Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 

Mercredi l 21-11-2018
St-V: 6200€ récoltés pour l'asbl L'Îlot

Voici quelques années, les étudiants de l'ULB ont eu l'idée de consacrer une journée en faveur d'une oeuvre sociale. Les délégués au poste "social" des 30 cercles folkloriques s'accordent sur une association pour laquelle ils récolteront des fonds. Cela passe par l'organisation d'événements à but caritatif mais aussi par une quête sociale qui a lieu chaque année lors de la semaine précédant la Saint-Verhaegen. L'année dernière, plus de 1850 euros avaient pu être récoltés pour BXLREFUGEES.

L'asbl choisie cette année est L'Îlot. Cette association a pour mission de répondre aux besoins rencontrés par les personnes sans abri en organisant une offre de services de première nécessité (accueil de jour), d'accueil et d'hébergement temporaire, de création et de captation de solutions de logement, ainsi que de guidance à domicile pour les personnes récemment relogées. L'Îlot veut promouvoir la justice sociale et vise le développement d'une société solidaire mue par l'engagement de l'ensemble de ses citoyens.

La semaine précédant la St-V, les étudiants des cercles de l'ACE étaient présents dans les rues de Bruxelles afin d'aider l'Îlot dans sa lutte contre le sans-abrisme et à la mise en place de solutions dignes et durables. L'objectif de dépasser les 2000 euros de dons a été largement dépassé puisque ce sont 6200 euros qui ont été récoltés.

L'Université félicite tous les étudiants qui ont pris part à cette quête et est fière de l'engagement de ses cercles et membres.

Mercredi l 21-11-2018
Obésité et inflammation : l'immunothérapie utile?

L'obésité et les désordres associés (diabète, cardiopathies) représentent un problème de santé croissant dans les pays développés. De nombreux travaux ont montré que le tissu graisseux des personnes obèses est infiltré par des cellules du système immunitaire à fonction inflammatoire. Cette inflammation est aujourd'hui reconnue comme l'une des causes principales du dysfonctionnement du tissu adipeux et de la prise de poids excessive.

Des chercheurs du Laboratoire d'Immunobiologie (Faculté des Sciences), en collaboration avec des chercheurs de France et des Pays-Bas, ont identifié l'un des mécanismes pouvant expliquer comment une alimentation riche en graisse induit cette inflammation. Leur étude est publiée dans la revue Cell Reports. Ils ont observé qu'un régime équilibré conduit à l'accumulation, dans la graisse abdominale, d'une classe de lymphocytes dits « innés ». Ces cellules immunitaires produisent des facteurs anti-inflammatoires qui protègent le tissu adipeux d'une éventuelle inflammation.

Un régime riche en graisse, en revanche, conduit à l'inactivation fonctionnelle de ces cellules : elles expriment des molécules inhibitrices, identiques à celles qui inhibent la réponse immunitaire au sein des tumeurs. En bloquant ces molécules inhibitrices, les chercheurs ont pu rétablir la fonction des lymphocytes protecteurs et atténuer les effets pro-inflammatoires liés au régime riche en graisse. Ces observations suggèrent que des traitements d'immunothérapie pourraient permettre de contrôler les désordres associés à l'obésité.

Lundi l 19-11-2018
Fonds Erasme: 51 nouveaux projets

Sur l'année 2018-2019, le Fonds Erasme soutiendra 51 projets de recherche développés par des chercheurs de l'Hôpital Erasme pour un montant total de 5 562 112 €.

Ce financement fait suite à un classement réalisé par des experts belges et internationaux. Les projets couvrent des domaines variés tels que les cancers, les maladies cardiovasculaires,
la neurologie (maladie d'Alzheimer, épilepsie, sclérose en plaques...), les accidents vasculaires cérébraux, les maladies infectieuses, les maladies rares...

Les descriptifs de tous les projets sont accessibles sur le site web du Fonds Erasme.

Vendredi l 16-11-2018
Vers une nouvelle gouvernance économique mondiale

Ces dernières années, la Chine et les autres pays du BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) ont profité de la mondialisation pour bouleverser la gouvernance économique mondiale et contester l'hégémonie des pays occidentaux. En devenant « les fabriques » d'un nouvel ordre industriel, ces pays se sont réapproprié une part importante de la redistribution des richesses internationales, créant ainsi instabilité et rivalités à l'échelle mondiale.

Dans le livre « Le décentrage du monde. Impact des émergents sur la gouvernance mondiale », Sophie Wintgens (CEVIPOL, Faculté de Philosophie et Sciences sociales) et Arnaud Zacharie (Centre d'étude sur la coopération internationale et le développement, Faculté de Philosophie et Sciences sociales) analysent l'impact de ces pays émergents sur la gouvernance économique mondiale.

Les chercheurs y étudient notamment les conséquences de ces changements sur différentes organisations internationales telles que l'OMC et l'Union européenne. Des pistes pour adapter la gouvernance à ce décentrage sont également évoquées : revalorisation de la coopération internationale, ajustement de la régulation financière ou encore adaptation face aux objectifs climatiques des accords de Paris.

Cette recherche s'inscrit pleinement dans les travaux FNRS de Sophie Wintgens, qui portent sur l'influence de la Chine en Amérique centrale. Avec Thierry Kellner (Recherche et Études en Politique Internationale, Faculté de Philosophie et Sciences sociales), elle présentera ses recherches le 30 novembre lors d'un colloque international. Un sujet que les chercheurs avaient par ailleurs développé dans un article publié dans The Conversation France.

Vendredi l 16-11-2018
Top 100 des adages juridiques

« La plume peut bien noter n'importe quoi », « la lettre tue, mais l'esprit vivifie », « l'exception confirme la règle », etc. Les expressions évoquant les principes juridiques sont nombreuses : adages, maximes, aphorismes, formules, brocards, apophtegmes, principes généraux du droit. Dans « 100 principes juridiques » Stefan Goltzberg (Centre de théorie politique, Faculté de Philosophie et Science), explore et illustre ces principes qu'ils soient issus du droit romain, du droit français, du droit musulman, du droit canonique ou du droit talmudique.

À titre d'exemple, le chercheur revient sur un de ces principes favoris : «la chicane est interdite ». Ce principe évoque l'interdiction de jouer sur les mots de manière déraisonnable : « d'une manière générale, le droit autorise des subtilités que le sens commun aurait, en dehors du contexte juridique, interdites », explique le chercheur. Mais ce seuil de tolérance à la chicane varie d'une culture à l'autre, il précise : « En common law, par exemple,certains raisonnements ont pignon sur rue alors qu'ils seraient mal vus en droit français. »

Stefan Goltzberg travaille depuis plusieurs années sur l'histoire de l'interprétation juridique et sur le raisonnement juridique comparé. Des recherches qu'il synthétise et qu'il rend accessibles dans cet ouvrage.

 

Nos dernières publications:

Berliner David
Calabrese Laura
Veniard Marie
Espion Bernard
Provost Michel
Wibaut Romain
Wouters Ine
Broustau Nadège
Sacco Muriel
Paternotte David
David Eric
Slautsky Emmanuel
Cahn Livia
Deligne Chloé
Pons-Rotbardt Noémie
Prignot Nicolas
Zimmer Alexis
Zitouni Benedikte

Clin d'oeil