Présentation des derniers chercheurs engagés à l'ULB
sommairesommairepage précédentepage précédentepage suivantepage suivanteimprimerimprimerenvoyerenvoyermarquermarquer

Jean-Michel DRICOT (Premier Assistant - 2011)

Parcours

" J'ai un père médecin et une mère infirmière donc je ne suis pas du tout tombé dans la marmite de l'ingénierie quand j'étais petit ! Mais j'ai toujours été fasciné par le fonctionnement des machines. Je ne pourrais pas vous énumérer le nombre d'appareils que j'ai démonté quand j'étais enfant ! ", plaisante Jean-Michel Dricot. Cet intérêt dévorant le conduit aux portes de l'École polytechnique de Bruxelles à l'ULB, où il obtient le diplôme d'ingénieur informaticien en 2001.

Par la suite, Jean-Michel Dricot est engagé comme assistant au sein du Service informatique de la Faculté. Il dispense alors un premier cours de systèmes d'exploitation et de réseaux ainsi qu'un second consacré aux algorithmes. Un rôle qui n'est pas pour lui déplaire : " Durant mon master, j'ai été étudiant-assistant. J'avais quelques appréhensions car je ne savais pas du tout si j'étais un bon pédagogue et, finalement, ça s'est très bien passé. C'était une excellente expérience qui m'a donné envie de continuer dans l'enseignement ". En parallèle, il réalise une thèse de doctorat portant sur les protocoles de routage permettant aux réseaux de senseurs sans-fils de se structurer dynamiquement et de manière totalement autonome. En 2007, il défend sa thèse et reçoit le titre de Docteur en Sciences appliquées.

Après ce doctorat, Jean-Michel Dricot quitte un temps l'ULB pour le secteur privé. Dans le cadre d'un contrat de post-doctorat, il est rapidement engagé dans le Centre de Recherche et de Développement de l'entreprise France Télécom à Grenoble. Il n'y restera que quelques mois mais il garde le souvenir d'une expérience enrichissante.

De retour en Belgique, il obtient un contrat de recherche à l'ULB lui permettant d'intégrer le Laboratoire d'Apprentissage automatique du professeur Gianluca Bontempi, en Faculté des Sciences. La fin de l'année 2008 marque son retour au sein de l'École polytechnique de Bruxelles. En effet, il redémarre au service OPÉRA Wireless Communications Group avec un mandat de chargé de recherches FNRS : " Mes travaux portaient déjà sur les systèmes radio-cognitifs. Ce sont des réseaux de télécommunications capables de s'auto-organiser et d'optimiser leurs ressources de communication à travers une forme de coopération entre terminaux. J'ai notamment démontré comment les protocoles de la couche réseau peuvent être développés en intégrant complètement des aspects liés à la propagation, ce qui est propre aux réseaux sans fil. Les résultats sont prometteurs et cette technologie émergente préfigure certainement ce que seront les réseaux mobiles du futur ". Durant son contrat FNRS, la Faculté lui offre la possibilité de reprendre les cours de réseaux de télécommunication destinés aux étudiants de Master. Il ne peut que saisir cette opportunité !

Aujourd'hui, il assure les cours d'architecture et protocoles des réseaux, de réseaux mobiles et enfin, de réseaux publics de télécommunications (en co-tutelle avec Charles Cuvelliez de l'IBPT). " Dans mes cours, si la taille de la classe me le permet, j'invite les étudiants à me proposer des sujets qu'ils aimeraient voir au programme. Globalement, la Faculté souhaite s'inscrire dans une dynamique encourageant les étudiants à adopter un rôle plus actif. Le rêve serait de voir venir les étudiants de dernière année avec leur table des matières ! ".

En octobre 2011, il est nommé Premier Assistant. " Je travaille toujours sur l'exploitation des particularités des réseaux sans fil et sur les protocoles d'auto-organisation qui en découlent. Les applications de ces systèmes sont très nombreuses. Je mène notamment un projet visant à utiliser des réseaux de senseurs sans-fil dans le monitoring des signes vitaux de certains patients ", explique le professeur.

Et quand il lui reste un peu de temps, Jean-Michel Dricot le consacre à sa femme et à ses deux jeunes enfants. C'est aussi un passionné de photographie et un grand fan des humoristes britanniques Monty Python !

Contacts

Jean-Michel DRICOT

Ecole polytechnique de Bruxelles

tel 02 650 3883, fax 02 650 4713,

Campus du Solbosch

ULB CP165/81, avenue F.D. Roosevelt 50, 1050 Bruxelles