Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 

Vendredi l 19-01-2018
Appel Anticipate: 5 projets ULB financés

Le programme Anticipate d'Innoviris vise à soutenir des projets collaboratifs contribuant au développement et au renforcement des connaissances sur la complexité urbaine bruxelloise ainsi qu'à la valorisation de la recherche d'un point de vue sociétal.

Sélectionnés lors de l'édition 2017, 5 projets (représentant un montant global d'environ 900.000 €) s'apprêtent à démarrer à l'ULB:

  • EMPOWER YOUTH (Pr. Dirk Jacobs – GERME – ULB/VUB): projet sur la participation sociétale et citoyenne des jeunes et jeunes adultes défavorisés en Région bruxelloise;
  • J&EP (Pr. Emilie Van Haute – CEVIPOL – UCL/ULB/VUB): projet sur la mise en place d'un dispositif pour jeunes bruxelloisappelés à voter pour la première fois dans la perspective des deux prochaines échéances électorales (2018 et 2019);
  • SUCIB (Pr. Judith Le Maire – CLARA – KUL Luca School of Arts /ULB): il s'agit dans cette recherche d'imaginer et évaluer un outil pour créer des interventions urbaines interactives ayant pour objectif de permettre une prise de parole des citoyens;
  • PLAB (Pr. Judith Le Maire – LOUISE – ULB/KUL Luca School of Arts): l'objectif de cette recherche est de contribuer à un déplacement et un renouvellement des réflexions sur ce que « participer » veut dire;
  • CONECI (Pr. Ludivine Damay – SASHA – ULB/UCL): projet visant à promouvoir l'économie circulaire sur le territoire de la Région Bruxelles-Capitale par le développement des connaissances sur les pratiques de consommation dans ce secteur et sur les appropriations citoyennes de l'espace que ces pratiques engagent.

Par ailleurs, deux autres projets ULB ont été renouvelés pour deux ans pour un budget de 276.000€ :

  • BRUCETRA (Pr. Wouter Achten – IGEAT/GESTE – ULB/KUL): analyse du potentiel économique et environnemental des flux de déchets pour une transition vers le modèle d'économie circulaire de la gestion des matériaux en Région bruxelloise.
  • ServiceBrussels (Een meerschalige spatiotemporele analyse van de economische geografie van geavanceerde dienstenclusters in Brussel) (Pr. Gilles Vanhamme – IGEAT – VUB/ULB): ce projet cherche à savoir à quoi ressemblera l'avenir de Bruxelles en tant que centre de services, dès lors que la numérisation rapide entraîne une restructuration géographique du secteur tertiaire, secteur qui constitue un élément clé du marché du travail citadin.

En savoir +

Vendredi l 19-01-2018
Ahmad Awada reçoit le prix du Fonds Gaston Ithier

En juin 2017, le professeur Ahmad Awada et son équipe lançaient un projet de plateforme de recherche clinique et translationnelle pour l'optimisation de la prise en charge diagnostique et thérapeutique des métastases cérébrales. Ce jeudi 18 janvier, ils ont été récompensés pour leur travail par le prix du Fonds Gastion Ithier, qui encourage la recherche en oncologie à l'ULB.

La plateforme a pour objectif de mieux comprendre l'épidémiologie changeante des métastases cérébrales et des facteurs de risques qui y sont liés, ainsi que la biologie des tumeurs cérébrales grâce à la création d'une tumorothèque dédiée. Elle vise aussi à développer des protocoles d'études innovants avec un accent particulier sur la prévention primaire des métastases cérébrales ainsi que leur éventuelle récidive après un premier traitement.

Encore toute jeune, la plateforme rassemble aujourd'hui les experts de l'Institut Jules Bordet et de l'Hôpital Erasme, mais celle-ci compte bien s'étendre au niveau national et international avec l'aide du réseau Oncodistinct, le réseau international initié par l'Institut Jules Bordet, qui regroupe des centres de recherche en oncologie désireux de promouvoir des approches innovantes dans le traitement des cancers.

Jeudi l 18-01-2018
Ateliers tandems du CCS

Envie de profiter en famille des ateliers à la carte ? Le CCS offre dès à présent la possibilité de s'inscrire chaque mois à une après-midi d'activités! Accompagné de votre (petit-)enfant, partagez ensemble une expérience privilégiée au CCS.

Les prochaines activités :

  • Mercredi 14 février, 14h : Faire du pain avec des cellules vivantes (dès 8 ans)
  • Mercredi 14 mars, 14h : atelier dessin-animé (dès 8 ans)
  • Mercredi 4 avril, 14h : Découverte de l'exposition Là-haut et Space Trek (dès 7 ans)
  • Mercredi 16 mai, 14h : Lecture de cartes et tout azimut (dès 8 ans)
  • Mercredi 16 juin, 14h : Le Soleil, notre étoile (dès 8 ans)

Inscriptions au 071 600 300 ou via ccsinfo@ulb.ac.be.
Tarif : 7,50 €/pers (accès aux espaces d'exposition compris).

Jeudi l 18-01-2018
Jean-Louis Vanherweghem, DHC de l'Université d'Aix-Marseille

Jean-Louis Vanherweghem, professeur émérite de notre Université, a reçu, le 22 novembre dernier, les insignes de Docteur Honoris Causa de l'Université d'Aix-Marseille pour la "découverte d'une nouvelle forme de néphropathie toxique, la néphropathie aux acides aristolochiques".

Depuis la fusion de trois universités, Aix-Marseille Université (AMU) est aujourd'hui la plus grande université de la francophonie (72 500 étudiants, 8 000 membres du personnel). Elle est parmi les trois premières universités françaises dont les initiatives d'excellence ont été pérennisées.

Mercredi l 17-01-2018
Colonialisme: des visions différentes

Le déboulonnage de la statue du Roi Léopold II au parc Duden par un groupe de militants afro-descendants il y a quelques jours en témoigne: le passé colonial suscite toujours l'émotion.

Ce lien entre les mémoires collectives du passé colonial et les relations interculturelles actuelles est au centre d'un numéro spécial de l'International Journal of Intercultural Relations, coordonné notamment par Laurent Licata (Centre de Recherche en psychologie sociale et interculturelle, Faculté des Sciences psychologiques et de l'Education). Il cosigne également un article présentant une enquête réalisée auprès de plus de 1000 étudiant.e.s, issu.e.s de trois pays européens et de six pays africains.

Les résultats montrent que la dimension d'exploitation (des ressources et de la main d'œuvre, racisme, mauvais traitements, destruction des cultures) était davantage mise en avant par les répondant.e.s européen.ne.s que par les répondant.e.s africain.e.s, à l'inverse de la dimension de développement (des voies de communication et des infrastructures économiques, des systèmes d'éducation et de santé publique).

Cependant, pour les répondant.e.s africain.e.s, ces représentations étaient liées de manière significative avec l'identification nationale et le soutien envers des actions réparatrices. Les représentations des répondant.e.s européen.ne.s semblent en revanche déconnectées de leur identité nationale, ainsi que de leur engagement moral envers les peuples anciennement colonisés, comme s'il s'agissait d'un chapitre fermé de l'histoire. Cette tendance interpelle et mérite d'alimenter une réflexion sur l'enseignement de l'histoire des colonisations.

 

Nos dernières publications:

Vanderlinden Jacques
Snow Gérard
Poirier Donald
Olson Mancur
Dony Marianne
Zamora Vargas Daniel
André Valérie
Couvreur Manuel
Luminet Olivier
Curci Antonietta
Perrouty Pierre-Arnaud
Bricteux Caroline
Frydman Benoît

Clin d'oeil