Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 

Lundi l 25-02-2019
Expo "60/60. 60 ans, 60 photographes" du 15 mars au 22 avril

L'IHECS forme les futurs professionnels de la presse et de la communication, et célèbre ses 60 ans en organisant une exposition inédite de 60 de ses anciens diplômés devenus des photographes professionnels reconnus, à la Faculté d'Architecture La Cambre-Horta du 15 mars au 22 avril

Certains comme Pauline Beugnies, Colin Delfosse, Cédric Gerbehaye, Roger Job, Virginie Nguyen Hoang, Bénédicte Vanderreydt, Mélanie Wenger ou encore Johan Lolos, ont été primés au niveau international et nombre d'entre eux ont publié des ouvrages de référence.

Les visiteurs pourront découvrir près de 300 œuvres, qui seront regroupées dans Le Petit Guggenheim à la Faculté d'Architecture La Cambre-Horta. Tous les genres de la photographie y seront représentés: photojournalisme, documentaire, documentaire intimiste, portrait, paysage, nu, photographie plasticienne, mode, publicité... Un panorama très complet de la création contemporaine des anciens étudiants qui témoigne de l'excellence de leur parcours depuis qu'ils ont été diplômés. Les ouvrages des auteurs exposés seront en vente sur place.

> Informations pratiques:

  • Du 15 mars au 22 avril
  • De 11h à 18h (entrée libre et gratuite)
  • Faculté d'Architecture La Cambre-Horta - Place Eugène Flagey 19 bis
  • Evènement Facebook

En parallèle de l'exposition 60/60, on retrouvera une galerie de portraits des photographes réalisés par des étudiants. Plusieurs évènements, ateliers et conférences, seront également organisés :

  • 18 mars, projection du film de Pauline Beugnies « Rester vivants »
  • 22 mars, Wifried Estève interviendra sur « L'entrepreneuriat en photojournalisme - Etat des lieux »
  • 27 mars, Jonathan Bradfer et Pascale Sury débattront autour d'« Un monde positif ».
  • 28 mars, projection du film « Manu » d'Emmanuelle Bonmariage
  • 03 avril, avant-première de « Partir chez soi » de Céline Vanden Eyde et Paolo Pellizzari, ainsi qu'une lecture de portfolio et une soirée MOOK/POM (reportage photographiques en format court).

À travers cette exposition, sous le commissariat d'André Soupart, cinéaste et professeur honoraire de photographie à l'IHECS, entouré des photographes et enseignants du département de photographie de l'IHECS, se dessine en creux l'engagement des professeurs et de l'institution dans son ensemble. Cet événement exceptionnel témoigne de leur volonté d'instaurer un dialogue permanent entre théorie et pratique, et de la démonstration que les étudiants atteignent des compétences communes tout en développant un parcours et un style personnels.

Lundi l 18-02-2019
L'ULB décide d'exclure les énergies fossiles de ses portefeuilles d'investissement

Le conseil d'administration de l'ULB de ce lundi 21 janvier a mis en place un comité de pilotage pour que d'ici la fin décembre 2021, l'ensemble des portefeuilles de l'Université soient convertis en portefeuilles durables et socialement responsables.

D'ici trois ans, l'ULB aura donc exclu les énergies fossiles de ses portefeuilles d'investissement.
L'ULB dédicacera également des budgets d'investissement dans des projets locaux cohérents avec les engagements de l'Université pour la durabilité.

Cette décision a été prise suite à la présentation du rapport du groupe de travail « Energies fossiles » mis en place àl'initiative des étudiants et qui est en droite ligne avec la politique environnementale menée depuis seize ans par l'ULB en faveur du développement durable.

Lundi l 18-02-2019
Chaire Bernheim «Magritte à l'épreuve de la photographie»

La chaire Bernheim 2019 sera inaugurée le 13 mars à 17h par Xavier Canonne avec une leçon sur le thème «Magritte et le surréalisme».

Articulée autour de l'œuvre de René Magritte, cette chaire internationale est construite autour de plusieurs modules de formation dispensés par des conférenciers spécialistes de Magritte ou en charge d'un projet de niveau international relatif à son œuvre, sa pensée et sa vie.

La leçon sera suivie d'un cocktail. L'inscription est gratuite et obligatoire.

> Infos pratiques

> Leçons suivantes

  • 20 mars: «La relation Magritte-Nougé et aux personnalités du groupe surréaliste bruxellois»
  • 24 avril: «La conférence La ligne de vie (1938) de Magritte»
  • De 15h à 18h au campus du Solbosch, bâtiment NA, local NA.4.302. Entrée libre.

Xavier Canonne est historien d'art de l'Université Libre de Bruxelles. Docteur en histoire de l'art et archéologie de la Sorbonne (Paris I) avec une thèse consacrée au Surréalisme en Belgique (1950-1993). Dirige depuis mars 2000 le Musée de la Photographie de la Communauté française à Charleroi. Editeur des Marées de la Nuit depuis 1986 spécialisé dans le surréalisme et les avant-gardes. Auteur de divers ouvrages ou essais dans le domaine de l'histoire de l'art. Membre du Comité d'expertise de l'œuvre de René Magritte-Fondation René Magritte. A dirigé de 1987 à 2000 la Collection de la Province de Hainaut. A présidé de 1999 à 2002 la Commission consultative des Arts plastiques de la Communauté française.

Lundi l 18-02-2019
Chaire Verhaegen «L'Egypte et la Franc-Maçonnerie»

La chaire Verhaegen 2019 sera inaugurée le 13 mars à 19h par Eugène Warmenbol avec une leçon sur le thème «L'Egypte et la Franc-Maçonnerie: quelques aspects méconnus de la Campagne d'Egypte de Napoléon Bonaparte».

Lorsque l'armée de Bonaparte débarque à Alexandrie, elle investit la terre du premier savoir, de la première sagesse. Pour les nombreux francs-maçons qui en font partie, autant des officiers que des savants, il s'agit presque d'un retour aux sources. Si l'Egypte est en effet depuis longtemps l'objet de spéculations ésotériques, elle deviendra à la Révolution française la terre-mère de la religion universelle de la Nature, incarnée par la déesse Isis.(...) Après la signature du Concordat entre Bonaparte et Pie VII, les cultes rationalistes ou panthéistes de l'époque révolutionnaire disparaissent toutefois, et les références égyptiennes ne seront dès lors plus tolérées, du moins dans les endroits de culte, et plus particulièrement dans les églises catholiques. Les francs-maçons connaissent par contre une sorte de fuite en Égypte et de nombreux auteurs maçons adopteront la thèse de l'origine égyptienne de la franc-maçonnerie.

> Infos pratiques

> Leçons suivantes

  • 20 mars: «Le patrimoine architectural de la Franc-Maçonnerie belge: à la recherche d'une Egypte perdue»
  • 27 mars: «Le patrimoine funéraire des francs-maçons: l'Orient Eternel sera égyptie»
  • 3 avril: «Eugène Goblet d'Alviella et les religions de l'Egypte : les racines maçonniques de l'enseignement del'Egyptologie en Belgique»
  • 24 avril: «Les sources égyptiennes de la Franc-Maçonnerie : mythes et réalités»
  • De 19h à 21h au campus du Solbosch, Grande salle du CIERL, 17 avenue Franklin Roosevelt. Entrée libre.

Eugène Warmenbol est docteur en philosophie et lettres, orientation Histoire de l'Art et Archéologie, Université libre de Bruxelles (thèse: Le lotus et l'oignon. L'égyptologie et l'égyptomanie en Belgique au XIXème siècle). Candidat en philologie et histoire orientales, Institut de Philologie et Histoire Orientales (orientation Egyptologie), Université Libre de Bruxelles. Actuellement, Professeur au Département d'Histoire, Arts et Archéologie à l'ULB (Chaire de protohistoire).

Vendredi l 08-02-2019
Chaire Henri Janne: « Capital culturel et sociétés de classes » le 1er mars

La chaire Henri Janne tiendra sa conférence inaugurale le 1er mars de 17h à 19h, avec une conférence animée par Philippe Coulangeon de l'Observatoire sociologique du Changement – Sciences Po Paris/CNRS. Le thème abordé sera «Capital culturel, inégalités et classes sociales».

Alors que la disparité des conditions de vie et de niveaux de richesse s'est notablement accrue depuis la fin du siècle dernier, à des degrés variables selon les contextes nationaux, elle semble parfois aux yeux de certains observateurs ne plus être aussi clairement articulée que par le passé autour d'un antagonisme de classes dont les manifestations symboliques dans l'ordre de la politique, de la culture et des styles de vie, se seraient par ailleurs sensiblement atténuées.

Il serait ainsi devenu plus difficile d'identifier des cultures de classes unifiées et cohérentes. Ce cours développe à ce sujet un point de vue un peu différent, en s'attachant à montrer la pertinence de la lecture « classiste » des inégalités et à explorer les recompositions de sa composante culturelle. Il discute les apports théoriques relatifs à ces questions en s'appuyant sur un certain nombre de recherches empiriques en cours qui seront présentées au fil des séances.

Le 1er mars, de 17h à 19h, campus du Solbosch, bâtiment H, auditoire H.1.309.

> Leçons suivantes :

  • « Les contradictions culturelles de l'expansion scolaire », le vendredi 29 mars 2019, de 10h à 12h, UB.4.228 et de 14h à 17h, H.3.244
  • « Les transformations de la norme de légitimité culturelle », le vendredi 26 avril 2019, de 10h à 12h à UB.4.228 et de 14h à 17h à l'auditoire H.3.244

> Infos pratiques :

 

Nos dernières publications:

Corijn Eric
Deneef Alain
Gérard Myriam
Goldman Henri
Hubert Michel
Maskens Alain
Vandenbergh Yvan
Van Parijs Philippe
Zibouh Fatima
Baetens Jan
Vanhaesebrouck Karel
Capéau Bart
Cherchye Laurens
Decancq Koen
Decoster André
De Rock Bram
Maniquet François
Nys Annemie
Périlleux Guillaume
Ramaekers Eve
Rongé Zoé
Schokkaert Erik
Vermeulen Frederic
Andrin Muriel
Claessens Michel
Mendes da Costa Pierre
Van Hee Robrecht
Borriello Arthur
Despoix Philippe
Benoit-Otis Marie-Hélène
Maazouzi Djemaa
Quesney Cécile
Nassaux Jean-Paul
Piraux Alexandre

Clin d'oeil