L’enrichissement de la biodiversité en général et en milieu urbain en particulier est un enjeu environnemental majeur pour le développement de la vie.

Les objectifs de l’ULB

  • Préserver et augmenter la biodiversité des espaces verts en protégeant et en créant des niches écologiques.



Les mesures mises en place

  • Mise en place d'un plan de gestion des espaces semi-sauvages sur le site d'Erasme afin de préserver la biodiversité des lieux. Signature de la charte « Réseau Nature » de Natagora en septembre 2009.

  • Moins de pesticides avec une utilisation rationnelle et minimale des produits chimiques fertilisants lors de l'entretien des campus.

  • Plus de terrains, avec la création de toitures vertes. L'ULB dispose en 2013 de 5 toitures végétales (Solbosch : F1, K- Erasme : M, O, Animalerie), d'une superficie totale de plus de 1000 m2.

  • La valorisation des plantes indigènes. Un tout nouveau projet a vu le jour en 2011 sur le campus Solbosch avec l'aménagement des abords d'un nouveau bâtiment (K) uniquement avec des plantes indigènes et la mise en place de pré-fleuris à fauchage tardif.

  • Un parcours arbres ! Les arbres du Solbosch. En mai 2012, L'ULB lance un parcours découverte des arbres du campus du Solbosch. Quarante-cinq individus particulièrement intéressants ont ainsi été répertoriés, étiquetés et présentés sur un plan didactique proposé aux usagers du campus. Le parcours incite les visiteurs à admirer et protéger ce patrimoine vert remarquable.

  • Le Jardin Botanique Jean Massart. Il s’étend sur une superficie d’environ 5 ha en bordure de Forêt de Soignes et comprend près de 2000 espèces différentes présentées par collections thématiques : plantes médicinales, arboretum, plantes cultivées. Destiné à la recherche, à l’enseignement universitaire et à la vulgarisation scientifique, il est ouvert à tous et offre des visites guidées gratuites pour les membres du personnel de l’ULB. www.ulb.ac.be/musees/jmassart

Et pratiquement ?

Privilégions une attitude responsable à l’égard des espaces verts du campus. Que ce soit à pied ou à vélo, restons sur les sentiers autorisés, afin de ne pas piétiner les fleurs et plantes délicates. La cueillette et les prélèvements sauvages sont évidemment à proscrire.

Admirez les arbres, protégez-les:

  • Pas de graffitis: il y a d'autres moyens de déclarer sa flamme que de graver un tronc.

  • Pas de mutilations: parce que chaque branche compte.

  • Evitez de lui marcher sur les pieds: certains arbres ont les racines sensibles.

  • Ayez le réflexe poubelle: des déchets pourraient les intoxiquer.