page d'accueil   sommaire  

Rita D'ORAZIO


coordonnées


Faculté des Sciences
Rita D'ORAZIO
tel 02 650 20 66(66 43), fax 02 650 66 42, Rita.DOrazio@ulb.ac.be
Campus du Solbosch
CP160/08, avenue F.D. Roosevelt 50, 1050 Bruxelles



unités de recherche


Résonance magnétique Nucléaire Haute Résolution [High Resolution Nuclear Magnetic Resonance] (RMN-HR)



projets


Développement et application de la méthodologie du ''spin-espion''. [Development and application of the ''spin-spy'' methodology.]
La méthodologie du ''spin-espion'' vise à caractériser indirectement les propriétés physico-chimiques de systèmes en exploitant un spin nucléaire dont au moins un paramètre RMN est fortement affecté par les interactions intermoléculaires. Le laboratoire s'intéresse particulièrement aux espèces monoatomiques et à des espèces moléculaires fluorées. Les travaux concernent notamment l'utilisation de l'hexafluorure de soufre (SF6) comme ''molécule-espion''. Le SF6 est très aisément détecté par RMN du 19F et permet de réaliser une grande variété d'expériences dont des mesures d'effets Overhauser nucléaires 1H-{19F} intermoléculaires. Les travaux comprennent la caractérisation de cavitants organiques ainsi que la détection de cavités au sein de la structure tridimensionnelle de protéines et l'identification des acides aminés qui délimitent ces cavités. Les travaux concernent aussi l'étude de la morphologie et de la surface de polymères colloïdaux en dispersion aqueuse, étude qui s'inscrit dans le cadre du développement de nouveaux latex. Ils comprennent la caractérisation par RMN de différents systèmes homopolymères et copolymères sur base d'approches exploitant les interactions de ces systèmes avec des molécules/atomes sondes, notamment des espèces fluorées et le 129Xe.

Développement et application d'expériences de CIDNP pour l'étude des photo-réactions de composés organométalliques. [Development and application of CIDNP experiments for the study of the photoreactions of organometallic compounds.]
Les photo-réactions de composés organométalliques sont étudiées par RMN en illuminant l'échantillon au moyen d'un laser directement au sein de l'aimant supraconducteur du spectromètre. les photo-réactions de certains complexes du Ru(II) avec des cibles biologiques (guanosine 5'-monophosphate, tyrosine, tryptophane) donnent lieu à de la polarisation nucléaire dynamique induite chimiquement (Chemically Induced Dynamic Nuclear Polarization : CIDNP). La (photo)-CIDNP a pour origine le couplage hyperfin au sein d'une paire de radicaux générée (photo-)chimiquement qui conduit une modification de la distribution de population des états de spin nucléaire. On observe dans le spectre de RMN des produits de réaction des signaux dont l'intensité peut être augmentée ou diminuée significativement par rapport à celle observée à l'équilibre (sans illumination). Les mesures de CIDNP stationnaire réalisées permettent notamment d'identifier les sites de photo-réaction et de caractériser les radicaux formés avec la résolution atomique de la RMN. Elles ouvrent de nouvelles perspectives pour étudier la photochimie des complexes du Ru(II) et pour la caractérisation de (macro)molécules biologiques. Les travaux sont menés en collaboration avec les équipes d' A. Kirsch - C. Moucheron et de N. Vaeck.

Etudes physico-chimiques de récepteurs moléculaires dérivés de calix[6]arènes. [Physico-chemical studies of calix[6]arene based molecular receptors.]
L'équipe d' I. Jabin développe des récepteurs moléculaires dérivés de calix[6]arènes pour des applications de détection sélective (senseurs, capteurs ') et de catalyse. Outre la caractérisation structurale des espèces supramoléculaires formées, les travaux de RMN concernent la description physico-chimique détaillée des processus de reconnaissance moléculaire (aspects thermodynamiques, dynamiques, cinétiques).

Etudes biophysiques de nouveaux agents anticancéreux dérivés du platine. [Biophysical studies of novel platinum complex derivatives with anticancer activity.]
Au sein de l'équipe de J. Nève (Institut de Pharmacie), F. Dufrasne développe de nouveaux complexes chiraux dérivés des 1-phénylalcane-1,2-diamines Pt(II). Ces composés sont particulièrement prometteurs car ils ont démontré une activité anticancéreuse supérieure à celle du cisplatine sur certaines lignées cellulaires, une diastéréosélectivité significative et, dans certains cas, une énantiosélectivité significative. La collaboration a pour but d'investiguer le mode d'action de ces complexes, d'élucider le ou les mécanismes conduisant à la stéréosélectivité et de déterminer certains de leurs paramètres physico-chimiques essentiels. Le projet comprend notamment l'étude cinétique de l'aquation des complexes, la détermination des constantes d'acidité (pKa), l'étude des réactions avec des bionucléophiles soufrés et avec des dérivés de la guanosine.



disciplines et mots clés déclarés


Chimie analytique Chimie de coordination Chimie organique Chimie organométallique Chimie pharmaceutique Chimie structurale Photochimie Résonance magnétique nucléaire (biophysique)

cancérologie capteurs et senseurs chimie analytique chimie supramoléculaire complexes d'inclusion complexes de coordination interactions intermoléculaires macromolécules biologiques photo-réactivité polymères et colloïdes protéines récepteurs moléculaires reconnaissance moléculaire