Séjours 2018-2019

Destinations confirmées

Echanges hors Europe ?

Suivre des cours au Québec, étudier au Brésil ou au Japon… C’est possible dans le cadre d’un programme d’échange (qui, dans ce cas, n’est pas désigné par le terme « ERASMUS »), avec de la motivation, une réelle implication, un esprit de compétition et un peu de travail !

La procédure de candidature est sensiblement différente de celle des séjours ERASMUS.
En effet, contrairement au programme ERASMUS, les accords conclus entre l’ULB et les universités partenaires sont généralement "tous domaines" (très rarement entre facultés), et impliquent le plus souvent un « quota » d’étudiants autorisés à déposer un dossier d’inscription. Ce qui signifie que, dans un projet de séjour hors Europe, non seulement vous entrerez en compétition avec les étudiants d’autres facultés de l’ULB, mais aussi avec ceux des autres universités dans le monde.

A cet effet, nous rappelons que les doubles candidatures Erasmus+ / hors-Europe ne sont pas autorisées. Il est dans l’intérêt de tous les étudiants de ne pas autoriser ce procédé. Si nous l’autorisions, nous observerions une forte hausse de candidatures hors-Europe, de la part d’étudiants qui n’ont pas forcément l’intention d’aller au bout de leur projet, et qui priveraient peut-être d’autres étudiants plus motivés qu’eux d’un séjour hors-Europe, sachant que leur place serait alors perdue pour cette année académique

Nous souhaitons donc donner priorité aux étudiants motivés, et proposons aux étudiants qui ont peur d'un refus, de plutôt se rabattre sur les programmes Erasmus+, où aucune sélection n'est opérée par les universités d'accueil.

Deux étapes importantes :

Premièrement il vous faudra convaincre votre faculté du bien-fondé de votre souhait. Bien choisir l’université d’accueil, vérifier qu’il existe une convention entre elle et l’ULB, trouver les cours équivalents à votre cursus, vous assurer qu’ils seront crédités sont les premiers pas vers la réalisation de votre projet.

Concrètement, vous devrez remplir un formulaire d’intention en ligne pour le 08/12/2017 à 17h00. Vous devez consulter le coordinateur académique attitré de votre filière avant soumettre votre formulaire. Le 08/12/2017 est la date limite (veuillez vérifier si pour votre filière la date limite est celle-ci), mais n’attendez pas la dernière minute !
Attention: ce formulaire n'est pas d'application pour les facultés de Médecine et Solvay.

Aucun autre document n’est à remettre au SME à ce stade de la procédure, vous serez contactés personnellement par la suite, en fonction des nécessités.

A partir du 8 décembre, le SME analysera les formulaires reçus afin de comparer le nombre de demandes avec les quotas des partenaires. Si le quota est dépassé pour l’une ou l’autre université d’accueil, une sélection sera indispensable. Les dossiers seront alors transmis par le SME au Doyen de la faculté qui procèdera à un classement. Ensuite, si nécessaire, les dossiers concernés seront cette fois transmis au Vice-Recteur aux relations internationales, qui effectuera la sélection finale.

Si vous êtes parmi les élus, ou s’il n’y a pas eu de sélection pour l’université que vous avez choisie, la deuxième étape consistera à vous faire accepter par cette université. Poser sa candidature ne signifie pas être accepté d’office… Des étudiants du monde entier espèrent, comme vous, voir leur projet aboutir. A vous, donc, de monter le dossier en béton qui vous fera sortir du lot ! (NB chaque université a son format de dossier – nous transmettrons les instructions aux étudiants sélectionnés par l’ULB).

Corinne NITELET

DEE, Mobilité étudiante

tel 02 650 6797, fax 02 650 4243,

Campus du Solbosch

ULB CP183, avenue F.D. Roosevelt 50, 1050 Bruxelles