Présentation des derniers chercheurs engagés à l'ULB
sommairesommairepage précédentepage précédentepage suivantepage suivanteimprimerimprimerenvoyerenvoyermarquermarquer

Véronique MATHIEU (Premier Assistant - 2011)

Parcours

Si la recherche en toxicologie n'était pas à priori une vocation pour Véronique Mathieu, elle s'est peu à peu imposée à elle. Aujourd'hui, la passion pour ce domaine scientifique l'a profondément gagnée et elle se réjouit de ce tournant dans sa vie.

Véronique Mathieu est médecin de formation : " A 18 ans, ce n'est pas facile de se projeter et de choisir ses études. J'étais attirée par les sciences, l'architecture mais aussi par le théâtre. Pourtant, j'ai finalement opté pour des études en médecine ". Un " virus " touchant l'ensemble de sa famille puisque son père est radiologue, sa mère généraliste, l'une de ses sœurs est psychiatre et l'autre, anatomo-pathologiste.

Diplômée en 2002 à l'ULB, Véronique Mathieu choisit d'emblée de s'orienter vers la recherche plutôt que d'entamer une spécialisation. A cette fin, elle entame un DEA (Diplôme d'Études Approfondies) en Faculté de Médecine. Sous la supervision du professeur Robert Kiss, elle enchaîne avec un doctorat au sein du Laboratoire de Toxicologie de la Faculté de Pharmacie : " Mon mémoire de master portait sur les cancers de la peau. La cancérologie et la dermatologie étant un peu mes domaines de prédilection, je souhaitais continuer dans cette voie. J'ai choisi de consacrer ma thèse aux mélanomes, les plus meurtriers des cancers de la peau. Plus précisément, j'ai étudié deux protéines, la gastrine et la galectine 1, qui modifient les propriétés biologiques des mélanomes cutanés ". La jeune femme défend sa thèse de doctorat en 2007.

Grâce à une bourse de la Fondation Y. Boël, Véronique Mathieu poursuit avec un stage post-doctoral de deux ans, toujours au sein du Laboratoire de Toxicologie. Elle reçoit ensuite un mandat de chargé de recherches FNRS qui lui permet de continuer ses travaux. Ceux-ci sont alors menés sous la co-tutelle du Laboratoire de Pharmacie expérimentale de l'UCL (dirigé par Olivier Feron) et du Laboratoire de Toxicologie de l'ULB.

Parallèlement à ses activités de recherche, Véronique Mathieu est titulaire d'un cours de développement de médicaments anti-cancéreux (MA2). En 2011, elle s'investit davantage dans le programme d'enseignement car le professeur Marc Van Damme, dont elle assure actuellement l'intérim en tant que chef de service du laboratoire, lui confie la suppléance de ses cours de toxicologie (MA1-MA2). " Enseigner demande beaucoup d'investissement car il faut pouvoir adapter les cours en fonction de l'actualité. C'est d'autant plus essentiel en toxicologie car c'est une matière dont on parle beaucoup dans les médias et qui touche l'ensemble de la population ", explique la jeune femme.

Avant la fin de son mandat du FNRS, une belle opportunité se présente à elle : la Faculté de Pharmacie ouvre un axe stratégique en toxicologie cellulaire et moléculaire. Souhaitant une place définitive au sein de l'Université, Véronique Mathieu soumet sa candidature. Ses connaissances en biologie cellulaire et moléculaire, son expérience en toxicologie ainsi que son diplôme de maîtrise d'expérimentation animale persuadent la Faculté de lui confier ce poste. Elle est nommée Première Assistante en octobre 2011. Actuellement, elle continue ses travaux en cancérologie expérimentale : " Au sein de l'axe stratégique, nous essayons de trouver de nouveaux traitements anti-cancéreux pour combattre les cancers résistants à la chimiothérapie. Nous testons majoritairement des produits d'origine naturelle et tentons de comprendre leur manière de fonctionner ".

Véronique Mathieu s'investit pleinement dans ses nouvelles fonctions. Si elle disposait de davantage de temps libre, elle souhaiterait réintégrer une troupe de théâtre amateur : " Sur scène, j'aime avoir le sentiment de donner du plaisir aux autres. Incarner un personnage permet de sortir de soi et de mieux comprendre la psychologie de son entourage. Et puis, le théâtre permet aussi de mieux se découvrir, de se défouler et, surtout, de rire ! ".

Contacts

Véronique MATHIEU

Faculté de Pharmacie

tel 02 650 5179,

Campus de la Plaine

ULB CP205/01, boulevard du Triomphe, 1050 Bruxelles