Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 

Le saviez-vous? Les bacheliers et masters à l'ULB

Mardi l 14-08-2018

Le saviez-vous? L'ULB compte 40 programmes de bachelier et 150 programmes de masters!

Une offre gigantesque qui se répartit dans nos douze facultés, sur quatre campus dont trois à Bruxelles (Solbosch, La Plaine et Erasme) et un à Charleroi mais également différentes implantations comme le site de Flagey ou celui de l'ISTI, à Uccle.

Notre offre de masters comprend des masters en français, en anglais et en néerlandais (avec la VUB) ainsi que des masters de spécialisation.

Les étudiants de l'ULB bénéficient également de la possibilité de réaliser une partie de leur cursus dans une université étrangère, notamment via les Erasmus ou les échanges avec nos partenaires internationaux.

Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur les formations à l'ULB!

Vous avez déjà choisi l'ULB? Alors voici comment vous inscrire dès à présent!

D'autres questions? Le Cube Info de l'ULB vous accueille tous les jours pour vous aider et vous orienter!

Apprendre en dormant ? Pas sûr...

Lundi l 06-08-2018

L'hypnopédie, ou la capacité d'apprendre pendant le sommeil, a été popularisée dans les années 60', avant d'être progressivement abandonné faute de preuves scientifiques fiables d'une capacité d'apprentissage en sommeil. Les chercheurs du Neuropsychology and Functional Neuroimaging Research Group (CRCN, Faculté des Sciences psychologiques et de l'éducation, & ULB Neurosciences Institute, UNI) démontrent aujourd'hui que cet apprentissage est effectivement limité.

Publiée dans la revue Scientific Reports, l'étude montre que, si notre cerveau est capable de continuer à percevoir des sons au cours du sommeil, la capacité de les grouper en fonction de leur organisation dans une séquence n'est présente qu'à l'éveil, et disparaît totalement au cours du sommeil.

Sous la direction de Philippe Peigneux, la chercheuse Juliane Farthouat a utilisé la magnétoencéphalographie (MEG) pour enregistrer l'activité cérébrale pendant le sommeil à ondes lentes (partie du sommeil pendant lequel l'activité du cerveau est fortement synchronisée) et au cours de l'éveil suivant. Pendant leur sommeil, les participants ont été exposés à des flux rapides de sons purs : ces sons étaient organisés de manière aléatoire ou, au contraire, structurés de manière à ce que le flux soit groupé en ensembles de 3 éléments. Les réponses cérébrales MEG ont démontré une détection des sons isolés pendant le sommeil, mais aucune réponse liée au groupement statistique, contrairement aux phases d'éveil.

Les résultats de cette étude suggèrent des limitations intrinsèques à nos capacités d'apprentissage de novo au cours du sommeil à ondes lentes, qui pourraient limiter les capacités d'apprentissage du cerveau endormi à de simples associations élémentaires.

Lundi l 20-08-2018
Le caractère des blattes influence leurs décisions

Les blattes américaines peuvent nous apprendre beaucoup sur les processus de prise de décisions collectives. En effet, les Periplaneta americana choisissent ensemble le site où elles vont se reposer et sont donc un modèle d'étude des mécanismes gouvernant les décisions collectives.

Récemment, des différences de personnalité ont été mise en évidence chez ces cafards: certains individus sont téméraires et explorateurs et d'autres plus prudents. Dans une nouvelle étude publiée dans PlosOne, Isaac Planas-Sitjà, chercheur au Centre Interdisciplinaire de Phénomènes Non-linéaires et de Systèmes Complexes (Faculté des Sciences et Ecole Polytechnique de Bruxelles), montre que ces personnalités influencent la vitesse de prise de décision collective et la cohésion du groupe.

Le chercheur a placé des groupes de blattes face à un choix entre différents abris et observé leur comportement : les groupes composés de blattes dites « timides » s'agrègent plus rapidement et atteignent des consensus plus marqués que des groupes « téméraires ». Le chercheur a également observé que les groupes de téméraires montrent une plasticité comportementale plus grande : au sein de ceux-ci, certaines blattes acquièrent des comportements de timides, qui contribuent à nucléer les consensus et permettent aux groupes de s'agréger plus rapidement.

Chez les blattes comme dans notre société, la prise de décision dépend donc des préférences individuelles ainsi que des communications entre les individus.

Mardi l 14-08-2018
L'ULB fait le pari de Charleroi

Bien que l'Université offre des formations en sciences humaines et sociales depuis 20 ans à Charleroi, elle est récemment passée à la vitesse supérieure.

Ce pari passe notamment par le désir de faire du centre Zénobe Gramme un pôle d'activités fort et emblématique dans l'enseignement supérieur, en plein coeur de la ville carolo.

Cette envie de contribuer au développement de Charleroi ne s'est pas arrêtée là puisque le Biopark de Gosselies est dorénavant devenu un centre névralgique de la recherche en Belgique francophone. La plateforme d'imagerie ULB-UMons CMMI a d'ailleurs récemment été nommée parmi les "projets européens les plus originaux, innovants et porteurs de bonnes pratiques en matière de développement régional".

L'enseignement à Charleroi se développe également, avec l'arrivée de deux nouveaux bacheliers ainsi que d'un master de spécialisation.

C'est donc un projet de grande ampleur qu'entreprend l'ULB à Charleroi. Celui-ci est à découvrir en intégralité dans l'Esprit Libre du mois de juin.

Mardi l 14-08-2018
Les étudiants en architecture exposent

La Faculté d'Architecture de l'ULB continue sa tradition et expose une sélection des meilleurs travaux réalisés par ses étudiants.

Arrivant en même temps que la fin de l'année académique, l'expo des étudiants est une tradition de la Faculté d'Architecture.

À côté des nominés et lauréats au prix d'architecture La Cambre Horta, le visiteur pourra y découvrir des dessins, maquettes, vidéos, recherches, projets, et autres objets à l'échelle domestique comme à l'échelle urbaine dans l'Espace du musée du site Flagey.

> Informations pratiques:

L'exposition est ouverte du lundi au samedi de 10h à 13h et de 14h à 17h, du 29 juin au 15 septembre (fermé du 15 juillet au 15 août).

Lieu: Espace Architecture La Cambre Horta ULB, place Eugène Flagey, 19 bis, 1050 Bruxelles

Entrée libre

Lundi l 13-08-2018
Mission réussie pour les quatre étudiants partis installer des boîtiers intelligents au Congo

Ils viennent de regagner la Belgique, après un mois de dur labeur dans le cadre d'un projet Codepo (Cellule de Coopération au développement de l'École polytechnique de Bruxelles). Alexandre, Antonin, David et Tom, étudiants de master, ont vécu une expérience unique à Kinshasa, en République démocratique du Congo. Partis début juillet, leur objectif était d'installer des boîtiers intelligents dans les centres hospitaliers afin de compléter le système CERHIS destiné au suivi informatisé des patients. Une mission couronnée de succès, puisque pas moins de cinq boîtiers ont été installés dans les hôpitaux des quartiers populaires de la capitale.

Pourtant, le pari n'était pas gagné d'avance. "Les conditions de travail n'étaient pas faciles: il n'y avait pas de wifi, les trajets en transport étaient très longs et les matériaux se faisaient rares, même si nous en avions apporté une valise entière", indique Alexandre. Malgré les difficultés, les étudiants ingénieurs ont pu installer leurs deux premiers prototypes et en construire trois nouveaux sur place. Ils ont également formé les ingénieurs congolais au nouveau matériel.

Logés dans un lycée pour filles, les étudiants ont également profité de leur séjour pour sympathiser avec une quinzaine d'enfants de 2 à 14 ans, résidant sur place. "Des passionnés de foot! Au début, ils avaient un peu peur de nous, mais à la fin, ils venaient carrément nous chercher pour jouer avec nous", se rappelle Tom.

La mission leur a laissé de beaux souvenirs, mais pas seulement. "Outre l'aspect technique, nous avons surtout appris à mieux communiquer entre nous et avec les autres. Les ingénieurs congolais étaient étonnants de débrouillardise et de créativité. C'était génial de pouvoir travailler à leurs côtés", assure Alexandre avant d'ajouter: "ce voyage nous a ouvert les yeux sur plein de choses. C'était une véritable leçon de vie."

Mercredi l 08-08-2018
Exposition: "The Art of Difference"

L'ULB présente l'exposition "The Art of Difference", une exposition scientifique, historique et artistique consacrée au handicap, du 20 juin au 26 août à BOZAR.

Cette exposition présente les innovations nées du progrès de la recherche sur les handicaps sensoriel, moteur et mental au fil du temps. Exosquelettes, lunettes pour aveugles, prothèses bioniques sont montrées mais ne constituent pas l'ensemble de l'exposition puisque celle-ci laisse également la part belle aux dispositifs numériques, aux arts visuels, à l'art brut, aux courts métrages, et aux objets conçus grâce aux dernières technologies.

The Art of Difference, qui se se décline en quatre thèmes (percevoir, éprouver, contester et imaginer) s'inscrit dans le cadre de l'Année des Diversités de l'ULB.

> Informations pratiques:

Du mercredi 20 juin au dimanche 26 août (BOZAR LAB, 23 Rue Ravenstein, 1000 Bruxelles)

Entrée libre, fermé le lundi

Plus d'information sur le site de Bozar

 

Nos dernières publications:

Carbonnelle Sylvie
Joly Dominique
Hellemans Catherine
Casini Annalisa
Van Daele Agnès
De Waele
J.-M.
Gibril
S.
Gloriozova
E.
Spaaij
R.
Gotovitch José
Jodogne Pierre
Ruys Tom
Corten Olivier
Hofer Alexandra
Despoix Philippe
Benoit-Otis Marie-Hélène
Maazouzi Djemaa
Quesney Cécile
Rea Andrea
Bribosia Emmanuelle
Rorive Isabelle
Sredanovic Djordje
Delwit Pascal

Clin d'oeil