Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 

Mardi l 04-12-2018
Quand la diplomatie s'invite à l'opéra

En mai 1954, les danseurs soviétiques du Bolchoï doivent se produire à l'Opéra de Paris. Pourtant, la veille de la première, malgré des semaines de négociations, les représentations sont annulées. La déroute des soldats français face aux Vietnamiens soutenus par les Soviétiques à Diên Biên Phu (Indochine) aura eu raison de la tenue du spectacle. Un événement parmi tant d'autres qui illustre l'usage du ballet comme outil de diplomatie culturelle internationale durant la guerre froide.

Après six ans de recherche et un long travail de dépouillement de sources et d'archives situées en France, Grande-Bretagne, États-Unis et en Russie, Stéphanie Gonçalves (Centre de Recherche Mondes Modernes et Contemporains, Faculté de Philosophie et Sciences sociales) publie "Danser pendant la guerre froide, 1945-1968". L'ouvrage identifie et analyse les acteurs (institutionnels, artistiques et commerciaux) et les tensions diplomatiques lors des tournées de ballet durant la guerre froide.

Ce livre constitue une première dans la littérature en Europe et se distingue notamment par une analyse du rôle des imprésarios, ces acteurs intermédiaires souvent invisibles. En illustrant la fonction diplomatique du ballet, la chercheuse expose la dynamique de "l'effet domino" qui régnait à l'époque de la guerre froide, où chaque événement aussi minime qu'il soit pouvait créer un retentissement international.

Lundi l 03-12-2018
Subsides postdoctoraux pour les universités de Cambridge et d'Oxford

La Fondation Wiener-Anspach vient de lancer son appel à candidatures pour les subsides postdoctoraux aux universités de Cambridge et d'Oxford pour l'année académique 2019-2020.

Pour bénéficier du subside, il faut avoir complété son doctorat au plus tard le 31 décembre 2019 ou depuis moins de cinq ans au moment du début de la recherche à Oxford ou à Cambridge.

> Informations pratiques:

Date limite pour la remise des dossiers: lundi 18 mars 2019 à midi.

Toutes les informations sont sur le site de la Fondation Wiener-Anspach.

Contact: fwa@ulb.ac.be ou 02 650 27 16 (les lundis, mercredis et vendredis de 9h à 12h, les mardis et vendredis de 14h à 17h)

Vendredi l 30-11-2018
COP24: les controverses autour des financements pour le climat

À l'approche de la COP24 qui s'ouvre ce dimanche à Katowice (Pologne), les controverses autour des financements internationaux pour le climat ne manqueront pas de ressurgir. Elles hantent en effet les négociations onusiennes sur le climat depuis leurs débuts, dans les années 1990. Ces controverses trouvent notamment leur origine dans le caractère peu précis des objectifs formulés, ce qui rend impossible l'évaluation impartiale de l'atteinte de ces objectifs.

Chercheur au Centre d'Études du développement durable (Faculté des Sciences), Romain Weikmans explique l'historique et les raisons de ces controverses dans un article publié dans The Conversation, dont l'ULB est partenaire. L'article complet est accessible en ligne.

Mercredi l 28-11-2018
Sport: le caractère éphémère de la victoire

Le 18 novembre dernier, la Belgique était éliminée de la Ligue des Nations par la Suisse. Même scénario pour l'équipe de France, championne du monde, éliminée au profit des Pays-Bas.

Selon Guillaume Grignard, chercheur au Département de Sciences politiques (Faculté de Philosophie & Sciences sociales), ces évènements soulignent le caractère éphémère de la victoire. Il explique son propos dans un article de The Conversation, un média dont l'ULB est partenaire.

"Au-delà de la fièvre du supporter", écrit-il, "il semble nécessaire d'apporter un regard sociologique et critique sur un phénomène pas si anodin que cela : l'aptitude de nos sociétés à construire des vainqueurs dont les qualités sont rapidement et systématiquement remises en cause, jusqu'à en faire des perdants".

Article complet disponible en ligne.

Lundi l 26-11-2018
"La mère et l'enfant se portent bien"

Euro-Peristat est un projet européen mis en place depuis 2000, et qui rassemble des statistiques de 31 pays (28 membres de l'UE, plus l'Islande, la Norvège et la Suisse) concernant la santé maternelle et périnatale. Le dernier rapport, fraîchement publié, analyse les données récoltées en 2015. Les chercheurs de l'Ecole de Santé publique de l'ULB assurent la publication des données belges dans le rapport.

Comparée à ses voisins, la Belgique présente un bilan contrasté. Avec 1 césarienne pour 5 naissances en 2015 (21,3 %), la Belgique se classe dans le groupe de pays ayant des taux de césariennes les plus contenus. En Belgique, les femmes qui accouchent sont aussi dans une bonne tranche d'âge et pas particulièrement en surpoids. En revanche, la situation est plus préoccupante au regard de la mortalité maternelle : malgré un taux particulièrement bas en Belgique (4,6 pour 100 000 naissances), le rapport pointe une absence de procédure pour enregistrer ces décès et ainsi les analyser. Les auteurs soulignent aussi la difficulté d'interprétation des taux de mort-nés, dont l'enregistrement serait défectueux.

Pour la prématurité et la gémellité, les taux belges sont plus élevés que ceux des voisins, sans qu'il n'y ait de raison de s'en inquiéter dans l'immédiat.

Rapport complet sur www.europeristat.com

 

Nos dernières publications:

Gubin Éliane
Jacques Catherine
Gonçalves Stéphanie
Berliner David
Calabrese Laura
Veniard Marie
Espion Bernard
Provost Michel
Wibaut Romain
Wouters Ine
Broustau Nadège
Sacco Muriel
Paternotte David
David Eric
Slautsky Emmanuel

Clin d'oeil