Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 

Lundi l 11-12-2017
Restructuration et dynamisation des études d'aires à l'ULB

L'ULB compte cinq centres de recherche multidisciplinaires organisés autour d'aires géographiques distinctes, qui constituent également des réservoirs d'expertise importants pour consolider les relations de l'Université avec les institutions situées dans d'autres régions du monde.

Avec plus de 50 ans d'existence, l'Institut d'Études européennes (IEE) est le plus ancien et le mieux connu: il a développé une expertise sur l'ensemble des pays de l'espace européen, ainsi que sur le positionnement de l'Europe et de ses institutions dans le monde. Créée en 2014, OMAM, l'Observatoire des Mondes arabes et musulmans, s'est donné pour mission la formation à la recherche et la transmission du savoir sur les pays du Maghreb, du Machreq, du Golfe, du Proche-Orient, ainsi que d'une bonne partie de l'Afrique subsaharienne. EASt (East Asian Studies), mis sur pied en 20016, est un incubateur pour la recherche de haut niveau sur l'Asie orientale à l'ULB. S'ancrant dans une longue tradition de recherche menée sur l'Amérique du Nord et l'Amérique latine, AmericaSa vu le jour en 2017 et vise à mener des réflexions sur ce qui unit les diverses composantes du continent américain. Enfin, également né en 2017, Afric@ULB, réseau multidisciplinaire de recherche sur l'Afrique, tente de réunir la centaine de chercheurs qui, à l'ULB, mènent des recherches en lien avec le continent africain.

Ces différents centres d'études d'aires visent à susciter et promouyvoir des collaborations interdisciplinaires permettant mieux comprendre les environnements et les dynamiques à l'oeuvre dans ces différentes zones de la planète, dans un monde globalisé et en pleine mutation. Ils aident également l'ULB à mieux cibler et déployer ses stratégies d'internationalisation.

Pour toute information complémentaires, consulter:
- pour l'IEE: www.iee-ulb.eu/fr
- pour OMAM: msh.ulb.ac.be/equipes/omam
- pour EASt: msh.ulb.ac.be/equipes/east
- pour AmercicaS: msh.ulb.ac.be/equipes/americas
- pour Afric@ULB: africulb.ulb.be

Lundi l 11-12-2017
Nouvel accord signé avec l'Université de Mumbai

Lors de la mission royale en Inde, le recteur Yvon Englert a signé, le 9 novembre, un nouvel accord dans le domaine du tourisme avec le Garware Institute de l'Université de Mumbai. Cet accord vient renforcer une collaboration établie depuis 4 ans par l'équipe du Master en sciences et gestion du Tourisme de l'ULB avec cet institut prestigieux de formation des professionnels du tourisme.

L'initiative prend la forme originale et unique d'une collaboration pédagogique par projet à distance. Chaque année, environ 90 étudiants indiens et belges participent à un projet créatif et interculturel visant à concevoir et développer un produit touristique adapté à une clientèle étrangère.

À travers des jeux de rôle qui les placent alternativement dans la position du touriste et de l'agence de voyage, et grâce aux technologies modernes de communication, des groupes d'étudiants des deux institutions travaillent ensemble au profilage d'un groupe de voyageurs et à l'élaboration d'une offre adaptée à ses attentes.

La collaboration des deux universités est renforcée par l'organisation de deux missions annuelles d'enseignement de professeurs de l'ULB à Mumbai. La signature de cet accord donne une nouvelle visibilité à l'ULB dans un pays qui est en pleine croissance, non seulement au niveau des formations en tourisme (un secteur qui se développe de façon importante), mais également, d'une manière plus large, en ce qui concerne l'enseignement universitaire.

Mercredi l 06-12-2017
Ateliers de renforcement des compétences interculturelles

Le public de l'ULB est très international: 32% des étudiants, plus de 50% des doctorants et 63% des postdoctorants viennent de l'étranger. Cette multiculturalité réserve parfois quelques surprises dans les interactions qui constituent le quotidien de la vie sur nos différents campus: les stéréotypes et les préjugés sont parfois tenaces.

Aussi, l'ULB a initié une série d'ateliers visant à développer les compétences et l'intelligence interculturelles des participants. Le premier de ces ateliers s'est tenu fin novembre et s'adressait à une dizaine de doctorants internationaux. Il visait à faciliter leur adaptation à l'environnement bruxellois et aux manières de faire de notre institution, en les amenant à partager et à réfléchir leur propre expérience. D'autres ateliers sont en préparation et viseront d'autres publics de la communauté universitaire: doctorants, étudiants Erasmus sortant ou entrant, membres du personnel...

Un récent diagnostic sur l'accueil des étudiants internationaux à l'ULB, mené par les vice-rectrices à l'Enseignement (Nathalie Vaeck) et aux Relations internationales et à la Coopération au développement (Marie-Soleil Frère), a effectivement montré que le vivre ensemble sur nos campus pouvait être facilité par une meilleure prise de conscience des automatismes socioculturels, permettant de diminuer les risques de malentendus...

Lundi l 04-12-2017
Le Japon à l'ULB

Deux événements successifs ont amené le Japon entre les murs de notre Université ces dernières semaines, au grand bénéfice de nos étudiants.

Le 13 novembre 2017, ils étaient près d'une centaine du nouveau Bachelier de japonais de l'ULB à assister à la conférence de son Excellence Monsieur Hajime Hayashi, Ambassadeur du Japon auprès du Royaume de Belgique, accueilli par le doyen de la Faculté de Lettres, Traduction et Communication, son intervention portait sur les "150 ans d'amitié entre le Japon et la Belgique", rappelant les différents jalons des relations nippon-belges. Plus d'information

À peine une dizaine de jours auparavant, ce sont les étudiants de la Faculté d'Architecture qui ont participé à un atelier conjoint d'une semaine avec l'International Master in Architecture and Urban Design de la Meiji University: 12 étudiants japonais et 2 enseignants de Meiji sont venus travailler avec nos étudiants sur un quartier d'Anderlecht. Le Pr Masami Kobayashi, vice-président de l'Université de Meiji, présent à Bruxelles toute la semaine, a exploré avec la vice-rectrice aux Relations internationales la possibilité d'étendre ce partenariat à d'autres départements de l'ULB. Plus d'information

Lundi l 04-12-2017
Quatre nouvelles bourses de doctorat "Esprit libre" grâce au Fonds Lewin de Castro

Le Fonds Jacques Lewin - Inès Henriques de Castro finance des bourses de doctorat pour des chercheurs issus de pays en développement désireux de mener des recherches sur des questions relatives aux droits et libertés, valeurs chères à l'ULB.

Grâce à ce Fonds, en 2017, 4 doctorants en provenance d'Haïti, du Cameroun et du Rwanda vont pouvoir entamer leur recherche à l'ULB sur les thématiques suivantes:

  • "Stigmatisation et discrimination fondées sur l'orientation sexuelle et l'infection au VIH : cas des hommes ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes en Haïti";
  • "La construction sociale de l'abandon d'enfants en Haïti. Cas des parents haïtiens ayant donné leurs enfants en adoption internationale";
  • "La condition homonumérique au Cameroun. Production de soi, construction des communautés et militantisme en contexte répressif sur les réseaux sociaux numériques";
  • "L'image de la femme Tutsi dans le « viseur » des génocidaires de la période allant de 1960 à 2017".

Ces bourses ont été octroyées par la Commission de classement des crédits internationaux (CCCI). Elles permettent de financer la présence de ces chercheurs 6 mois par an à l'ULB, en co-direction ou cotutelle avec leur université d'origine.

Pour plus d'information sur ces bourses joelle.plumerel@ulb.ac.be

 

Nos dernières publications:

Luminet Olivier
Curci Antonietta
Naftali Patricia
Ghesquière François
Paridaens Nicolas
Vanherweghem Jean-Louis
Jossart Pierre
Askenasi Robert
Blondeel Sébastien
Rosier Laurence
Marsia Jean

Clin d'oeil