Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 

Séance de rentrée académique: L'Europe de la connaissance

Mardi l 18-09-2018

La séance solennelle de rentrée académique 2018-2019 s'est tenue ce vendredi 14 septembre au Parlement européen. Cette séance était placée, à l'instar de l'ensemble de l'année académique, sous la thématique "L'Europe de la connaissance".

Cette cérémonie a notamment été marquée par des discours de Philippe Lamberts (député européen Ecolo), Pierre Gurdjian (président du Conseil d'administration de l'Université libre de Bruxelles), Carlos Moedas (commissaire européen à la recherche, à l'innovation et à la science) et Yvon Englert (recteur de l'Université libre de Bruxelles).

Des représentants et représentantes du corps scientifique, du personnel et de la communauté étudiante sont également intervenus durant la séance.

Retrouvez en pièce jointe les interventions d'Yvon Englert, recteur de l'Université; de Blaise Godefroid, représentant le corps scientifique; de Pascale Lathouwers, représentant le personnel administratif et de Tibor Van Cutsem et Chloé Van Raefelgem, représentant la communauté étudiante.

Le discours de Carlos Moedas, commissaire européen à la recherche, à l'innovation et à la science, est à découvrir sur le site de la Commission européenne.

Rentrée académique 2018-19. Discours corps scientifique-PATGS-étudiants-recteur.pdf

Élections au Brésil: des chercheurs de l'ULB sur place

Lundi l 17-09-2018

La campagne présidentielle bat son plein au Brésil : après 14 ans au pouvoir, le Parti des travailleurs a été ébranlé par la destitution de Dilma Rousseff en août 2016. L'ancien président Lula a, quant à lui, vu sa candidature invalidée suite à sa condamnation pour corruption et blanchiment d'argent. Une grande incertitude plane donc sur l'issue du scrutin, alors que la fragilité économique et la crise politique du pays se doublent d'une tension sociale palpable. Après plusieurs années de dégradation démocratique, ces élections s'annoncent donc cruciales pour l'avenir du pays.

5 chercheuses et chercheurs du centre de recherche AmericaS (Maison des Sciences Humaines) et du CEVIPOL (Faculté de Philosophie et Sciences sociales) se rendront au Brésil pour analyser les comportements des électeurs lors du premier tour de la présidentielle, le 7 octobre.

Emmenés par Frédéric Louault et assistés de collègues brésiliens ainsi que d'étudiants de l'ULB en séjour d'échange au Brésil, ils se déploieront dans des favelas de Rio de Janeiro et São Paulo. Les sondages annoncent une percée de l'extrême-droite dans ces quartiers pauvres, traditionnellement acquis à la gauche : les chercheurs iront donc à la rencontre des électeurs à la sortie des urnes pour comprendre les raisons motivant leur vote et cet éventuel revirement politique.

Les premiers résultats permettront d'éclairer le débat politique et de mieux saisir les logiques du tournant conservateur que connaît le Brésil, à l'aube du deuxième tour décisif du 28 octobre.

Mardi l 25-09-2018
Let's Meet ULB: une nouvelle application pour des rencontres insolites

Let's Meet ULB est une application créée par des étudiants et étudiantes afin de faire de nouvelles rencontres sur les campus de l'ULB.

Cette application de rencontre d'un nouveau genre a été réalisée par un groupe de 15 étudiants en psychologie sociale et interculturelle et en sciences de l'informatique. Ils ont été accompagnés par l'ONG ULB-Coopération.

Ce projet interdisciplinaire avait pour objectif de réaliser un outil permettant de déconstruire les stéréotypes au sein de la communauté universitaire et de décloisonner l'Université. Il permet ainsi aux utilisateurs de faire des rencontres, en solo ou en binôme, qu'ils n'auraient probablement pas faites avec une apllication de rencontre plus traditionnelle.

L'application est disponible sur le Google Play Store et il est également possible d'y accéder via le site internet de Let's Meet ULB. Elle sera aussi bientôt disponible sur iOS (App Store).

Mardi l 25-09-2018
Beaucoup d'espèces, mais peu de diversité

C'est bien connu, le nombre ne fait pas la diversité. Cela se vérifie aussi dans notre pays. Pierre Meerts (Écologie végétale et Biogéochimie, Faculté des Sciences) étudie les différentes espèces de plantes de nos régions. Pour lui, il n' y a pas photo: en 150 ans, il y a eu une grande perte de diversité, même si le nombre d'espèces différentes a augmenté. "Aujourd'hui, on ne trouve plus que des plantes très compétitives, avec le même profil (croissance rapide), alors qu'à l'époque, il y avait des espèces plus particulières mais très vulnérables à la pollution des sols par l'azote".

Ces dernières années, Pierre Meerts et son équipe étudient certains types de plantes qui décontaminent les sols pollués par des métaux lourds. Le 3 octobre, lors d'un colloque sur la biodiversité ordinaire, il reviendra sur l'évolution qu'il a observée durant ses 30 années de carrière. Le but est d'expliquer cette évolution et de sensibiliser au rôle de l'homme sur son environnement : "Il y a une prise de conscience de la crise de la biodiversité, cependant, on l'associe à des espèces particulières et rarement à nos régions".

Mardi l 25-09-2018
Où en est la recherche sur le cancer du sein ?

Les recherches récentes sur le cancer du sein ont apporté des progrès considérables dans la compréhension et le traitement de la maladie. Le 28 septembre, lors du symposium U-CRC 2018 (ULB-Cancer Research Center), Alexandra Van Keymeulen (Laboratoire des Cellules souches et Cancer, Faculté de Médecine) dressera un historique des découvertes réalisées depuis 2011 par son laboratoire.

Au sein de l'équipe de Cédric Blanpain la chercheuse travaille sur les cellules souches :« On a commencé par tracer l'évolution des cellules - rendues fluorescentes - afin de suivre leurs dynamiques ». L'équipe a alors déterminé deux puis trois types de cellules souches différentes dans la glande mammaire. Une découverte importante qui va permettre de mieux comprendre les cellules à l'origine des cancers, mais aussi d'élaborer des thérapies plus ciblées. « Nous devons appliquer les outils dont nous disposons pour mieux cerner les cellules à l'origine des cancers. Pour la première fois, nous avons pu montrer l'impact de celles-ci sur les tumeurs » se réjouit la chercheuse. Aujourd'hui, ses travaux visent à cartographier la signalisation entre les différents types cellulaires de la glande mammaire, à la fois dans les tissus sains, mais aussi, durant la formation de tumeurs.

Mardi l 25-09-2018
Changement climatique: entre adaptation et atténuation, il ne faut pas choisir

Que faire face à la hausse des températures ? Donner la priorité à l'atténuation ou à l'adaptation ? Dans un article grand public publié dans The Conversation, Edwin Zaccai et Romain Weikmans, chercheurs au Centre d'études du développement durable (IGEAT, Faculté des Sciences) analysent cette question, revenue au premier plan après un été particulièrement désastreux sur le plan climatique dans plusieurs pays de l'hémisphère nord.

Pour eux, la conclusion est claire: ce choix n'en est cependant pas un, les deux approches étant également nécessaires. Sans des efforts d'atténuation – à savoir la réduction des émissions de gaz à effet de serre – rapides et intenses, l'adaptation pourrait devenir de plus en plus difficile dans de nombreux endroits du globe. La variabilité et les normes climatiques se modifiant année après année démontrent, par ailleurs, le caractère indispensable de l'adaptation.

L'article complet est à lire sur The Conversation, dont le Service de Communication Recherche de l'ULB est récemment devenu partenaire.

Mardi l 25-09-2018
Exposition sur les caves de Bruxelles

Avec une histoire longue de près de mil ans, la ville de Bruxelles est riche d'un patrimoine architectural remontant au Moyen Age. Les caves de Bruxelles sont les témoins de cette évolution architecturale : la cité médiévale est encore apparente dans les caves de nombreuses maisons et édifices publics. Lieux souterrains généralement invisibles depuis la rue, les caves constituent un point de vue privilégié pour observer la ville ancienne.

Une équipe du CReA-Patrimoine (Faculté de Philosophie et Sciences sociales) étudie et répertorie ces caves et salles basses exceptionnelles dans le cadre du projet Brussels Archaeological Survey, lancé en janvier 2017 sur base d'un partenariat entre l'ULB, Bruxelles Urbanisme et Patrimoine et la Ville de Bruxelles. Le but du projet est de mieux connaître ces espaces, d'en démontrer la richesse et d'affirmer leur nécessaire conservation, tout en offrant aux Bruxellois une image inédite de la cité et de son patrimoine.

Une exposition retrace les premières fouilles et premiers résultats des chercheurs : elle se tiendra aux Halles Saint-Géry jusqu'au 21 novembre 2018.

 

Nos dernières publications:

Carbonnelle Sylvie
Joly Dominique
Hellemans Catherine
Casini Annalisa
Van Daele Agnès
De Waele
J.-M.
Gibril
S.
Gloriozova
E.
Spaaij
R.
Gotovitch José
Jodogne Pierre
Ruys Tom
Corten Olivier
Hofer Alexandra
Despoix Philippe
Benoit-Otis Marie-Hélène
Maazouzi Djemaa
Quesney Cécile
Rea Andrea
Bribosia Emmanuelle
Rorive Isabelle
Sredanovic Djordje
Delwit Pascal

Clin d'oeil