Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette

Mercredi l 04-10-2017
Sexualité, filiation et parentalité dans l'Eglise catholique

L'ouvrage "La Sainte Famille, Sexualité, filiation et parentalité dans l'Eglise catholique" vient de paraître. Dirigé par Cécile Vanderpelen-Diagre et Caroline Sägesser, chercheuses au CIERL (Faculté de Philosophie et Sciences sociales), il rassemble les contributions de plus d'une vingtaine d'auteurs originaires d'Europe et des Etats-Unis, sur l'évolution des positions de l'Eglise catholique quant au couple et à la famille.

"Ce qu'on constate, c'est qu'il n'y a pas de grandes ruptures entre le Moyen Age et nos jours. La contraception reste interdite et l'on répond toujours à l'impératif croissez, multipliez-vous. Ce qui change, c'est la manière dont les croyants vont respecter cet interdit", souligne Cécile Vanderpelen-Diagre. La révolution sexuelle des années 1960 y jouera notamment un rôle crucial.

Et c'est précisément sur cet événement et les réactions qu'il va susciter auprès du monde catholique que travaillent la chercheuse et son équipe depuis maintenant deux ans dans le cadre d'une Action de Recherche Concertée. Ce projet de recherche étudie en particulier l'histoire des plannings familiaux et institutions de protection de la jeunesse catholiques dans leur rapport avec les mutations de genre et de sexualité, mais aussi les discours des autorités catholiques belges sur ces questions.