information destinée aux membres du PES
sommairesommairepage précédentepage précédentepage suivantepage suivanteimprimerimprimerenvoyerenvoyermarquermarquer

Carrière

Corps scientifique temporaire

Lorsqu'il totalise 6 années d'ancienneté scientifique, l'assistant à temps plein atteint la limite des renouvellements de 2 ans. Il doit, s'il désire poursuivre la carrière d'assistant, solliciter un renouvellement de mandat justifié par des circonstances exceptionnelles (un an, renouvelable 3 fois maximum).

Lorsqu'il totalise 6 années d'ancienneté scientifique à due concurrence, l'assistant à temps partiel atteint la limite des renouvellements de 2 ans soit, 12 années à 50%, 8 années à 75%, 10 années à 60% - avec un maximum de 12 ans (un assistant à temps partiel de 25%, par exemple, aura droit à un maximum de 12 ans et non 24 ans). Il doit, s'il désire poursuivre la carrière d'assistant, solliciter un renouvellement de mandat justifié par des circonstances exceptionnelles (un an, renouvelable 3 fois maximum).

La fonction d'assistant chargé d'exercices ne peut être exercée qu'à temps partiel : jusqu'au 30/09/2003, au maximum à quart temps - depuis l'année académique 2003-2004, les tranches à respecter sont de 5%, 10%, 15% ou 20% d'un temps plein, le maximum autorisé étant 20%.

La fonction d'assistant chargé d'exercices adjoint à un titulaire de langue vivante peut être exercée à temps partiel ou à temps plein. Ils sont nommés pour des termes de 2 ans renouvelables de manière illimitée.

Les procédures et le calendrier que doivent suivre les assistants chargés d'exercices sont les mêmes que ceux en vigueur pour les assistants.

Corps scientifique définitif

  • Premier assistant (Rang A)

Rang A :

L'assistant peut prétendre à une nomination à titre définitif à condition d'avoir une thèse de doctorat et compter déjà 4 années d'ancienneté scientifique ou être à l'issue du 4e mandat. La nomination se fait par concours, ce qui implique que toutes les personnes qui satisfont aux critères n'accèdent pas systématiquement à la carrière définitive.

Une nomination à titre définitif implique que l'assistant soit dans le cadre au 1er octobre de l'année du concours.

Ceci signifie qu'un assistant temporaire ne doit pas attendre l'échéance des délais (ancienneté scientifique dans la charge et échéance du mandat) pour terminer sa thèse et commencer les démarches. Il peut entamer ces démarches dès l'obtention du diplôme de docteur, à condition d'avoir accompli 4 mandats d'assistant au moins ou compter 4 années d'ancienneté scientifique au 1er octobre suivant l'année académique du concours En tout état de cause, il doit satisfaire aux exigences scientifiques (doctorat) pour le 14 février de l'année où il atteint 6 ans d'ancienneté scientifique dans la charge (pour les temps partiels, l'ancienneté maximale est de 12 ans). Par ailleurs, l'échéance de ce mandat doit se situer après le 31 mars de l'année académique du concours.

Conditions de participation aux concours de Premiers Assistant et de mandats post-doctoraux

Concours de 1er Assistant

Pour être admis à participer au concours en vue d'une nomination au rang de 1er Assistant, il faut :

  • Soit avoir obtenu un mandat d'Assistant ou post-doctoral dont le terme est fixé au plus tôt le 31 mars de l'année académique du concours, soit être ou avoir été Chercheur ou boursier à l'ULB, soit avoir obtenu un mandat FNRS presté à l'ULB

  • Être de nationalité belge (ou obtenir une dispense de la condition de nationalité - dont la procédure est prise en charge par l'ULB en cas de nomination au grade de 1er Assistant)et être âgé de moins de 50 ans à la date de la nomination

  • Être reconnu apte par le service médical

  • Être titulaire d'un diplôme universitaire de licencié, docteur, pharmacien, ingénieur, ou d'un master 120 crédits délivré par une institution universitaire belge ou une institution universitaire étrangère et reconnu, par le Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles, équivalent à un des grades précités

  • Être titulaire d'un diplôme de docteur à thèse

  • Compter quatre années d'ancienneté scientifique totale ou à l'issue du 4ème mandat d'Assistant, à la date de la promotion au grade de 1er Assistant

Post-doctorant

Pour être admis à participer au concours en vue de l'obtention d'un mandat post-doctoral, il faut :

  • Être titulaire d'un diplôme de docteur à thèse

  • Être sous mandat d'assistant

  • Avoir été, au terme de ce mandat d'assistant, détenteur de celui-ci pendant au moins cinq années consécutives

Ce mandat ne se conçoit qu'à temps plein. Les Assistants mi-temps peuvent également postuler mais pour un mandat à temps plein

Dans la plupart des cas, les Assistants ne peuvent déposer qu'une fois leur candidature. Toutefois, par dérogation, un Assistant ayant défendu sa thèse plus rapidement et qui peut montrer qu'au terme normal de son mandat d'assistant il a exercé celui-ci pendant cinq années consécutives, peut être autorisé à postuler dès qu'il est docteur et donc, à se représenter tant qu'il est sous mandat d'assistant

L'Assistant qui a obtenu un mandat exceptionnel d'un an après avoir postulé à un mandat pot doctoral, ne peut pas représenter sa candidature

Remarques importantes

Les candidatures doivent respecter les délais propres à chaque calendrier facultaire ; il appartient au candidat de se renseigner sur ces délais

Par ailleurs tout membre du corps scientifique peut demander, par écrit, au Département des ressources humaines - Service du personnel enseignant et scientifique (SPES) s'il réunit les conditions d'ancienneté requises pour participer au concours.

Corps enseignant temps partiel

Lors de l'attribution d'un enseignement à titre temporaire, le candidat nommé portera le titre de suppléant (si la fonction doit être rémunérée et, donc, nantie d'un poste au cadre) ou de chargé d'enseignement (fonction non rémunérée et, en principe, réservée aux membres du corps scientifique définitif temps plein, y compris les mandataires à titre définitif FNRS travaillant à l'ULB - voir sur déclaration de vacance).

Le suppléant pourra être renouvelé avec le titre de Maître de conférences, le chargé d'enseignement avec le titre de Maître d'enseignement. A partir du 3ème renouvellement, le Maître de conférences peut être nommé à titre définitif avec le titre de Chargé de cours, cette mesure est applicable au Maître d'enseignement pour autant que la Faculté, Ecole ou Institut dispose du poste au cadre nécessaire.

Dans le respect des Arrêtés royaux (notamment, être docteur depuis 8 ans au moins) et des procédures internes, le Chargé de cours temps partiel peut être promu au rang de Professeur temps partiel.

Le Chargé de cours temps partiel ou le Professeur temps partiel candidat au titre honorifique de Professeur ordinaire C doit avoir été nommé pour sa charge d'enseignement (qui ne peut être inférieure à 60h/an) depuis au moins six ans et doit avoir une autre activité rétribuée l'empêchant d'exercer des charges d'enseignement à temps plein à l'Université.

Corps enseignant temps plein

Le candidat à une fonction de Chargé de cours doit être porteur d'un diplôme de docteur, de pharmacien, d'ingénieur ou d'agrégé de l'enseignement supérieur (ou avoir obtenu une dispense de diplôme pour mérites scientifiques exceptionnels). Il ne peut être nommé qu'à l'issue de 4 années dans la fonction de Premier Assistant.

Le candidat à une fonction de Professeur doit en outre être porteur du diplôme exigé depuis 8 ans au moins. Il ne peut être nommé qu'à l'issue de 4 années dans la fonction de Chargé de Cours temps plein.

Le candidat à une fonction de Professeur ordinaire doit en outre être porteur du diplôme exigé depuis 8 ans au moins et être âgé de moins de 60 ans au moment de la nomination. Il ne peut être nommé qu'à l'issue de 4 années dans la fonction de Professeur.

Pour plus d'information

Isabel VASCO HIDALGO

DRH, Service du Personnel Enseignant et Scientifique

tel 02 650 4632, fax 02 650 4631,

Campus du Solbosch

ULB CP115/01, avenue F.D. Roosevelt 50, 1050 Bruxelles