page d'accueil   sommaire  

Violette DIRIX


coordonnées


Violette DIRIX
tel +32-2-555.38.62, fax +32-2-555.44.99, vdirix@ulb.ac.be
Campus Erasme
CP560, route de Lennik 808, 1070 Bruxelles



unités de recherche


Laboratoire de Vaccinologie et d'Immunologie Mucosale [Laboratory of Vaccinology and Mucosal Immunity] (LoVMI)



projets


Immunodéficience de la petite enfance [Immune deficiency of childhood]
La connaissance de l'ontogénèse des réponses immunitaires chez le petit enfant est un élément déterminant pour le développement de stratégies optimales de vaccination chez ceux-ci. Nous avons montré que malgré un état relatif d'immunodéficience, les petits enfants sont capables de développer certaines réponses immunitaires appropriées notamment à l'égard des antigènes de la coqueluche. Cependant, en fonction du type de vaccin administré, on observe une lenteur plus ou moins importante de maturation des réponses immunitaires de type Th1. Actuellement, nous caractérisons les réponses immunitaires mémoire à l'égard de Bordetella pertussis, dans le cadre du Projet Européen Child-Innovac. Réponse immunitaire des enfants à l'égard des antigènes de Bordetella pertussis au décours d'une infection ou d'une vaccination (Projet Européen Child-Innovac) Caractérisation des réponses immunitaires mémoires T et B induites après vaccination par un vaccin acellulaire versus un vaccin à cellules entières versus un vaccin administré au décours d'une infection naturelle. Après développement et standardisation des techniques, des cohortes d'enfants âgés de 3 à 10 ans et ayant reçus différents types de vaccin sont analysées. Nous avons par ailleurs développé des tests permettant d'évaluer l'apparition de cellules effectrices après vaccination. Ceux ci seront transférés dans le centre responsable dans le cadre du projet d'un essai clinique de phase I d'un nouveau vaccin contre la coqueluche, un vaccin atténué administré par voie nasale. [Knowing the ontogenesis of immune responses during childhood is a key factor for the development of optimal vaccine strategies. We have shown that in contrast to a relative immaturity of the immue system in young children, they are able to mount appropriate cellular immune response to some pathogens/ vaccine antigens like those from Bordetella pertussis. However, depending of the type of vaccine administrated, there is some delay in the maturation of normal Th1-type immune reponses. We now characterize the memory immune reponses to Bordetella pertuusis (see below). Immune response of children to Bordetella pertussis antigens after infection or vaccination (European Project Child Innovac). Characterization of the T and B memory immun ereposnes after vaccination with either an acellular or a whole cell vaccine or afetr a vaccine administrated after a natural infection. Afetr development and standardisation of te techniques, cohorts of children aged from 3 to 10 years, and vaccinated with different vaccines, will be included in the study. Other tests will be developped to detect the appearance of specific effector cells after vaccination. These tests will then be transferred to the center who will perform within the project a phase I study of a new vaccine against B. pertussis adminstrated by the nasal route. ]

Immunodéficience du patient tuberculeux (2ème partie) [Immune deficiency in human tuberculosis (2nd part)]
2. Rôle des cellules alvéolaires épithéliales dans les réponses d'immunité cellulaire à l'égard de Mycobacterium tuberculosis chez l'homme (Projet Européen HOMITB). La HBHA permet l'entrée des mycobactéries dans les cellules alvéolaires épithéliales de type II et son gène est uprégulé dans les cellules épithéliales. Le but de ce projet est de démontrer le rôle de ces cellules épithéliales dans la présentation antigénique de la HBHA aux lymphocytes durant la tuberculose latente. Ce mécanisme pourrait être déterminant dans le maintien à long terme de réponses immunitaires protectrices chez les sujets infectés et non malades. 3. Pathogénèse et identification de facteurs prédictifs du syndrome inflammatoire d'immuno restauration induit par TB chez les patients infectés par HIV et traités par HAART (Projet Européen TB-IRIS). Ce projet se déroule essentiellement à Kampala, en Uganda. Deux cohortes de patients infectés par HIV et mis sous traitement HAART sont suivies prospectivement durant une période de 6 mois, l'une d'entre elle étant infectée par M. tuberculosis, l'autre n'étant pas connue comme infectée. Nous évaluons de façon prospective l'efficacité des nouveaux tests immuologiques pour le diagnostic de l'infection par M. tuberculosis. De même, nous caractérisons différents marqueurs immunologiques qui pourraient être des biomarqueurs du syndrome d'immuno restauration et qui pourraient ainsi permettre un diagnostic et une prise en charge précoces. [2. Role of alveolar epithelial cells in the cellular immune responses to Mycobacterium tuberculosis in humans (Europena Project HOMITB) 3. Pathogenesis and identification of predictive factors of TB-IRIS in HIV infected patients treated by HAART (European Project TB-IRIS) ]



disciplines et mots clés déclarés


Immunologie Pathologie maladies infectieuses Pédiatrie

Bordetella Pertussis cellules aléolaires épithéliales réponses immunitaires syndrome inflammatoire de reconstitution immune tests immunologiques de diagnostic tuberculose humaine