Présentation des derniers chercheurs engagés à l'ULB
sommairesommairepage précédentepage précédentepage suivantepage suivanteimprimerimprimerenvoyerenvoyermarquermarquer

Vincent RAUSSENS (Chercheur Qualifié - 2003)

Parcours

Application de la résonance magnétique nucléaire à l'étude de la structure des protéines membranaires

Notre connaissance de la structure tridimensionnelle des protéines s'est fort améliorée au cours de ces dernières années, notamment via de vastes projets de génomiques ou de protéomiques structurales, basés sur le séquençage du génome humain et d'autres organismes. Deux aspects essentiels n'ont pas bénéficié de ces développements à savoir les protéines membranaires qui représentent environ un tiers de l'ensemble des protéines d'une part et les interactions protéine-protéine d'autre part. La résonance magnétique nucléaire (RMN), était jusqu'il y a peu limitée à l'étude de la structure de protéines de petite taille. Néanmoins, de récents progrès ont permis de faire reculer cette limite jusqu'à des tailles pouvant atteindre plusieurs centaines de kDa.

Notre but est d'appliquer ces avancées récentes de la RMN à l'obtention de structures à haute résolution de protéines membranaires. La réalisation de ce projet demandera la mise au point de nouvelles techniques structurales mais aussi biochimiques et plus particulièrement l'optimisation des conditions d'expression des protéines membranaires ainsi que de leur reconstitution dans des systèmes lipidiques permettant d'obtenir une protéine active et ce dans des conditions compatibles avec les expériences de RMN. Afin de profiter pleinement de l'avantage représenté par la RMN hétéronucléaire multidimensionnelle dans l'étude de la structure des protéines et/ou dans l'identification des modifications de structures tertiaires subies par une protéine après fixation d'un ligand spécifique, diverses approches de marquages isotopiques seront envisagées et notamment les récentes techniques de 'ligation' chimique qui devraient permettre de marquer spécifiquement un segment d'une protéine au sein de la protéine native. L'expérience acquise lors de la réalisation de ce projet pourra être appliquée à l'étude de structures à haute résolution des grandes familles de protéines membranaires (ABC, transporteurs, ...), cibles potentielles de nouveaux agents pharmacologiques.

Thèse

Structure et topologie de l'ATPase gastrique et des intermédiaires impliqués dans son cycle catalytique (publiée le 20/03/1997)

Contacts

Vincent RAUSSENS

Faculté des Sciences

tel 02 650 5386,

Campus de la Plaine

ULB CP206/02, boulevard du Triomphe, 1050 Bruxelles