Les archives
 
Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 

Lundi l 30-04-2018
Tribunes de l'ULB: Quels droits pour les réfugiés et migrants de nos jours?

Cette Tribune de l'ULB, avec François Crépeau et Andrea Rea, permettra de s'interroger sur la situation des migrants et des réfugiés, plus particulièrement en Belgique.

Une fois arrivés, quel est leur avenir? Quels sont leurs droits mais aussi leurs obligations? Ces questions seront abordées lors de cette tribune.

François Crépeau, professeur et ancien rapporteur spécial des Nations Unies pour les droits de l'homme des migrants, est titulaire de la Chaire Hans et Tamar Oppenheimer en droit international public, et directeur scientifique du Centre pour les droits de la personne et le pluralisme juridique, à la Faculté de Droit de l'Université McGill. Andrea Rea est professeur et doyen de la Faculté de Philosophie et Sciences sociales de l'ULB.

La Tribune sera introduite et animée par Françoise Baré, journaliste à la RTBF. Elle est organisée en partenariat avec l'Institut d'Études Européennes et la Faculté de Philosophie et Sciences sociales.

> Informations pratiques:

Le 7 mai à 18h30 (campus du Solbosch, bâtiment R42, auditoire Pierre Drion)

Entrée libre, inscription obligatoire.

Lundi l 30-04-2018
Religions en Asie : les limites de l'humain

Invité par la Maison des Sciences Humaines de l'ULB (MSH-ULB) le 14 mai, Peter Jackson animera une conférence avec Françoise Lauwaert (LAMC, Faculté de Philosophie et Sciences sociales).

Professeur émérite d'Histoire à l'Université Nationale Australienne, Peter Jackson étudie l'histoire culturelle thaïlandaise depuis presque trente ans. Ses domaines de recherche sont : la religion, la sexualité et l'approche critique de l'histoire et des cultures de l'Asie du Sud-Est. Auteur de nombreux livres, il a aussi été rédacteur en chef de la revue « Asian Studies Review » entre 2009 et 2012 et a fondé « The Thai Rainbow Archives Project » qui collecte et numérise les magazines et newsletters gays, lesbiens et transgenres en Thaïlande.

La présence de Peter Jackson à l'ULB s'explique d'une part par ses multiples collaborations avec Pierre Petit (LAMC, Faculté de Philosophie et Sciences sociales) avec qui il partage ses intérêts pour l'anthropologie sociale et l'Asie du Sud-Est. Et d'autre part, par les similitudes de ses recherches avec celles de Françoise Lauwaert. Tous deux se sont intéressés à la diversité des manifestations religieuses en Asie orientale, Françoise Lauwaert en Chine et Peter Jackson en Thaïlande. En 2017, le chercheur australien avait d'ailleurs animé un colloque sur ce sujet à l'ULB.

Cette année, Peter Jackson revient à la MSH pour présenter, avec Françoise Lauwaert, une conférence sur le thème : « l'Humain, l'inhumain et le magique : l'exemple asiatique ». Les deux chercheurs aborderont ce sujet dans les zones géographiques où ils mènent l'essentiel de leurs travaux: la Chine et l'Asie du Sud-Est.

Lundi l 30-04-2018
L'ULB invite l'artiste Denis Meyers à créer une fresque "Mai 68 en 2018" à la fête de l'IRIS

L'ULB invite l'artiste urbain Denis Meyers à créer une fresque de street art sur le thème de mai 68 à la fête de l'IRIS, ce dimanche 6 mai et on a besoin de vous!

Quel mot, quel slogan pour symboliser les grands enjeux de contestation aujourd'hui? Imaginons mai 68 version mai 2018: qu'en reste-t-il? Quels sont les objets et les formes de revendication actuelles, qu'est-ce qui les symbolise auprès du public ?

Donnez-nous dès aujourd'hui votre avis via notre formulaire de vote en ligne.

Ce dimanche à la fête de l'IRIS, le public nous livrera sa vision de l'esprit de contestation et grâce aux mots d'aujourd'hui et aux slogans de Mai 68, l'ULB demandera au célèbre artiste urbain Denis Meyers de créer une fresque de street art monumentale sous les yeux des visiteurs.

Intéressé.e? Rejoignez-nous à la performance ce dimanche 6 mai 2018 à 14h dans le Parc de Bruxelles.

Lundi l 30-04-2018
Exposition: La boîte de Pandore

L'exposition "La boîte de Pandore" abordera, du 4 mai au 23 juin, le thème "LGBTQI: violences, résistances et appropriations" au travers d'oeuvres multiples (photos, sculptures, installations vidéos, peinture, dessins).

Cette exposition propose de sensibiliser aux violences subies par les homosexuels, et de réfléchir à la différence, la mixité, la tolérance, la construction de l'identité sexuelle.

En rappelant notamment la manière dont les homosexuels étaient traités dans les camps de la mort mais aussi les avancées des mentalités (mariage pour tous) et en ponctuant l'exposition de textes littéraires évoquant les différentes manières de vivre sa différence sexuelle, les artistes entendent partager une réflexion et une émotion avec une visée pédagogique.

> Informations pratiques:

Exposition du 4 mai au 23 juin, de 9h à 19h (campus du Solbosch, salle Allende)

Plus d'information sur le site des diversités à l'ULB

Lundi l 30-04-2018
#ULBDHC2018: retour en images

Le 26 avril 2018, l'Université libre de Bruxelles et ses facultés rendaient hommage à huit personnalités pour leur action et leur engagement dans le monde artistique, académique, culturel et médico-social.

Retrouvez les éloges, l'album photo et les vidéos sur notre page ulb.be/dhc

Lundi l 30-04-2018
Triennale "Photographie et Architecture" sur le thème "Paradis infernaux/Enfers paradisiaques"

La 6e édition de la Triennale "Photographie et Architecture" aura lieu du 16 mars au 13 mai à Flagey. Elle y traitera des lieux, espaces, territoires et frontières des paradis et enfers contemporains, de leurs élus et de leurs exclus.

Vingt photographes, quatorze auteurs affirment que les apparences du monde d'aujourd'hui sont parfois trompeuses et que dans le même temps, les contrastes de ses évidences dissipent opportunément bien des doutes, bousculent bon nombre de nos certitudes, quoi qu'on en pense. Le thème de l'édition 2018, "Paradis infernaux/Enfers paradisiaques", condensera cette conviction.

> Informations pratiques:

Du 16 mars au 13 mai 2018

Espace Architecture La Cambre Horta (19, place Flagey - 1050 Bruxelles)

Tarif: 5€ pour les visiteurs individuels; 3€ pour les groupes à partir de 10 personnes et les enseignants; 2€ pour les étudiants; gratuit pour les étudiants, les chercheurs et les membres du personnel de la Faculté d'Architecture de l'ULB ainsi que pour les enfants de moins de 12 ans.

Plus d'information sur le site de la Triennale

Lundi l 30-04-2018
L'ULB accueille les universités de l'antiracisme

Les vendredi 4 et samedi 5 mai, l'ULB accueillera les universités de l'antiracisme du CIRÉ (Coordination et initiatives pour réfugiés et étrangers). Les acteurs du secteur antiraciste échangeront avec les participants sur la banalisation du racisme.

Les ateliers et conférences porteront sur la recrudescence et la banalisation de discours racistes et discriminants lors des pratiques professionnelles. Elles aborderont la position de la loi face au racisme, les préjugés, l'identitarisme ou encore l'apport des étrangers à la société.

> Informations pratiques:

Vendredi 4 mai de 9h à 16h30 (campus du Solbosch, bâtiment S) et samedi 5 mai de 10h à 16h (campus du Solbosch, bâtiment K, auditoire Henri La Fontaine)

Programme disponible en ligne.

Lundi l 30-04-2018
Projection: "Libre examen 68"

Le 2 mai, une projection du film "Libre examen 68" de Luc de Heusch aura lieu à l'ULB. Elle sera suivie d'un débat et du vernissage d'une exposition.

Cett projection prend place dans le cadre des commémorations de mai 68. Elle sera présentée par Muriel Andrin et Pierre Petit, professeurs à l'Université libre de Bruxelles. Un débat, animé par Eddy Caekelberghs, suivra la diffusion du film.

À cette occasion, le Département des bibliothèques et de l'information scientifique (DBIS) exposera un florilège de documents relatifs à mai 68. Le vernissage de cette exposition aura lieu après le débat.

> Informations pratiques:

Mercredi 2 mai à 18h (ULB, campus du Sobosch, bâtiment NB, salle 2VIS)

Vendredi l 27-04-2018
Un prix pour l'étude du cerveau

Benoit Vanhollebeke (Laboratoire de Signalisation neurovasculaire, Département de Biologie Moléculaire, ULB Neuroscience Institute) est lauréat du prix « Janine et Jacques Delruelle » 2018 de la Fondation Médicale Reine Elisabeth pour les Neurosciences : il a reçu officiellement son prix des mains de la Princesse Astrid ce jeudi 26 avril au Palais Royal.

Ce prix servira à soutenir les recherches de son équipe sur les vaisseaux sanguins cérébraux. Ceux-ci doivent protéger le cerveau des éléments nocifs du sang, tout en laissant passer les éléments essentiels au fonctionnement des neurones. Cette filtration sélective repose sur une communication élaborée entre les cellules endothéliales des vaisseaux et les différentes populations cellulaires du cerveau. Les dysfonctionnements de ce système peuvent être à l'origine de nombreuses neuropathologies.

Le Laboratoire de Signalisation neurovasculaire a récemment identifié plusieurs acteurs moléculaires essentiels à cette communication. Le soutien du Prix Delruelle permettra de poursuivre ces recherches.

Plus d'explications sur les recherches menées par Benoit Vanhollebeke en vidéo

Jeudi l 26-04-2018
Rythmes du vivant : les horloges circadiennes

La respiration, le rythme cardiaque, l'horloge circadienne qui contrôle le cycle veille-sommeil... Les comportements rythmiques sont extrêmement nombreux en biologie. Albert Goldbeter (Unité de Chronobiologie théorique, Faculté des Sciences) répertorie et décrit les mécanismes qui sous-tendent ces rythmes dans une nouvelle édition, revue et augmentée, de son ouvrage « Au coeur des rythmes du vivant – La vie oscillatoire».

Le chercheur s'y interroge sur les raisons de l'abondance des rythmes du vivant et sur les mécanismes qui les créent. Cette nouvelle édition fait suite au prix Nobel de physiologie ou médecine attribué en 2017 aux chercheurs américains Jeffrey C. Hall, Michael Rosbash et Michael W. Young pour leurs découvertes des mécanismes moléculaires qui sous-tendent les rythmes circadiens. Albert Goldbeter rend compte de ces travaux pour expliquer l'importance croissante des rythmes circadiens en recherche médicale : « tous les aspects de notre physiologie sont contrôlés par l'horloge circadienne ».

De manière plus générale, le livre fait le point des connaissances sur l'ensemble des rythmes du vivant, et met en lumière ce qui les unit, au-delà des différences de mécanisme, de période et de fonction.

Cet ouvrage pose également la question du lien entre rythmes du vivant et rythme de vie. Le stress provoqué par l'accélération du rythme de vie perturbe le fonctionnement de nos horloges internes qu'il s'agit de préserver.

Mercredi l 25-04-2018
Une carte 3D détaillée de notre galaxie

L'Agence spatiale européenne (ESA) vient de publier les positions, mouvements et distances de plus d'un milliard d'étoiles, observées par le satellite Gaia depuis 2014. L'ensemble forme une carte 3D de notre galaxie, la Voie Lactée, la plus grande et la plus précise à ce jour.

La carte de Gaia contient aussi des mesures des vitesses et des directions des mouvements des étoiles durant leur trajet autour du centre de notre galaxie. Grâce à cela, les astronomes pourront retracer le parcours de chacune de ces étoiles sur plusieurs millions d'années dans le passé et prédire leurs trajectoires futures.

C'est un consortium d'astronomes européens qui a analysé et traité les données récoltées par Gaia, pour aboutir à cette percée scientifique. Dimitri Pourbaix (Institut d'Astronomie et d'Astrophysique, Faculté des Sciences) est l'investigateur principal belge de Gaia. Il dirige également les chercheurs du consortium en charge du traitement des données concernant les objets du système solaire, étoiles binaires ou multiple, et objets étendus. Seules les données concernant le système solaire ont actuellement été publiées : le travail se poursuit pour localiser les autres objets célestes sur cette nouvelle carte.

Pour les décennies à venir, ces données constituent une carte au trésor qui nous mènera à la découverte de la structure, de l'histoire et du futur de notre Voie Lactée.

Mardi l 24-04-2018
L'ULB nominée pour le Prix UMAC

Chaque année, le Prix UMAC est décerné à un musée ou une collection universitaire de par le monde, dont les projets ou initiatives font preuve d'innovation, de créativité et d'excellence.

L'exposition photo extérieure "Relations plantes-insectes: par et pour son public!", au Jardin Botanique Jean Massart, est le projet ULB qui a été retenu. Cette exposition de 109 photographies en plein air illustrant les relations entre les plantes et leurs insectes associés a attiré plus de 2000 visiteurs en août 2017, ce qui lui a valu une prolongation jusque fin octobre.

L'originalité du projet est son aspect participatif: les photographies exposées ont été prises par des photographes amateurs ou professionnels tous visiteurs réguliers du jardin.

Cette manifestation a permis de mettre en valeur le travail de recensement des entomologistes de l'Institut royal des Sciences naturelles de Belgique (IRSNB). En effet, le jardin abrite plus de 2000 espèces d'insectes, découlant directement de la grande diversité de plantes présentes ainsi que des méthodes de gestions utilisées au jardin depuis sa création en 1922.

Le Prix UMAC est décerné par le Conseil International des Musées (ICOM). Les universités de Coimbra (Portugal) et Perm (Russie) sont également en lice.

Mardi l 24-04-2018
21e Dimanche des Sciences à Charleroi

Organisé par le Centre de Culture Scientifique (CCS), le Dimanche des Sciences, qui se tiendra à Charleroi le 6 mai, est une grande fête conviviale qui permet à toute la famille de découvrir ou de redécouvrir les sciences sous un nouveau jour.

Cette 21e édition, qui a pour titre "Clap Act'Sciences" se déroulera pour la seconde année consécutive en plein coeur de la Ville de Charleroi. Pour l'occasion, le parc Reine Astrid se transformera, le temps d'une journée, en un gigantesque plateau de tournage: décors, personnages, animations... Le 7e art n'aura plus de secret pour vous!

Au programme: associations, musées et scientifiques professionnels ou amateurs proposeront une multitude d'animations ludiques, d'ateliers ou encore d'expériences.

> Informations pratiques:

Dimanche 6 mai de 10h à 17h (Parc Reine Astrid, Charleroi)

Entrée et animations entièrement libres et gratuites

Programme complet disponible sur le site du CCS

Lundi l 23-04-2018
Un étudiant de l'ULB remporte le prix du mémoire le plus innovant

Bilal Ghomraoui a remporté le prix du CREG (Commission de régulation de l'électricité et du gaz) du mémoire le plus innovant. C'est la troisième année consécutive qu'un étudiant de l'ULB remporte cette distinction.

Bilal Ghomraoui est titulaire d'un master en électromécanique avec une spécialisation en énergie. Son mémoire porte sur la consolidation du rapport entre consommation d'énergie et environnement et est intitulé "Load flexibility benefits for the distribution network : technical and economical analysis of a Brussels case study".

Accompagné par son promoteur Jean-Claude Maun, le lauréat s'est rendu à la CREG pour recevoir son prix, un chèque de 2 500 euros et la possibilité d'effectuer un stage à la CREG.

Lundi l 23-04-2018
Conférence: "L'entrepreneuriat féminin à Montréal, 1920-1980"

Lors du séminaire "Des exceptions qui confirment les règles? L'entrepreneuriat féminin à Montréal, 1920-1980", Philomène Gallez, docteure en histoire, présentera les principaux résultats de sa thèse de doctorat qu'elle a défendue en décembre dernier à l'Université de Montréal dans le cadre d'une cotutelle avec l'ULB.

Lors de ce séminaire, elle proposera de s'interroger sur la définition et l'analyse des principales caractéristiques personnelles des femmes d'affaires et celles de leurs entreprises, d'examiner les enjeux qu'elles affrontent collectivement, d'explorer les récits tenus à leur sujet par elles-mêmes ou par autrui et de situer les transformations de ces différents éléments dans le contexte urbain de Montréal au XXe siècle.

Philomène Gallez, docteure en histoire, a réalisé sa thèse de doctorat en cotutelle entre l'Université libre de Bruxelles et l'Université de Montréal. Elle est aujourd'hui chercheure contractuelle à la VUB et à l'ULB.

> Informations pratiques:

Mercredi 25 avril de 12h à 14h (campus du Solbosch, bâtiment R, R.3.105, avenue Antoine Depage 1, 1050 Bruxelles)

Entrée libre, sandwichs prévus, inscription demandée par mail.

Lundi l 23-04-2018
Claire Liefferinckx et l'activité du système immunitaire

Ils sont quatre : quatre candidats qui représenteront l'ULB lors de la finale interuniversitaire du concours « Ma thèse en 180 secondes », qui aura lieu le 24 mai prochain à l'ULB (infos et inscription).

Parmi eux, Claire Liefferinckx se lancera dans une présentation intitulée Recherche de variations génétiques influençant la sévérité des maladies de Crohn et Rectocolite. "Ce sont deux maladies pour lesquelles le système immunitaire se retourne contre les cellules du tube digestif", explique la doctorante du Laboratoire de Gastroentérologie (Faculté de Médecine). Elle s'intéresse particulièrement à la sévérité de ces maladies, très variable d'un patient à l'autre. "Les études actuelles, malgré un très grand nombre de patients étudiés, n'ont mis en évidence que très peu de facteurs génétiques influençant ce spectre de sévérité", explique-t-elle.

Pour son sujet de thèse, Claire Liefferinckx prend donc une autre approche : "L'hypothèse au cœur de mon travail est que cette variabilité est liée à une activité particulière du système immunitaire de l'individu : je tente donc d'identifier, chez des individus sains, des facteurs génétiques influençant différents états d'activité du système immunitaire. Une fois ces facteurs identifiés, nous pourrons ensuite voir s'il existe une corrélation avec les stades de sévérité rencontrés chez des patients atteints de la maladie de Crohn ou de rectocolite". Actuellement en troisième année de thèse, Claire Liefferinckx vient de commencer l'analyse d'échantillons récoltés auprès de 400 personnes soigneusement sélectionnées.

Lundi l 23-04-2018
1968-2018 : Contester !

En 1968, les slogans fleurissent sur les murs de Paris. De Sous les pavés, la plage à Sois jeune et tais-toi, ils rivalisent d'originalité, d'humour et de poésie. Les citoyens prennent la parole à l'Odéon, sur les campus et dans les rues. Ils contestent l'autorité ; ils réclament la démocratie directe. En 2018, les murs sont devenus virtuels. Où sont passés les slogans et la participation citoyenne ?

L'appellation Mai '68 est entrée dans nos esprits et nos discours mais quelle(s) histoire(s) de Mai '68 nous raconte-t-elle ? Le désamour pour le modèle parlementaire se poursuit mais que signifie aujourd'hui l'engagement citoyen ?

Analyses et interviews le samedi 28 avril, dans le journal Le Soir, avec Laura Calabrese et Laurence Rosier – Faculté de Lettres, Traduction et Interprétation -, Antoine Roblain et Emilie van Haute – Faculté de Philosophie et Sciences sociales.

Ce dernier chapitre clôt le dossier 1968-2018, 50 ans de contestations, qu'ont réalisé ensemble des journalistes du Soir et des chercheurs de l'ULB, emmenés par Andrea Rea - professeur de sociologie - et Nathalie Gobbe - Communication Recherche. Un dossier qui nous a fait découvrir un Mai'68 étendu des Etats-Unis jusqu'à la France ; de la contestation de la guerre du Viêt-Nam à la grève générale des ouvriers, en passant par la révolte étudiante contre l'autorité ou la lutte contre les discriminations des minorités... notamment.

Découvrez et partagez le teaser vidéo du dernier chapitre.

Toutes les vidéos sont à (re)voir sur YouTube, tandis que le dossier est à lire sur http://plus.lesoir.be/212358/sections/50-ans-de-contestations

Vendredi l 20-04-2018
"Sous silence": les étudiants en journalisme délient les langues

Les étudiants de l'École universitaire de journalisme de Bruxelles (ULB) ont collaboré pour la troisième année consécutive avec le journal Le Soir, BX1 et Radio Campus. Cette année, le projet éditorial s'intitule "Sous Silence" et a été diffusé du 16 au 29 avril dans les médias partenaires, ainsi que sur le web et les réseaux sociaux.

L'objectif de ce projet est de donner la parole à des personnes que l'on entend peu ou pas du tout dans la société, et qui mériteraient d'être entendues. Afin de toucher un public toujours plus large, "Sous Silence" sera présent en presse écrite, radio, télévision, web, photojournalisme, datajournalisme et également sur les réseaux sociaux, avec des productions exclusives.

Ce projet journalistique s'accompagne également d'une ambition participative. "Sous Silence" peut être un moyen d'amener le public à repenser son rapport aux médias. Durant la période de diffusion, les étudiants inviteront les personnes qui ne se sentent pas entendues à se manifester, pour qu'ils puissent poursuivre, avec elles, la médiatisation de ce qui leur tient à coeur.

"Sous Silence" est le résultat d'une collaboration entre les formations en journalisme et en littérature de l'ULB, et poursuit les travaux menés en commun avec le Master en bande-dessinée de l'ESA Saint-Luc. Des coups de pouce financiers ont été obtenus grâce au soutien de l'ULB dans le cadre des activités autour de la diversité, et de la Fondation Roi Baudouin.

Vendredi l 20-04-2018
Le CIERL accueille le professeur Philippe Portier

Le Centre interdisciplinaire d'étude des religions et de la laïcité (CIERL) reçoit, comme professeur invité Philippe Portier pour trois conférences.

Philippe Portier, directeur du GSRL (CNRS), directeur d'études à l'EPHE (Paris) et titulaire de la Chaire "Histoire et sociologie des laïcités", prendra part à trois séminaires et conférences les 23, 25 et 26 avril.

> Programme et informations pratiques:

Lundi 23 avril: Séminaire interuniversitaire (ULB, UCL, ULiège) organisé dans le cadre de l'École doctorale en sciences des religions, avec la participation de Philippe Portier et John Tolan (Université de Nantes). De 14h30 à 17h, campus du Solbosch, bâtiment S, salle Somville.

Mercredi 25 avril: Conférence "L'État et les religions en France. Une sociologie historique de la laïcité". À 18h, Grande salle du CIERL, avenue Franklin Roosevelt 17, 1000 Bruxelles.

Jeudi 26 avril: Séminaire "L'enseignement du fait religieux à l'école publique" avec la participation de Philippe Portier (GSRL-CNRS-EPHE), Lola Petit (GSRL-CNRS-EPHE), Caroline Sägesser (CIERL-ULB) et animé par Jean-Philippe Schreiber (CIERL-ULB). À 12h, Grande salle du CIERL, avenue Franklin Roosevelt 17, 1000 Bruxelles.

Entrée libre, mais inscription obligatoire.

Vendredi l 20-04-2018
Séminaire: "L'islam politique palestinien, un obstacle à la paix?"

La conférence, qui aura lieu le mardi 24 avril, portera sur la manière dont, selon les époques, les différents représentants de la cause palestinienne ont été étiquetés comme "bons" ou "mauvais".

Présenté par Mohamed El Battiui, professeur à la Haute École Francisco Ferrer-Cooremans, le séminaire mettra en évidence qu'un processus de paix qui ne tiendrait pas compte des besoins de la population palestinienne créerait des tensions entre les dirigeants et la population.

> Informations pratiques:

Mardi 24 avril de 17h à 19h (campus du Solbosch, bâtiment S, salle Henri Janne)

Renseignements et inscription obligatoire par email

 

Nos dernières publications:

Berliner David
Calabrese Laura
Veniard Marie
Espion Bernard
Provost Michel
Wibaut Romain
Wouters Ine
Broustau Nadège
Sacco Muriel
Paternotte David
David Eric
Slautsky Emmanuel
Cahn Livia
Deligne Chloé
Pons-Rotbardt Noémie
Prignot Nicolas
Zimmer Alexis
Zitouni Benedikte

Clin d'oeil