Présentation des derniers chercheurs engagés à l'ULB
sommairesommairepage précédentepage précédentepage suivantepage suivanteimprimerimprimerenvoyerenvoyermarquermarquer

Artem NAPOV (Premier Assistant - 2012)

Parcours

Artem Napov a quitté l'Ukraine à contrecœur à la fin de sa troisième secondaire. " Mes parents devaient s'installer en Belgique pour une période de quatre ans. De mon côté je ne voulais pas partir mais je n'avais pas le choix ", explique-t-il. Arrivé dans notre plat pays, il suit le programme de cours normal d'une école belge la journée et assiste le soir à des cours donnés dans une école de l'ambassade de Russie. Une fois son parcours scolaire terminé, Artem Napov est attiré par le challenge d'études universitaires et entame son parcours à l'école polytechnique de Bruxelles de l'Université Libre de Bruxelles. " Tout petit déjà j'ai eu la chance d'étudier dans une école spécialisée en mathématique. Ensuite, les études d'ingénieur étaient connues pour mener à de multiples débouchés ", précise-t-il.

Au moment où ses parents rentrent en Ukraine, le jeune homme qui se plaît finalement en Belgique décide d'y rester. Son diplôme d'ingénieur physicien en poche, Artem Napov doit faire un choix de carrière. " J'ai considéré les deux options - privé et public - et les différentes possibilités que le privé pouvait m'offrir. Il y a avait une large palette de choix que ce soit dans le secteur informatique, dans l'industrie énergétique, dans la consultance financière etc. Mais je me suis rendu compte que plus le métier nécessitait un bagage technique, plus cela m'intéressait ", explique Artem Napov. Il se lance alors fin 2007 dans une thèse de doctorat en mathématiques appliquées dans le domaine de l'analyse numérique sous la supervision du Professeur Yvan Notay. Rassemblant rapidement de très bons résultats, le jeune aspirant FNRS termine sa thèse en un temps record. " Début 2011, je suis ensuite parti en Californie pour un séjour post-doctoral à l'université de Berkeley (à Lawrence Berlekey National Laboratory) durant un an et demi ", poursuit-il. " Cela fut une expérience enrichissante qui m'a permis de découvrir l'organisation de la recherche scientifique outre atlantique ", ajoute Artem Napov.

Depuis octobre 2012, Artem Napov est premier assistant et fait partie du groupe d'analyse numérique du Service de Métrologie Nucléaire de l'ULB. Ses recherches portent sur la résolution numérique d'équations à dérivées partielles. " Je me penche sur la résolution numérique des problèmes qui se posent dans différentes branches de la science et décrivent souvent des phénomènes différents, mais qui ont la même formulation mathématique ", précise-t-il. " L'avantage des mathématiques appliquées est qu'on est pas limité par les lois de la physique. La seule limite à laquelle nous sommes confrontés est celle de notre imagination ", conclut Artem Napov.

Contacts

Artem NAPOV

Ecole polytechnique de Bruxelles

tel 02 650 2070,

Campus du Solbosch

ULB CP165/84, avenue F.D. Roosevelt 50, 1050 Bruxelles