Présentation des derniers chercheurs engagés à l'ULB
sommairesommairepage précédentepage précédentepage suivantepage suivanteimprimerimprimerenvoyerenvoyermarquermarquer

Wei-Hong ZHANG (Chargé de cours - 2012)

Parcours

Cadette d'une famille de 5 enfants, née en Chine en 1963, d'une famille de médecins, Wei-Hong Zhang a eu la chance de profiter de la révolution culturelle des années 60. " Contrairement aux trois aînés, les deux derniers, dont moi, ont eu la chance d'aller à l'Université, après avoir réussi l'examen d'entrée. J'ai donc suivi des études de médecine entre 1982 et 1987. A l'obtention de mon diplôme, j'ai été durant 4 ans assistante en anatomie-pathologie. Mais je ne me voyais pas médecin dans un hôpital. " Aussi, lorsqu'un de ses frères, chef d'entreprise, s'installe en Belgique et lui propose de venir, elle hésite peu. Après un an de cours de français, elle s'inscrit à l'ULB pour une maîtrise en Santé publique et rencontre l'homme qui deviendra son mari, et le père de son fils, né en 1993. " Je me suis occupée pendant deux ans de mon bébé, puis j'ai repris ma maîtrise en 1995, à laquelle j'ai ajouté un DEA d'épidémiologie. "

Et lorsque l'Administration Générale de la Coopération au Développement, liée au ministère des Affaires étrangères, lance une étude épidémiologique sur une maladie osseuse en Chine, Wei-Hong Zhang saute sur l'occasion. Elle contribue à ce programme entre 1997 et 1999, sous la direction du Pr Jean Nève (Faculté de pharmacie) avec la Faculté de Médecine de l'Université Jiao Tong de Xi'an. En 1999, elle choisit la recherche en santé maternelle et de l'enfant, en particulier la santé périnatale. Sous la direction et l'impulsion du Pr Sophie Alexander de l'Unité de santé reproductive de l'Ecole de sante Publique de l'ULB, elle participe à de nombreux projets de recherche européens. En 2007, Wei-Hong Zhang obtient son PhD en santé publique, année où elle reçoit une bourse de post-doc de la Fondation Wiener-Anspach) pour travailler un an à Oxford dans le cadre d'un échange d'étudiants. Cette même année encore, elle rencontre le directeur de l'ICRH (International Center for Reproductive Health) de l'Université de Gand, le Pr Marleen Temmerman qui lui propose de coordonner 3 projets de recherche avec la Chine, financés par le VIe Programme-cadre de la Communauté Européenne. " Il s'agissait d'évaluer les services de planification familiale et santé maternelle dans quelques provinces. Je travaillais alors à mi-temps pour cette coordination à l'Université de Gand, et l'autre mi-temps à l'ULB. En 2012, c'est le VIIe Programme cadre qui débute pour une durée de 4 ans, et qui prolonge nos recherches que nous avons étendues à toute la Chine, excepté le Tibet. Pendant ce temps, j'ai postulé comme chargée de cours à temps plein. " Poste qu'elle décroche, enseignant l'épidémiologie (méthodes quantitatives) aux étudiants de 1ère et 2e années de master, mais aussi à des étudiants provenant du monde entier pour passer un master complémentaire.

Elle veille constamment à maintenir des liens privilégiés entre la Chine et son pays d'adoption, notamment à travers une fonction de coordinatrice académique du pôle santé de l'ULB (qui rassemble les facultés de médecine, pharmacie, sciences de la motricité et école de santé publique) en relation avec la Chine. Mais elle n'est pas peu fière d'une autre de ses réalisations : son titre de Championne de Belgique de tennis deux années consécutives (2011-2012), chez les Dames 40-1, avec son club…

Contacts

Wei-Hong ZHANG

Hôpital Erasme

tel 02 555 6368, fax 02 555 4049,

Campus Erasme

ULB CP598, route de Lennik 808, 1070 Bruxelles