Cette action de solidarité est terminée. Merci à toutes et à tous pour votre aide et vos dons qui ont été redistribués dans les centres d'accueils.

Solidarité avec les réfugiés: l’ULB se mobilise

Depuis plusieurs semaines, l’Europe voit un nombre croissant d’hommes, de femmes et d’enfants affluer sur son territoire, fuyant conflits et persécution, barbarie et obscurantisme.

Profondément attachée aux valeurs humanistes, l’ULB se mobilise aujourd’hui comme elle l’a fait tout au long de son histoire, pour témoigner de sa solidarité avec ces victimes de l’intolérance et de la guerre.

Ces réfugiés ont en effet de nombreux besoins - auxquels tentent déjà de répondre une série d'associations -, qu’il s’agisse de nourriture, d’hébergement, de vêtements, mais aussi de culture ou tout simplement de divertissement. Nombre d’entre eux sont des étudiants, des anciens étudiants et des enfants en manque de lectures, de jeux ou de musique.

L’ULB organise une collecte de livres, de jouets et d'instruments de musique.

L'université lance, dans un registre qui lui est propre, une campagne de solidarité qui, au-delà de l’émotion et du court terme, devrait leur témoigner notre soutien et tenter d'améliorer quelque peu leur situation dans notre pays.

L'Université vous invite à déposer aux Presses universitaires de Bruxelles (PUB) des campus du Solbosch et Erasme, à partir du lundi 7 septembre, des livres (de préférence en anglais sinon en arabe), des livres pour enfants, des jouets en bon état, ainsi que des instruments de musique.

Les objets collectés seront ensuite mis à la disposition des réfugiés, par des bénévoles de notre communauté universitaire, directement dans les centres ouverts de Fedasil et de la Croix-Rouge.

Si vous souhaitez agir encore plus activement, rejoignez l'équipe de bénévoles mise en place pour assurer la collecte en contactant: solidaire@ulb.ac.be

Il n’y a pas d’aide dérisoire dans la situation que nous connaissons. Toute contribution à l’accueil de ces réfugiés est une marque d’humanité, et l’ULB mènera d’autres actions dans les semaines qui viennent en faveur de ces populations confrontées à un exil forcé et douloureux.