Présentation des derniers chercheurs engagés à l'ULB
sommairesommairepage précédentepage précédentepage suivantepage suivanteimprimerimprimerenvoyerenvoyermarquermarquer

Denis FRANCHIMONT (Chercheur Qualifié - 2002)

Parcours

Projet de recherche

Les glucocorticoïdes et les immunosuppresseurs sont utilisés depuis de nombreuses années dans le traitement des maladies inflammatoires du tube digestif mais aussi dans la sclérose en plaques et la poplyarthrite rhumatoïde. Une meilleure compréhension de leurs mécanismes d'action cellulaire et moléculaire sur le système immunitaire permettrait une meilleure utilisation clinique et une meilleure sélection de patients. La première partie de notre programme est l'étude de la régulation globale de l'ensemble des gènes et protéines par les glucocorticoïdes et les immunosuppresseurs sur les différentes populations cellulaires du système immunitaire. Les nouvelles technologies d'étude du profile d'expression des gènes (DNA microarrays ou protein arrays) offrent un potentiel clinique énorme dans la dissociation des effets bénéfiques thérapeutiques des effets secondaires indésirables. Au cours de la deuxième partie de notre recherche, nous étudierons les effets cellulaires des glucocorticoïdes et des immunosuppresseurs sur différentes populations cellulaires spécifiques régulatrices de la réponse immunitaire. Une amélioration de la connaissance moléculaire, cellulaire et pharmacologique de ces immunosuppresseurs rendrait alors possible la création de nouveaux composés (éventuellement associés à la thérapie cellulaire) agissant de manière plus sélective et spécifique sur la réponse immunitaire, mais permettrait aussi l'identification de marqueurs moléculaires de bonne ou mauvaise réponse au traitement. Ce travail devrait générer de nouvelles cibles médicamenteuses pour la recherche pharmaceutique.

Résumé des recherches

Les glucocorticoïdes étant de puissants agents immunosuppresseurs, notre travail s'est consacré à la physiologie de leur régulation surrénalienne au cours d'une maladie inflammatoire intestinale expérimentale et à leur mode d'action pharmacologique, moléculaire et cellulaire, sur la réponse immunitaire. Notre travail a montré l'action sélective des glucocorticoïdes sur le type de réponse immunitaire par leur action différentielle sur la sécrétion et la signalisation (messagerie) intra-cellulaire de cytokines déterminantes dans l'immunité humorale (production d'anticorps) et cellulaire (production de lymphocytes T). Nous avons également contribué à la compréhension de la modulation de l'apoptose (mort cellulaire) ou de la survie des lymphocytes T par les glucocorticoïdes durant la réponse immunitaire et ainsi à leur participation au maintien de l'homéostasie du pool (le nombre) des lymphocytes T. Enfin, nous avons entrepris une étude panoramique de l'ensemble des gènes régulés par les glucocorticoïdes et démontré que les glucocorticoïdes n'étaient pas uniquement immunosuppresseurs mais aussi immunostimulants favorisant telle ou telle fonction du système immunitaire.

Thèse

Etude de la corticosensibilité dans les états inflammatoires. Intérêt dans la maladie de Crohn (publiée le 30/03/1999)

Contacts

Denis FRANCHIMONT

Hôpital Erasme

tel 02 555 3712,

Campus Erasme

ULB CP572/10, route de Lennik 808, 1070 Bruxelles