Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 

L'ULB appelle à rejeter tout simulacre de loi sur la sortie de l'IVG du code pénal

Mercredi l 19-09-2018

Particulièrement inquiet à la suite des débats parlementaires relatifs à l'interruption volontaire de grossesse (IVG) en Belgique, le Conseil d'administration de l'ULB a adopté ce lundi 17 septembre une motion relative à ce sujet.

L'Université demande instamment par cette motion que "dans toute proposition législative qui serait adoptée, les femmes ne soient plus pénalisées pour un acte qui relève avant tout de la santé publique et d'un choix personnel".

Le CA souhaite de plus que "les recommandations des experts entendus au Parlement soient prises en considération, avant tout vote, de façon à abroger des conditions obsolètes d'application de la loi qui n'ont pour seul effet que d'infantiliser les femmes".

Enfin, les députés sont appelés, à travers cette motion, "à user de leur liberté de vote, liberté essentielle à la dignité parlementaire sur les questions éthiques en particulier".

Ce mercredi, les députés devraient adopter en deuxième lecture, en commission Justice de la Chambre, une proposition de loi émanant de la majorité suédoise, qui avait passé la rampe en juillet en commission et qui sera expédiée en plénière à la Chambre dans les prochaines semaines, pour être approuvée définitivement. Cette proposition exfiltre l'IVG du Code pénal, mais maintient, dans la loi, la menace de sanctions pénales.

Séance de rentrée académique: L'Europe de la connaissance

Mardi l 18-09-2018

La séance solennelle de rentrée académique 2018-2019 s'est tenue ce vendredi 14 septembre au Parlement européen. Cette séance était placée, à l'instar de l'ensemble de l'année académique, sous la thématique "L'Europe de la connaissance".

Cette cérémonie a notamment été marquée par des discours de Philippe Lamberts (député européen Ecolo), Pierre Gurdjian (président du Conseil d'administration de l'Université libre de Bruxelles), Carlos Moedas (commissaire européen à la recherche, à l'innovation et à la science) et Yvon Englert (recteur de l'Université libre de Bruxelles).

Des représentants et représentantes du corps scientifique, du personnel et de la communauté étudiante sont également intervenus durant la séance.

Retrouvez en pièce jointe les interventions d'Yvon Englert, recteur de l'Université; de Blaise Godefroid, représentant le corps scientifique; de Pascale Lathouwers, représentant le personnel administratif et de Tibor Van Cutsem et Chloé Van Raefelgem, représentant la communauté étudiante.

Le discours de Carlos Moedas, commissaire européen à la recherche, à l'innovation et à la science, est à découvrir sur le site de la Commission européenne.

Rentrée académique 2018-19. Discours corps scientifique-PATGS-étudiants-recteur.pdf

Élections au Brésil: des chercheurs de l'ULB sur place

Lundi l 17-09-2018

La campagne présidentielle bat son plein au Brésil : après 14 ans au pouvoir, le Parti des travailleurs a été ébranlé par la destitution de Dilma Rousseff en août 2016. L'ancien président Lula a, quant à lui, vu sa candidature invalidée suite à sa condamnation pour corruption et blanchiment d'argent. Une grande incertitude plane donc sur l'issue du scrutin, alors que la fragilité économique et la crise politique du pays se doublent d'une tension sociale palpable. Après plusieurs années de dégradation démocratique, ces élections s'annoncent donc cruciales pour l'avenir du pays.

5 chercheuses et chercheurs du centre de recherche AmericaS (Maison des Sciences Humaines) et du CEVIPOL (Faculté de Philosophie et Sciences sociales) se rendront au Brésil pour analyser les comportements des électeurs lors du premier tour de la présidentielle, le 7 octobre.

Emmenés par Frédéric Louault et assistés de collègues brésiliens ainsi que d'étudiants de l'ULB en séjour d'échange au Brésil, ils se déploieront dans des favelas de Rio de Janeiro et São Paulo. Les sondages annoncent une percée de l'extrême-droite dans ces quartiers pauvres, traditionnellement acquis à la gauche : les chercheurs iront donc à la rencontre des électeurs à la sortie des urnes pour comprendre les raisons motivant leur vote et cet éventuel revirement politique.

Les premiers résultats permettront d'éclairer le débat politique et de mieux saisir les logiques du tournant conservateur que connaît le Brésil, à l'aube du deuxième tour décisif du 28 octobre.

Mercredi l 19-09-2018
Mission en Arctique: le méthane caché dans la banquise (vidéo)

Caroline Jacques est doctorante au Laboratoire de Glaciologie de la Faculté des Sciences de l'ULB. Cet été, elle a eu l'occasion de participer à une mission de recherche en Arctique. Son but était de récolter des échantillons d'eau et d'air afin de comprendre l'influence de la banquise sur les flux de méthane, un puissant gaz à effet de serre.

Résumé de cette mission en vidéo, réalisée grâce au prêt de matériel du Service Communication Recherche de l'ULB

Mercredi l 19-09-2018
STRIGES : 3 ans et un numéro "Sextant" spécial

Voici 3 ans que STRIGES, la Structure de Recherche Interdisciplinaire sur le Genre, l'Égalité et la Sexualité, a vu le jour au sein de la Maison des Sciences Humaines (MSH). « Les recherches sur les questions de genres et sexualités ont toujours été abordées à l'ULB. STRIGES a permis de créer un réseau et des synergies entre tous ces chercheur·e·s - une centaine actuellement - qui travaillent sur ce sujet dans différentes disciplines », explique David Paternotte, l'un des coordinateurs de cette structure.

Un numéro spécial de la revue Sextant, la seule revue scientifique concernant les études de genre en Belgique francophone qui fête ses 25 ans cette année, est consacré aux recherches menées par les acteurs de STRIGES.

Littérature, droit, culture,... « les recherches présentées dans ce numéro sont représentatives de la diversité des membres de STRIGES: ce sont des articles issus des travaux de doctorant·e·s, post-doctorant·e·s ou relatifs à des projets de recherche conjoints », continue David Paternotte, « Un article est par exemple consacré aux relations entre l'église catholique belge et la sexualité en 1968 : c'est un des résultats issus d'un projet ARC impliquant plusieurs chercheur·e·s de STRIGES ». David Paternotte cite aussi en exemple une étude sur les liens entre excellence et genre, abordant la question de l'impact des critères d'excellence sur la carrière scientifique des femmes.

Mardi l 18-09-2018
Horizon Recherche se penche sur l'Europe de la recherche

Horizon Recherche ULB est en ligne.

À l'ULB, l'année académique 2018-2019 sera marquée par le thème de "L'Europe de la Connaissance": une Europe qui joue un rôle important en matière de recherche. C'est le focus de notre dossier!

Découvrez aussi des articles sur l'apprentissage pendant le sommeil ou une mission récente en Arctique à la chasse du méthane. Sans oublier quelques passages de nos chercheurs dans les médias.

Bonne lecture!

Lundi l 17-09-2018
Séminaire: 69, années érotiques

L'année 1968 est souvent considérée comme un moment charnière dans la régulation du genre et de la sexualité. Pourtant, comme l'indiquent la fondation du MLF ou les émeutes de Stonewall, beaucoup de choses se sont en réalité produites au cours des années suivantes et d'aucuns dénoncent le poids d'une mythologie parfois tenace.

Ce cycle de séminaires, baptisé de manière ironique "69, années érotiques", explorera quelques uns de ces bouleversements et interrogera tant leur héritage que leur mémoire. Tout en évoquant ce qui s'est passé dans le monde au cours de ces années, il portera une attention particulière à la Belgique et inclura de nombreux témoins de l'époque. Il s'accompagne de la publication de l'ouvrage Mai 68 raconté par les objets, qui interroge les évènements du temps en Belgique.

> Informations pratiques:

Chaque séminaire se déroulera de 17h à 19h dans la salle Janne de l'Institut de Sociologie (44 avenue Jeanne, 1050 Bruxelles, 15ème étage)

> Programme:

  • 24 septembre: "Libération homosexuelle"
    Michael SIBALIS (Wilfried Laurier University)
    Antoine IDIER (École nationale supérieure d'arts de Paris-Cergy)
    Bernard LANSSENS (Mouvement homosexuel d'action révolutionnaire)
  • 17 octobre: "Décolonisation, genre et sexualité"
    Ophélie RILLON (CNRS/Sciences Po Bordeaux)
    Témoin à confirmer
  • 13 novembre: "Mouvements lesbiens"
    Ilana ELOIT (London School of Economics and Political Science)
    Irène KAUFER
  • 12 décembre: "Libération des femmes"
    Christine BARD (Université d'Angers, prof invitée MSH)
    Nadine PLATEAU

Informations complémentaires sur le site de la Maison des Sciences Humaines

Lundi l 17-09-2018
Comment se déplacent les étudiants?

Près de 3000 étudiants ont répondu à l'enquête "mobilité" menée entre septembre 2017 et janvier 2018 par le Service environnement et mobilité. Cette enquête avait pour but de mieux comprendre les modes de déplacement des étudiants et leurs habitudes en matière de mobilité.

Les étudiants utilisent majoritairement les transports en commun (67%) et la marche (21%) pour se rendre sur leur campus. Plus de 90% d'entre eux utilisent un mode de transport alternatif à la voiture individuelle. Entre 2005 et 2017, la part de la voiture est passée de 24% à 7%. Cette tendance peut s'expliquer par différents facteurs tels qu'une congestion automobile croissante, un stationnement restreint, une voiture individuelle coûteuse, un abonnement STIB remboursé au-delà de 50% ou encore un désintérêt croissant des jeunes pour la possession d'une voiture individuelle (la possession fait place au partage).

L'enquête révèle également que 19% des étudiants effectuent des déplacements entre les différents sites ou campus de l'ULB à une fréquence moyenne de 2,7 fois par semaine. La grande majorité de ces déplacements se fait entre le Solbosch et la Plaine, principalement à pied ou en transports en commun urbains (bus/tram/métro).

Enfin, les étudiants sont également amenés à se déplacer à l'étranger dans le cadre de leurs études: 18% ont eu recours à l'avion.

Découvrez les résultats détaillés de l'enquête.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page Mobilité du site de l'ULB.

Profitez de la Semaine de la Mobilité, du 16 au 22 septembre, pour tester et découvrir de nouveaux services de mobilité alternative.

 

Nos dernières publications:

Carbonnelle Sylvie
Joly Dominique
Hellemans Catherine
Casini Annalisa
Van Daele Agnès
De Waele
J.-M.
Gibril
S.
Gloriozova
E.
Spaaij
R.
Gotovitch José
Jodogne Pierre
Ruys Tom
Corten Olivier
Hofer Alexandra
Despoix Philippe
Benoit-Otis Marie-Hélène
Maazouzi Djemaa
Quesney Cécile
Rea Andrea
Bribosia Emmanuelle
Rorive Isabelle
Sredanovic Djordje
Delwit Pascal

Clin d'oeil