Présentation des derniers chercheurs engagés à l'ULB
sommairesommairepage précédentepage précédentepage suivantepage suivanteimprimerimprimerenvoyerenvoyermarquermarquer

Alessandra KUPPER CARDOZO (Chercheur qualifié - 2006)

Parcours

Mes études secondaires terminées, j'hésitais pour mon orientation universitaire entre la médecine, la médecine vétérinaire et la biologie. Sensible aux défis de la recherche dans le domaine biomédical, notamment pour le développement de nouveaux traitements curatifs, j'ai décidé de me former en sciences biologiques dans l'espoir d'apporter ma participation à cet objectif.

Brésilienne d'origine, j'ai suivi mes études dans mon pays natal et je me suis rapidement engagée dans la recherche scientifique, successivement dans les domaines du cancer, de la microbiologie et de la génétique humaine. Diplômée en sciences biologiques, j'ai souhaité développer mes activités de recherche à un niveau international. Récipiendaire d'une bourse en 1997, je suis venue en Belgique afin d'y réaliser ma maîtrise en sciences pharmaceutiques et médicales, au Laboratoire de génétique humaine de la VUB. Durant deux ans, j'y ai travaillé dans le domaine des maladies génétiques infantiles, avant de m'intéresser au diabète, plus particulièrement de type 1 (DT1). L'étude de cette pathologie, développée dans ma thèse de doctorat en sciences biomédicales, est l'activité principale de ma carrière de chercheuse.

Caractérisé par l'hyperglycémie qui résulte de la destruction immune de cellules pancréatiques bêta - les cellules produisant l'insuline -, le diabète de type 1 constitue une des pathologies chroniques les plus fréquentes de l'enfance et de l'adolescence. Elle touche actuellement 30 millions de personnes à travers le monde et, malheureusement, ce chiffre augmente de 3% à 5% par an. De plus, son traitement - des injections d'insuline plusieurs fois par jour - se révèle pénible et contraignant. Bien que ce soit actuellement le traitement le plus accessible, il ne permet cependant pas de garantir un taux constant de glucose dans le sang, avec des « hauts et bas » pouvant entraîner des complications chroniques très invalidantes.

Mon travail de recherche au Laboratoire de médecine expérimentale est centré sur les mécanismes moléculaires impliqués dans le dysfonctionnement et la mort de la cellule bêta dans le DT1. La connaissance et la compréhension de ceux-ci sont essentielles pour développer de nouvelles stratégies thérapeutiques. En effet, les approches curatives - voire préventives - de cette pathologie reposent sur le maintien/la restauration des fonctions des cellules pancréatiques bêta et leur viabilité.

Pour identifier et comprendre les mécanismes impliqués dans la destruction des cellules beta par le système immunitaire, nous utilisons les analyses des puces à ADN (micro-arrays). Cette technologie de pointe nous permet d'étudier l'expression simultanée de plusieurs milliers de gènes (profils d'expression génique) et d'identifier le rôle des cytokines dans la modification de leur taux d'expression dans les cellules beta. Afin de mener ces recherches sur des modèles tant in-vitro qu'in-vivo, nous avons développé des collaborations scientifiques internationales (Danemark, USA, Suisse) et nationales (Leuven).

J'ai découvert en Belgique un pays formidable, et mes activités scientifiques m'y ont toujours apporté la force et l'énergie nécessaires pour persévérer. Ma nomination en tant que chercheur qualifié FNRS est d'une importance capitale pour y consolider mes recherches, solliciter de nouvelles subventions en tant que chercheur responsable et développer une équipe autonome. Par conséquent, cette fonction me permettra de contribuer au développement des recherches du Laboratoire de médecine expérimentale et d'intégrer définitivement la Communauté universitaire de l'ULB.

Thèse

Characterization of novel cytokine-induced genes in pancreatic beta-cells: The gene network contributing to beta-cell death in type 1 diabetes mellitus (publiée le mars 2003)

Contacts

Alessandra KUPPER CARDOZO

Faculté de Médecine

tel 02 555 6306,

Campus Erasme

ULB CP618, route de Lennik 808, 1070 Bruxelles