Présentation des derniers chercheurs engagés à l'ULB
sommairesommairepage précédentepage précédentepage suivantepage suivanteimprimerimprimerenvoyerenvoyermarquermarquer

Barbara DELCOURT (Premier Assistant - 2003)

Parcours

Dans le cadre de ma thèse de doctorat, j'ai tout particulièrement concentré mon attention sur les significations du concept de souveraineté et adopté une démarche basée sur une approche généalogique et de " déconstruction " visant à dévoiler les enjeux de pouvoir inhérents à son utilisation dans les relations internationales. Sur le plan méthodologique, ma démarche s'inspire des travaux récents consacrés à l'analyse de discours et se situe clairement à la confluence de deux disciplines : le droit international et les relations internationales. Il s'agit là du cadre théorique qui guide les recherches que je mène en Faculté des sciences sociales, politiques et économiques.

Dans le cadre de mon mandat de recherche à l'Institut d'Etudes européennes, j'ai développé un volet plus spécifiquement " européen ", et essentiellement lié à l'étude des relations extérieures de l'Union européenne. La plupart de mes travaux comportent une dimension théorique (Ex. : quelles sont les méthodes d'analyse adaptées à l'étude de la politique étrangère et de sécurité de l'UE ? Que recouvre la notion de gouvernance ? Quels sont les fondements normatifs du recours à la force). Les analyses plus empiriques (Ex. : étude du positionnement de l'Europe dans la guerre du Kosovo), ou de nature plus institutionnelle (Ex. : la réception du livre blanc de la Commission européenne sur la gouvernance par le Parlement européen) font également partie de mon travail de recherche.

L'actualité récente m'a conduit à utiliser le cadre théorique de ma recherche doctorale pour analyser les discours produits par l'administration américaine après le 11 septembre. Le concept stratégique présenté par le Haut-représentant de l'UE au Conseil européen de Thessalonique (juin 2003) fera l'objet d'une étude similaire. Enfin, c'est encore l'actualité internationale qui m'a déterminé à m'inscrire dans un projet de recherche collectif consacré à l'administration internationale de territoires, une problématique qui mobilise la plupart des instruments et concepts théoriques utilisés dans mes recherches en Faculté, à l'IEE et comme membre associé du Centre de droit international.

Thèse

La reconnaissance conditionnelle des républiques yougoslaves: un test de politique étrangère européenne ? Analyse politologique d'un discours juridicisé (publiée le 10/12/2001)

Contacts

Barbara DELCOURT

Faculté de Philosophie et Sc. sociales

tel 02 650 3387, fax 02 650 3068,

Campus du Solbosch

ULB CP172/01, avenue F.D. Roosevelt 50, 1050 Bruxelles