Les archives
 
Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 

Vendredi l 30-03-2018
Exposition temporaire de la SIP.18 de la Faculté d'Architecture

Du 26 au 30 mars, la Faculté d'Architecture de l'ULB a initié sa première Semaine d'innovation pédagogique (SIP.18). Il s'agit d'une semaine d'activités pédagogiques transversales pour les étudiants et les enseignants de bachelier et de master.

L'objectif était d'expérimenter de nouvelles pédagogies de l'architecture axées sur la conception, gestion et réalisation de projets in-situ avec des acteurs de terrain. Elle s'inscrit dans le programme des "Fonds d'encouragement à l'enseignement" de l'Université.

Les étudiants ont ainsi pris part à une série de workshops et d'ateliers. Ce sont les résultats de ces différentes actions qui seront exposés jusqu'au 27 avril.

> Informations pratiques:

Du vendredi 30 mars (vernissage) au vendredi 27 avril (Foyer et salle polyvalente du site Flagey de la Faculté d'Architecture La Cambre-Horta, 19 place Flagey, 1050 Ixelles)

Horaires: du lundi au mercredi de 10h à 18h, du jeudi au vendredi de 10h à 22h, les dimanches de 10h30 à 15h30, fermé les samedis.

Jeudi l 29-03-2018
Colloque: "Vous n'en mangerez point !", l'alimentation comme distinction religieuse

Ce colloque international a pour objectif de réfléchir sur les multiples facettes de l'alimentation comme manifestation de la distinction et de la différence dans les systèmes religieux.

Distinguer, c'est avant tout opérer une séparation entre les membres d'une communauté et le reste du "monde". L'adoption de normes déterminées contribue à construire une identité religieuse distincte par rapport aux personnes qui ne suivent pas les mêmes règles.

Or, les techniques de préparation, le choix des aliments et des ingrédients, tout comme les modes de consommation adoptés représentent un champ d'action privilégié pour observer ce phénomène.

La leçon inaugurale, donnée par Massimo Montanari (Université de Bologne) s'intitulera "La chère et l'esprit".

> Informations pratiques:

Leçon inaugurale le jeudi 19 avril 2018 à 18h (grande salle du CIERL, avenue Franklin Roosevelt 17, 1000 Bruxelles)

Journée de colloque le vendredi 20 avril de 9h à 17h (grande salle du CIERL, avenue Franklin Roosevelt 17, 1000 Bruxelles)

Jeudi l 29-03-2018
Semaine d'innovation pédagogique à la Faculté d'Architecture

Du 26 au 30 mars, la Faculté d'Architecture de l'ULB organise sa "Semaine d'innovation pédagogique" dans l'objectif d'expérimenter de nouvelles pédagogies de l'architecture axées sur la conception, gestion et réalisation de projets in-situ avec des acteurs de terrain.

Les étudiants en BA3, MA1 et Erasmus se sont ainsi vu proposer de nombreux workshops et activités. Ceux-ci prennent place, bien évidemment, sur les campus de Flagey et du Solbosch mais aussi ailleurs à Bruxelles et à l'international (Maroch, Chine, États-Unis).

À côté de ces ateliers, diverses conférences et projections auront lieu dans le but d'échanger des idées autour d'innovations pour l'ensemble de la communauté facultaire.

La "Semaine d'innovation pédagogique" édition 2018 est partenaire du projet weKONEKT porté par l'ULB et la VUB et s'inscrit également dans le Festival BLC (Bruxelles Libre Culture).

Jeudi l 29-03-2018
Exposition: "Aussi pâle que le plafond du living"

L'exposition "Aussi pâle que le plafond du living", qui se déroule du 31 mars au 22 avril, est le fruit d'un projet des étudiants du master de Gestion culturelle en collaboration avec les étudiants de l'École nationale supérieure des arts visuels (ENSAV) de La Cambre.

L'événement a pour but de mettre en évidence les oeuvres des étudiants des masters Sculpture et Espace urbain de l'ENSAV au sein de la Maison des arts de l'ULB.

En marge de cette exposition, des conférences et des activités autour de l'art seront également organisées. Des visites guidées sont aussi proposées aux visiteurs.

Enfin, la soirée de vernissage aura lieu le vendredi 30 mars de 18h à 21h.

> Informations pratiques:

Du samedi 31 mars au dimanche 22 avril, de 14h30 à 18h (Maison des arts de l'ULB, avenue Jeanne 56, 1050 Bruxelles)

Plus d'information sur la page Facebook de l'événement.

Mercredi l 28-03-2018
Résistance des plantes à la sècheresse

Les plantes sont dépourvues de système nerveux, elles perçoivent les stimuli environnementaux au moyen de divers signaux comme les variations de concentrations de calcium intracellulaire (Ca2+).

Une étude du Laboratoire de Physiologie et de Génétique moléculaire des Plantes (LPGMP, Faculté des Sciences), en collaboration avec l'Université de Milan, fournit plus d'explications sur ce mécanisme encore peu caractérisé. Publié dans la revue scientifique PNAS, ce travail de recherche a été principalement réalisé par Massimiliano Corso, collaborateur scientifique du FNRS au LPGMP, sous la direction de Nathalie Verbruggen.

Massimiliano Corso et ses collègues ont ainsi découvert l'implication d'un transporteur de calcium dans ce phénomène: CCX2 (Cation Ca2+ eXchanger 2), localisé dans la membrane du réticulum endoplasmique - un compartiment cellulaire relié au noyau. En régulant les concentrations de Ca2+ dans le cytosol et dans le réticulum endoplasmique, CCX2 module les réponses des plantes aux stress osmotiques, comme la sécheresse ou le stress salin. Les plantes dépourvues de la fonction CCX2 sont plus sensibles aux stress osmotiques tandis que celles avec un gain de cette fonction sont plus résistantes.

Cette étude fournit de précieuses informations sur ce nouvel acteur clé de l'homéostasie intracellulaire du Ca2+. Elle ouvre des perspectives pour répondre aux défis agricoles mondiaux: ce mécanisme de régulation pourrait en effet être exploité pour améliorer la résistance des plantes cultivées aux stress osmotiques.

Mercredi l 28-03-2018
Les étudiants d'architecture envahissent les espaces publics

Dans le cadre de la "Semaine d'innovation pédagogique" 2018 de la Faculté d'Architecture, 180 étudiants en Architecture et en Architecture du paysage sont occupés, jusqu'au vendredi 30 mars, à fabriquer des marqueurs urbains éphémères sur le territoire de la commune d'Ixelles.

Les étudiants ont établi trois "quartiers généraux": place de Londres, place de la Tulipe et place Fernand Cocq. Ils y fabriquent 32 structures, qui seront ensuite déposées à 15 lieux particuliers afin de recevoir des élèves des écoles secondaires du quartier et de les interroger au sujet de la place des jeunes dans l'espace public.

Ce vendredi 30 mars, à partir de 15h, un grand rassemblement des 32 structures se fera place Fernand Cocq en vue de faire un cortège avec une fanfare, descendant vers la place Flagey pour rejoindre la Faculté d'Architecture et clôturer cette belle initiative.

Mercredi l 28-03-2018
Conférences: "L'énigme antisémite de l'Antiquité à nos jours"

Au travers de deux conférences, le professeur Joël Kotek (ULB-Faculté de Philosophie et Sciences sociales) s'interrogera sur la haine antisémite.

Joël Kotek s'est interrogé, lors de la leçon du 15 mars, sur les tenants et aboutissants, tant historiques que sociologiques, de la haine antisémite. Y a-t-il des causes et circonstances particulières à son apparition? Les Juifs seraient-ils en partie responsables de l'aversion dont ils ont été (souvent) l'objet ou s'agit-il de bien autre chose: une construction sociale d'origine culturelle? L'origine de la haine ne serait-elle pas, en définitive, que la haine des origines?

Dans les moments de crise et/ou de mutations profondes de la société, l'irrationnel surgit volontiers avec pour tâche assignée de débusquer d'imaginaires coupables, les fameux "boucs émissaires". Ainsi, lors des crues de la Seine de 1910, Edouard Drumont, le pape incontesté de l'antisémitisme français, accusa les Juifs du débordement de la Seine. Aujourd'hui encore les Juifs, et plus encore les "sionistes", sont accusés d'être les responsables des malheurs du monde. Comment le comprendre? L'antisionisme serait-il un avatar moderne de l'antisémitisme? Telles seront les questions soulevées lors de la leçon du 28 mars.

> Informations pratiques:

  • L'antisémitisme de l'Antiquité à la Shoah: l'impossible droit à la ressemblance?
    Le jeudi 15 mars à 17h à l'Académie royale de Belgique
  • La haine des Juifs depuis la Shoah: l'éternel retour?
    Le mercredi 28 mars à 17h à l'Académie royale de Belgique

Mercredi l 28-03-2018
Chaire FGTB 2018: Le travail en questions

La Chaire FGTB 2017-2018 accueillera le professeur Philippe Askenazy pour une série de conférences sur les enjeux économiques et sociaux contemporains.

Philippe Askenazy, économiste du travail, directeur de recherches au CNRS, docteur de l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et chercheur à l'École d'économie de Paris donnera premièrement une séance sur le thème "Le travail en questions". Il reviendra, à cette occasion, sur les enquêtes et données sur le travail et l'emploi et questionnera les paradigmes dominants, des questions aux peurs.

Cette leçon inaugurale se déroulera le mercredi 28 mars 2018. Les autres séances aborderont le stress au travail, le salariat et la productivité.

> Informations pratiques:

Séance inaugurale: mercredi 28 mars 2018 de 18h30 à 20h30 (ULB, campus du Solbosch, bâtiment K, auditoire La Fontaine (K1))

Séance "Les cadres sont-ils plus stressés?": mercredi 2 mai 2018 (ULB, campus du Solbosch, auditoire K.1.105)

Séance "Le salariat disparaît-il?": jeudi 3 mai 2018 (ULB, campus du Solbosch, auditoire UD2.218A)

Séance "La productivité est-elle naturelle?": mardi 8 mai 2018 (ULB, campus du Solbosch, auditoire UD2.218A)

Séance "Le salaire minimum est-il un bon outil?": mercredi 9 mai 2018 (ULB, campus du Solbosch, auditoire K.1.105)

Renseignements sur le site de la Faculté de Philosophie et Sciences sociales ou par mail

Mercredi l 28-03-2018
Courts-métrages: Presque-fictions urbaines

Ce mercredi 28 mars, les étudiants de l'option Architecture et cinéma de la Faculté d'Architecture de l'ULB projettent leurs courts-métrages.

Ces films, qualifiés de "presque-fictions urbaines", sont des reconstructions, en images et en sons, des lieux urbains qui ont été explorés par les équipes des réalisateurs. Le principe de la presque-fiction est de laisser le scénario être dicté par le lieu du tournage, le réalisateur exploitant ce qu'il trouve sur place.

Les six films proposés par l'option Architecture et cinéma ont été réalisés en 2016 et en 2017 et traitent de deux thématiques différentes: les interstices et les traces urbaines. Ils font partie d'une série de courts-métrages urbains qui dépeint un portrait de Bruxelles à travers son architecture.

Cette projection est organisée dans le cadre du festival Bruxelles Libre Culture et de la Semaine d'innovation pédagogique de la Faculté d'Architecture de l'ULB.

> Informations pratiques:

Mercredi 28 mars 2018 à 17h (PointCulture, médiathèque de l'ULB, avenue Héger, 1050 Bruxelles)

Entrée libre

Plus d'information sur le site de la Faculté d'Architecture de l'ULB

Mercredi l 28-03-2018
1968-2018 : focus sur les minorités

En 1968, les manifestants défilent aux Etats-Unis derrière des affiches "Black is beautiful"; des émeutes raciales éclatent dans différentes villes du pays; la commission d'enquête Kerner conclut à la coexistence de deux sociétés aux Etats-Unis, en 1968: une blanche, une noire, séparées et inégales. En 2018, un nouveau rapport Kerner paraît, guère plus encourageant; le président Trump banalise les propos racistes; sur Netflix, la série Seven Seconds met en scène les violences policières faites aux Afro-Américains et les tensions raciales qui en découlent.

En 1968, les femmes sont présentes dans les manifestations en rue ou dans les occupations des usines, elles sont toutefois rendues invisibles; en 1969, elles passent à l'action, souvent avec humour, originalité et détermination; en 2018, le hashtag #MeToo s'est répandu sur les réseaux sociaux; en 2018 encore des femmes réclament toujours "un enfant quand je veux" et désormais la science leur répond congélation ovocytaire.

En 2018 comme en 1968, "le privé est politique"...

Analyses et interviews ce samedi 7 avril, dans le journal Le Soir, avec Isabelle Demeestere - Faculté de Médecine, Olivier Klein - Faculté des Sciences psychologiques et de l'éducation, Valérie Piette et Andrea Rea - Faculté de Philosophie et Sciences sociales. Ils interviennent dans le cadre du dossier 1968-2018, 50 ans de contestations, que réalisent ensemble des journalistes du Soir et des chercheurs de l'ULB, emmenés par Andrea Rea - professeur de sociologie - et Nathalie Gobbe - Communication Recherche.

Découvrez et partagez le teaser vidéo du prochain chapitre.

Tout le dossier à lire sur http://plus.lesoir.be/212358/sections/50-ans-de-contestations

Mardi l 27-03-2018
Descartes à travers le monde

Fin 2012, des chercheurs de l'ULB créent le Groupe Belge Francophone d'Études Cartésiennes avec pour objectif de fédérer les études philosophiques autour de la pensée de René Descartes, résolument universelle.

Cinq ans plus tard paraît « Fortune de la philosophie cartésienne au Japon », premier volume d'une longue série qui explorera la réception, l'interprétation et l'influence de cette pensée à travers le monde. Directement tiré d'un colloque tenu en 2014, le livre se concentre sur l'articulation entre la philosophie cartésienne et la pensée japonaise : « Lors de la Deuxième Guerre mondiale, beaucoup de Japonais ont migré en Allemagne, où ils ont été en contact avec la Phénoménologie, très critique à l'égard de Descartes. Leur interprétation, qui diffère fondamentalement de la nôtre est par ailleurs très influencée par la lecture allemande, ce qui a profondément enrichi notre réflexion », explique Jaime Derenne, chercheur au sein du Groupe de recherche en philosophie moderne (Faculté de Philosophie et Sciences sociales) et co-directeur avec Pierre Bonneels (EASt, Maison des Sciences Humaines) de l'ouvrage.

Après s'être livrés à l'exercice avec le Japon, les chercheurs ont choisi de s'intéresser au Brésil, avec un colloque dont les interventions feront l'objet du deuxième volume de la série. « Ensuite, ce sera au tour de la Belgique et peut-être après du Canada », annonce Jaime Derenne qui dirige le Groupe d'Études cartésiennes depuis sa création et qui se félicite de l'engouement suscité par celui-ci.

Mardi l 27-03-2018
Les lauréats ULB pour le concours MT180 sont connus!

Ils étaient 16 doctorants à "s'affronter" ce week-end lors de la finale ULB du concours Ma thèse en 180 secondes. Tous motivés par le défi - présenter en maximum 180 secondes leur sujet de thèse -, tous intéressés à partager leur recherche avec le grand public.

Le jury composé de scientifiques et de professionnels de la communication a choisi quatre d'entre eux pour défendre les couleurs ULB lors de la finale interuniversitaire, qui aura lieu également à l'ULB le 24 mai prochain:

  • Alexandru Mihai Dumitrescu (Une carte pour le neurochirurgien, Faculté des Sciences psychologiques et de l'éducation) - qui a reçu également le Prix du Public ;
  • Marie Eubelen (Le transport en commun du cerveau humain, Faculté des Sciences) ;
  • Claire Liefferinckx (Recherche de variations génétiques influençant la sévérité des maladies de Crohn et Rectocolite, Faculté de Médecine) ;
  • et Jennifer Watchi (Développer des nouvelles structures d'isolation, oui mais pourquoi?, Ecole Polytechnique de Bruxelles).

Félicitations et bonne chance !

Mardi l 27-03-2018
Séminaire: "Où en est la Tunisie ?"

Cela fait huit ans que les Tunisiens sont descendus dans la rue pour protester contre un régime corrompu, des inégalités croissantes et une répression les privant de leurs droits et de leurs libertés.

Depuis, le pays s'affiche en symbole de la réussite d'une transition démocratique pacifique dans le monde arabe. Qu'en est-il réellement? Les manifestations n'ont pas cessé. Les hausses d'impôt de 2018 ont mis à nouveau le feu aux poudres dans un pays où l'inflation est élevée et où 30 % des jeunes sont sans emploi. La conférence se penchera sur la transition difficile de la Tunisie et sur l'évolution du pays depuis 2011.

Abderrazak Sayadi, professeur à l'Université de la Manouba en Tunisie, répondra à la question "Où en est la Tunisie?".

> Informations pratiques:

Mardi 27 Mars 2018 de 16h à 18h (ULB, campus du Solbosch, bâtiment S, salle Henri Janne)

Entrée libre, inscription souhaitée

Lundi l 26-03-2018
40e Brassicole du Semeur

C'est une tradition à l'ULB, qui dit mois de mars dit Brassicole du Semeur. L'événement incontournable dédié aux bières spéciales fête cette année sa 40e édition. Santé!

La Brassicole, c'est avant tout une semaine de festivités et de découvertes autour de la bière spéciale. Des stands répartis sur le parking du Janson, des concerts, une Beer Academy et, évidemment, des dégustations de bières entre amis.

Le Semeur, le cercle des carolos de l'ULB, accueille tous les visiteurs lundi 26, mardi 27 et mercredi 28 mars de 14h à 22h afin de profiter des nombreuses bières servies sur les différents stands. Le principe est simple: chaque bière est à 2 euros. Une belle économie quand on sait le prix que peuvent atteindre certaines de ces boissons dans les bars qui les proposent.

Tous les jours de la Brassicole, la Beer Academy permet également aux plus curieux de découvrir un type de bière accompagnés d'un zythologue confirmé. Le programme et les modalités d'inscriptions sont disponibles sur la page Facebook de l'événement.

> Informations pratiques:

Du 26 au 28 mars de 14h à 22h (ULB, campus du Solbosch, parking du Janson)

Informations pratiques, programmation musicale et autres renseignements sur la page Facebook de l'événement

Lundi l 26-03-2018
Journée d'étude: Hétérogénéité et pratiques enseignantes

Le mardi 17 avril se tiendra la 2e Journée d'étude consacrée au Pacte enseignement excellence. Le thème retenu est "Hétérogénéité et pratiques enseignantes: obstacles et leviers".

Cette journée d'étude est dédiée à la présentation et à la discussion, en ateliers, de travaux menés avec des enseignants et de recherches sur les questions relatives au "Pacte pour un enseignement d'excellence" et ce qu'il implique pour les professeurs et pour les élèves.

En effet, dans le cadre de ce pacte, le tronc commun pourrait être allongé. Mais comment enseigner un savoir commun à des élèves hétérogènes ? Cette journée tentera d'apporter des réponses aux enseignants.

La journée s'adresse à tous les acteurs de l'éducation intéressés par une réduction des inégalités, enseignants, formateurs d'enseignants, inspecteurs, conseillers pédagogiques, etc. Une place importante sera accordée aux échanges entre participants.

> Informations pratiques:

Mardi 17 avril de 9h30 à 16h (ULB, campus du Solbosch, bâtiment U, auditoire UA2.118)

Programme, informations, intervenants sur la page consacrée à cette journée d'étude

Inscriptions via le formulaire prévu à cet effet

Lundi l 26-03-2018
Débat: "La controverse sur l'Europe sociale: une consolidation des Etats-Providence, ou l'allocation universelle ?"

A l'ère des grands bouleversements économiques accélérés par le big data et la robotisation de l'emploi, il semble urgent de réfléchir à notre système social.

Notre Etat-Providence doit-il être simplement adapté ou l'allocation universelle offre-t-elle une alternative à la logique sociale-démocrate?

D'autres pistes comme l'impôt négatif ou le droit universel à l'apprentissage tout au long de la vie sont-elles envisageables?

Ce débat de l'ULB, avec Cultures d'Europe, se tiendra le 27 mars à 20h. Les intervenants sont Franck Vandenbrouke et Corentin de Salle. Le débat sera animé par Guy Haarscher, philosophe et professeur émérite de l'ULB.

Frank Vandenbroucke est économiste (Louvain-Cambridge et Oxford). Il fut de 1994 à 1995 vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères et de 1999 à 2004 ministre de la Sécurité sociale, de la Santé, des Pensions et de l'Emploi du gouvernement fédéral. Il est actuellement professeur aux universités d'Amsterdam et d'Anvers. Ses recherches actuelles se portent sur l'impact de l'Union européenne sur l'emploi dans les pays membres. Il est auteur et co-auteur de nombreux ouvrages dont "A European Social Union after Crisis".

Corentin de Salle est licencié en droit (FUSL & UCL) et docteur en philosophie (ULB). Il est directeur du Centre Jean Gol, le bureau d'étude du Mouvement Réformateur et professeur à l'École pratique des hautes études commerciales et assistant à l'Université libre de Bruxelles. Il est l'auteur de divers ouvrages dont une trilogie sur la pensée libérale, un livre sur la politique énergétique et un livre sur l'économie collaborative.

> Informations pratiques:

Le 27 mars 2018 à 20h (campus du Solbosch, bâtiment K, amphithéâtre Henri La Fontaine)

Informations complémentaires sur la page des Débats de l'ULB

Lundi l 26-03-2018
Une centaine de personnes à la mobilisation devant l'ambassade d'Iran

La mobilisation a réuni des militants d'Amnesty International, des membres de la diaspora iranienne et des représentants de l'ULB et de la VUB.

Ils étaient une centaine à se réunir devant l'ambassade d'Iran, à l'occasion du nouvel an perse, afin de montrer leur soutien aux prisonniers iraniens privés d'un procès équitable: Hamid Babaei, Ahmadreza Djalali et Narges Mohammadi.

Le recteur de l'ULB, Yvon Englert, a pris la parole pour rappeler que l'Université était présente aux précédentes manifestations et continuera à se mobiliser à l'avenir.

Pour rappel, Hamid Babaei est doctorant à l'ULg, condamné en 2013 en Iran à 6 ans de prison et 4 ans de probation pour "atteinte à la sécurité nationale par la communication avec des États hostiles". Le docteur Ahmadreza Djalali, professeur invité à la VUB, a été condamné à mort pour "corruption sur terre" suite à un procès expéditif. Il est actuellement détenu en Iran. Madame Narges Mohammadi, éminente défenseure des droits humains, a elle été condamnée en 2016 à 16 ans de prison.

Lundi l 26-03-2018
L'équipe ULB remporte le concours de plaidoirie de la Croix-Rouge

L'équipe de l'ULB a remporté ce vendredi 23 mars le concours de plaidoirie en droit international humanitaire de la Croix-Rouge de Belgique.

Composée de Justine Bolssens et d'Odile Dua, l'équipe de l'ULB a donc remporté la 19e édition de ce concours qui s'est déroulée vendredi dernier à Bruxelles.

Ce concours, organisé par la Croix-Rouge de Belgique, met en scène un conflit armé au cours duquel des violations du droit international humanitaire sont commises. Les étudiantes et les étudiants, endossant le rôle de Procureur ou d'avocats de la Défense, travaillent d'abord pendant de nombreuses semaines sur leurs conclusions avant de les défendre publiquement.

Outre l'ULB, les plaidoiries réunissaient des étudiants de l'Université de Namur, l'Université catholique de Louvain, l'Université de Liège, l'Université Saint-Louis et l'Université Paris-Nanterre.

Lundi l 26-03-2018
Chaire Ganshof van der Meersch 2017-2018: "Integration and Diversity"

Dans le cadre de la Chaire Ganshof van der Meersch 2017-2018, Sanjeev Goyal, professeur d'économie et membre du Christ's College de l'Université de Cambridge donnera une conférence sur le thème "Integration and Diversity".

Le professeur Goyal sera accueilli par Anne Weyembergh, professeur à l'Institut d'études européennes de l'ULB.

La conférence abordera les liens entre l'intégration dans un groupe social et la diversité de croyance, de culture, de normes, etc.

La Chaire Ganshof van der Meersch a été créée en 1995 en mémoire de Walter Jean Ganshof van der Meersch, fondateur et président de l'Institut d'études européennes et président de la Fondation Wiener-Anspach de 1972 à 1984. Elle consiste dans un cours, attribué à un professeur invité d'Oxford ou de Cambridge, portant sur le droit public ou sur l'intégration européenne.

> Informations pratiques:

La conférence se tiendra en anglais le lundi 23 avril à 18h dans la salle Room Spaak à l'Institut d'études européennes (ULB, avenue Franklin Roosevelt 39, 1050 Bruxelles).

La leçon sera suivie d'une réception.

Entrée gratuite mais inscription obligatoire pour le 18 avril au plus tard.

Informations sur le site de la Fondation Wiener-Anspach ou par mail

Lundi l 26-03-2018
Une semaine de lutte contre l'homophobie à l'ULB

L'Association des cercles étudiants et le CHE, cercle LGBTQI+, s'allient avec le soutien de l'ULB afin de proposer une semaine d'activités et d'actions.

Du 16 avril au 19 avril se tiendront donc, sur les campus du Solbosch et Erasme, une série d'événements:

  • Exposition "Genre!" du 16 au 18 avril dans le hall du bâtiment K (campus du Solbosch) et du 19 au 20 avril au Foyer du campus Erasme
  • Conférence: "L'homophobie dans le milieu universitaire", le 16 avril à 18h30 (salle Dupréel, campus du Solbosch)
  • Atelier "Journée Ihsane Jarfi", le 17 avril de 14h à 16h (salle de classe du bâtiment K à définir)
  • Projection cinématographique "Harvey Milk" de Gus Van Sant, le 17 avril à 19h
  • Soirée caritative, le 18 avril à 20h (locaux du Cercle des sciences de l'ULB)
  • Conférence "L'homophobie dans le milieu médical", le 19 avril à 18h30 (campus Erasme, auditoire à définir)
  • Soirée de clôture, le 19 avril à 21h (locaux du Cercle de médecine de l'ULB)

 

Nos dernières publications:

Berliner David
Calabrese Laura
Veniard Marie
Espion Bernard
Provost Michel
Wibaut Romain
Wouters Ine
Broustau Nadège
Sacco Muriel
Paternotte David
David Eric
Slautsky Emmanuel
Cahn Livia
Deligne Chloé
Pons-Rotbardt Noémie
Prignot Nicolas
Zimmer Alexis
Zitouni Benedikte

Clin d'oeil