Bachelier en Langues et lettres anciennes, orientation Classiques


Les langues et les cultures de l’Antiquité classique imprègnent aujourd’hui encore notre société dans des domaines aussi variés que la langue, la terminologie scientifique, le droit, la littérature ou l’art. Cette formation s’adresse à des étudiants curieux, sensibles au fonctionnement des langues et ouverts au dialogue avec d’autres cultures.

Axes de formation

Les enseignements visent à faire acquérir une excellente maitrise des langues anciennes - grec et latin - qui permettent de lire et d’exploiter les sources dans la langue originale pour comprendre les sociétés qui les ont produites. Aucune connaissance du grec n’est exigée pour entamer ces études.
En première année, il est possible de choisir entre deux niveaux de latin, selon que l’on ait suivi plus ou moins de quatre ans de latin lors des études secondaires.
Avec l’étude approfondie des littératures grecque et latine et avec les cours et travaux dirigés de philologie les cours de grec et de latin constituent un des axes de la formation.
Parallèlement, les autres cours de spécialité ont pour but de fournir le cadre dans lequel s’est inscrit le développement de ces langues.
Au fur et à mesure de la progression dans le Bachelier, la part réservée à la réflexion sur la langue et au maniement des sources s’accroit. En troisième année, un séminaire prépare déjà au mémoire de Master.
Un troisième axe vise l’ouverture vers d’autres matières : en première année, l’apprentissage du grec et du latin s’accompagne d’une sensibilisation aux langues et aux cultures de la partie orientale de la Méditerranée, Egypte et Mésopotamie. Dès la deuxième année on peut soit d’approfondir certains aspects en lien avec l’étude des langues et des cultures anciennes au travers de trois modules d'option - Egyptien et akkadien, Linguistique, Sciences de l’Antiquité -, soit se former dans un autre domaine d’étude, grâce à l'une des mineures proposées.

Spécificités

Ce qui caractérise la formation en langues et lettres classiques à l’ULB, c’est, avant tout, la très large perspective dans laquelle cette formation est conçue. Dès le Bachelier, et plus encore en Master, l’accent est mis sur tous les types de sources - textes littéraires, inscriptions, papyrus, manuscrits - qui nous permettent de comprendre les sociétés anciennes. La sensibilisation, dès la première année, aux langues orientales, peut être poursuivie et approfondie les deux années suivantes, et prépare à comprendre les relations qu’ont entretenues les deux rives de la Méditerranée dans l’Antiquité.



Informations complémentaires