page d'accueil   sommaire  

Lea SEBASTIEN


coordonnées


Lea SEBASTIEN
tel +32-2-650.26.34, fax +32-2-650.43.12, leasebastien@yahoo.com
Campus du Solbosch
CP*, avenue F.D. Roosevelt 50, 1050 Bruxelles



unités de recherche


Centre d'études du développement durable [Centre of Studies for Sustainable Development] (C.E.D.D.)



projets


POINT, 7ème Programme cadre de recherche européen [POINT, FP7, European Commission]
Le projet POINT vise à comprendre les divers types d'utilisation des indicateurs par les décideurs de l'Union Européenne. Le CEDD travaille spécifiquement sur les indicateurs composites. Ces indicateurs particuliers sont chargés d'agréger diverses informations sur un sujet pour in fine aboutir à une valeur pour un secteur, une ville, un pays ou un continent. Si les indicateurs réguliers ont pour vocation de toucher un vaste panel d'acteurs, des scientifiques aux citoyens, les indicateurs composites visent une seule catégorie d'acteurs : les décideurs. Dans ce cas, comment réagissent les décideurs aux indicateurs composites ? Si la littérature abonde sur l'élaboration des indicateurs, peu d'articles sont consacrés à l'usage ou au non usage de ces indicateurs. Cette étude souhaite décrypter l'ensemble des usages des indicateurs composites par les décideurs de l'Union Européenne et appréhender l'influence et l'impact de ces usages sur les directives européennes et la société en général. Pour ce faire, il s'agit d'analyser l'ensemble du réseau social existant autour des indicateurs composites, depuis le concepteur jusqu'à la société civile. Notre projet souhaite 1) appréhender les facteurs de succès ou d'insuccès des indicateurs composites ; 2) analyser le rôle des indicateurs dans le changement de paradigme concernant la prise de décision ; 3) étudier si les indicateurs aident à mettre en place des actions de développement durable ou s'ils participent à une confusion associée au concept. [Analysing the role of indicators in policy]

CEECEC : Civil society engagement with ecological economics [CEECEC : Civil society engagement with ecological economics]
Analyses de conflits sur les ressources et l'environnement à la lumière des théories de l'économie écologique. Partenaires: Univ. Autonoma de Barcelona (E), Univ. Klagenfurt (A), Univ. Buenos Ayres (Argentina), Univ. of Lisbon (P), SERI (A), et 8 Associations non Governenmentales. CEECEC représente un projet européen visant une collaboration active entre chercheurs et ONG à propos de thèmes touchant à la résolution de conflits environnementaux. Ainsi, au niveau international, six centres de recherche et huit ONG travaillent ensemble sur des études de cas pour mettre en place des méthodologies d'analyse des conflits liés aux ressources naturelles et d'aide à la médiation environnementale, à la lumière des théories de l'économie écologique. Le CEDD a choisi de travailler sur trois études de cas : 1) La gestion des déchets en Campanie, Italie : face à la gestion illégale des déchets orchestrée par la camorra de Naples et l'organisation d'un réseau d'associations locales proposant des alternatives, nous nous intéressons ici à l'idée de « transition » en matière de gestion des déchets et à la notion de « niche d' innovation » concernant les alternatives envisagées ; 2) la déforestation au Cameroun : dans ce cas, nous tentons de mener une étude conséquentialiste et contre-factuelle à propos des impacts de la déforestation afin d'être en mesure d'analyser et de comparer les évolutions en termes de « terroirs », de valeurs attribuées à la forêt, et d'occupation du sol entre zones en forêt et zones dégradées ; 3) la pollution par l'industrie lourde à Hoboken, Belgique : ici, nous souhaitons appréhender le sentiment des acteurs territoriaux vis-à-vis de la justice environnementale et envisager une méthode capable d'évaluer la dette écologique de l'industrie envers les habitants de Hoboken. [Analysing conflicts and use of natural resources in the light of ecological economics theories. Partners: Univ. Autonoma de Barcelona (E), Univ. Klagenfurt (A), Univ. Buenos Ayres (Argentina), Univ. of Lisbon (P), SERI (A), and 8 Non Governenmental Associations.]



disciplines et mots clés déclarés


Analyse sociologique Economie politique Environnement et pollution Science politique administrative Sociologie du développement Théorie de la communication

développement durable ecologie economie europe indicateurs politiques publiques sciences et société