inflammatoire à l'École MiniMed

La Faculté de Médecine de l'ULB organisera son cinquième cycle de leçons de l'École MiniMed du 23 septembre 2013 au 17 mars 2014.

Lorsque la peau ou un tissu quelconque de notre organisme est blessé/lésé, il se produit une série d'événements complexes que l'on regroupe sous le terme de "réponse inflammatoire". Il en va de même lors de l'agression par un organisme étranger tel qu'un microbe. C'est dire que le phénomène inflammatoire peut concerner la plupart si pas tous les organes de notre corps et se manifester aussi bien lors d'une "banale" blessure au niveau de la peau que lors d'une infection microbienne ou encore d'un acte chirurgical.

En d'autres termes, l'inflammation est un mécanisme remarquable permettant de restaurer l'équilibre de l'individu lors de toute forme d'agression et ceci quel que soit l'âge de l'individu. Si l'inflammation permet de retrouver la santé dans beaucoup de circonstances, comme par exemple lors d'infection, il arrive aussi et de plus en plus souvent qu'elle se caractérise par sa chronicité, par le fait donc que l'individu ne peut se défaire de ce mécanisme qui est en principe devait lui rendre la santé. Tout se passe donc à ce moment-là comme si l'interrupteur de l'inflammation restait en position "on", avec tous les dégâts collatéraux sur nos tissus que ce mécanisme va engendrer. C'est en particulier le cas de toutes les maladies inflammatoires chroniques. L'amélioration du processus inflammatoire dans certains cas et son contrôle dans d'autres constituent l'un des plus passionnants défis du XXIe siècle en médecine.

Le programme de l'École MiniMed consacré à l'inflammation se propose au travers des huit leçons de répondre à quelques-unes des questions que nous nous posons tous: en quoi consiste la réponse inflammatoire ? A quoi sert-elle ? Quelle est sa dangerosité ?

Plus d'information:
minimed.ulb.ac.be