Présentation des derniers chercheurs engagés à l'ULB
sommairesommairepage précédentepage précédentepage suivantepage suivanteimprimerimprimerenvoyerenvoyermarquermarquer

Florence LE CAM (Chargé de cours - 2011)

Parcours

Florence Le Cam est, depuis le mois d'octobre, chargée de cours temporaire en Information et communication (Faculté de Philosophie et Lettres). Après une formation en école de journalisme à Paris, elle travaille durant un peu moins d'un an pour le journal Ouest-France. Elle part ensuite au Québec où elle réalise un Master en communication publique et un mémoire sur le journalisme en ligne. " Au Québec, je me suis rendu compte que la recherche était ce que j'aimais ; que le fait de réfléchir sur le journalisme m'apportait plus que le journalisme lui-même. Car ce que j'aime, c'est le temps. Quand je fais mes recherches, j'ai du temps pour lire et je ne suis pas non plus limitée dans la longueur de mes écrits ", explique Florence Le Cam. Elle décide donc de se lancer dans un doctorat, portant sur l'identité des journalistes du Québec et sa confrontation à l'émergence du web. Ce doctorat sera mené dans le cadre d'un double diplôme entre le Québec et la France. Enfin, la chercheuse complètera sa formation par un post doctorat sur le syndicalisme dans le journalisme au Québec.

Après ces années passées outre-Atlantique, Florence Le Cam revient en France et travaille pendant cinq ans comme enseignant-chercheur en journalisme à l'IUT de Lannion (Université de Rennes 1) avant d'arriver à l'ULB. " Ce qui m'intéresse à l'ULB, c'est l'interdisciplinarité qui permet de pouvoir monter des projets avec d'autres départements ", déclare-t-elle.

Depuis le 1er octobre 2011, Florence Le Cam dispense les cours de socio-économie des médias et de théorie de l'information journalistique. Elle est également responsable des stages et du cours de Pratiques du journalisme imprimé et en ligne.

Elle poursuit ses recherches sur la socialisation des journalistes en ligne et sur la construction des identités professionnelles. " Je mène des entretiens et des observations in situ, dans une perspective ethnographique, avec des journalistes. Pour le projet sur la socialisation, je rencontre les répondants une fois par an afin d'analyser la manière dont ils évoluent ou encore les changements qui s'opèrent au niveau de leurs discours ", précise Florence Le Cam. Ses recherches portent aussi sur les carrières des journalistes : comment est née cette vocation ? Quelles ont été les expériences professionnelles précédentes des journalistes interrogés ? Comment se déroule le processus d'apprentissage tout au long de leur vie professionnelle ?

Florence Le Cam travaille par ailleurs au développement d'une revue scientifique trilingue appelée " Sur le journalisme, About Journalism, Sobre jornalismo " (surlejournalisme.com). Cette revue vise à structurer la recherche sur le journalisme entre le Canada, la Belgique, la France et le Brésil. La chercheuse est aussi membre du Réseau international d'études sur le journalisme (REJ). Grâce à ces différents projets, Florence Le Cam maintient donc les contacts qu'elle a pu se créer au Canada ou avec des chercheurs sud-américains.

Contacts

Florence LE CAM

Fac Lettres, Traduction et Communication

tel 02 650 4451,

Campus du Solbosch

ULB CP123, avenue F.D. Roosevelt 50, 1050 Bruxelles