Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 

Lundi l 04-12-2017
Nouvel appel à projets du G3: Afrique, circulation, enseignement à distance

Le G3 est un mini-réseau qui regroupe trois universités francophones de premier plan: l'Université de Genève, l'Université de Montréal et l'Université libre de Bruxelles.
Pour favoriser les convergences d'intérêts entre ces trois institutions et la mise en oeuvre d'actions conjointes au niveau international, le G3 lance un appel à projets annuel.

Pour la période 2018-2019, les recteurs du G3 ont souhaité faire émerger des projets liés au continent africain, dans la perspective de renforcer la visibilité et les synergies des expertises respectives des trois universités. Deux sous-thématiques, éventuellement combinables, ont été identifiées:
- Afrique et circulations (au sens le plus large du terme: circulation des biens et des personnes, des espèces végétales ou animales, des idées et des oeuvres, des techniques et arts de faire...) ;
- Afrique et enseignement à distance.

Toutes les disciplines sont admissibles, tant en sciences humaines qu'en sciences exactes et en sciences de la santé. Le projet doit être porté par au moins trois promoteurs, soit un représentant de chacune des institutions. L'association d'un ou plusieurs partenaires académiques africains est encouragée. Sur la base des projets retenus dans le cadre du présent appel, le G3 se propose d'identifier, fin 2019, un nombre restreint de projets phares qui seront développés plus avant par la suite, avec le soutien des trois universités.

Le texte complet de l'appel à projets ainsi que la procédure de dépôt des candidatures sont consultables sur la page suivante: http://g3univ.org/depot-de-projets/.
Pour tout renseignement complémentaire, n'hésitez pas à contacter Yvon.Molinghen@ulb.ac.be.

Lundi l 04-12-2017
Podcast : "Les acteurs du droit" sur Amicus Radio

Amicus Radio est un programme original de chroniques, magazines, reportages, entretiens et documentaires à écouter en ligne ou à télécharger.

Son antenne belge, basée au Centre de droit public de l'ULB, vous propose le premier épisode de l'émission documentaire "Les acteurs du droit". Cette émission dresse le portrait d'individus qui ont joué un rôle dans une affaire judiciaire et ont inspiré les scénaristes et les metteurs en scène de cinéma. Chaque épisode s'attache à présenter un film basé sur une histoire vraie et dont le héros est un acteur du droit. Le résumé de l'œuvre et de son contexte sert de point de départ pour évoquer un thème qui présente aujourd'hui une certaine actualité: les fous doivent-il être jugés? La justice est-elle politique? Doit-on supprimer le juge d'instruction? Le premier épisode des Acteurs du droit est consacré au film Le juge et l'assassin, réalisé en 1976 par Bertrand Tavernier et inspiré du juge d'instruction Emile Fourquet qui, au XIXe siècle, résolut la première affaire de tueur en série en France, "l'affaire Joseph Vacher".

Ecouter le podcast de l'émission.

Lundi l 04-12-2017
Première thèse dans le cadre de la coopération avec le département de Communication de l'Université de Hanoi

Le 15 novembre dernier, DANG Thi Viet Hoa, enseignante de l'Université de Hanoi a soutenu, sous la direction du professeur François Heinderyckx, une thèse portant sur les pratiques de communication promotionnelle de l'offre de formations des universités au Vietnam, une république socialiste en transition vers la marchandisation de l'enseignement supérieur.

Cette thèse s'inscrit dans un projet de collaboration soutenu par Wallonie-Bruxelles International, visant la mise en place d'une maîtrise francophone en "Communication des entreprises" à l'Université de Hanoi. Ouvert en 2016, grâce à l'appui de l'ULB, ce programme enregistre déjà cette année deux fois plus d'étudiants que l'année dernière, soit une centaine.

Une autre doctorante-professeure terminera sa thèse en 2018, alors que d'autres s'apprêtent à entamer les études doctorales afin de renforcer l'enseignement et la recherche au sein de cette filière, unique en son genre au Vietnam. La vice-rectrice de l'Université de Hanoi, NGUYEN Thi Cuc Phuong, présente à l'ULB pour prendre part au jury de thèse de DANG Thi Viet Hoa, s'est réjouie des nouvelles pistes prometteuses de coopération entre les deux universités.

Contact: DANG Thi Viet Hoa

Lundi l 04-12-2017
Inauguration de la salle d'audience "Marie Popelin" en Faculté de Droit et de Criminologie

La Faculté de Droit et de Criminologie a toujours eu soin d'ancrer son enseignement, ainsi qu'une large part de ses activités de recherche, dans la pratique du droit. Cela s'illustre par les nombreux travaux pratiques, par la participation des étudiants à des cliniques juridiques et donc leur contribution à des dossiers en cours, ou encore par le fait que les enseignants sont issus du barreau, de la magistrature, de la fonction publique, de l'entreprise, du notariat...

De même, depuis quelques années, tous les étudiants du master en droit suivent un séminaire d'argumentation. Dans le cadre de ces séminaires d'argumentation, ils peuvent participer à des concours de plaidoirie, organisés au niveau national ou international. Ils peuvent aussi prendre part, dans les murs de la Faculté de Droit et de Criminologie, à des procès simulés.

C'est précisément pour accueillir ces procès simulés que la faculté a décidé de créer, dans le bâtiment H du campus du Solbosch, la réplique d'une salle d'audience d'un palais de justice.

La salle d'audience porte le nom de Marie Popelin, cette inlassable militante féministe qui joua un rôle de premier ordre dans la lutte pour l'émancipation économique, professionnelle, juridique et sociale des femmes.

Lundi l 04-12-2017
Répression des universitaires pour la paix en Turquie: l'ULB réaffirme son soutien à tous nos collègues poursuivis

En janvier 2016, 1128 Universitaires pour la Paix ont pris l'initiative de lancer une pétition en faveur d'une solution pacifique dans le Sud Est de la Turquie.

Depuis lors, ces collègues signataires font l'objet de répressions, et ce de manière d'autant plus implacable depuis l'instauration de l'état d'urgence à la suite de la tentative de coup d'Etat de juillet 2016: exclusion définitive de leur université pour la quasi-totalité des signataires, emprisonnement d'un mois et poursuite judiciaire à l'encontre de quatre d'entre eux: Meral Camci, Kivanç Ersoy, Esra Mungan, Muzaffer Kaya, qui sont en procès depuis mars 2016.

Depuis le début de cette répression, l'ULB a tenu à apporter son soutien aux collègues turcs, que ce soit en ouvrant des chaires d'accueil pour chercheurs turcs en danger (l'ULB accueille actuellement 5 chercheurs signataires) ou en envoyant de manière régulière des représentants du corps académique à Istanbul pour assister aux différentes audiences du procès à l'encontre des quatre académiques - et ceci sera encore le cas pour la prochaine audience, le 26 décembre 2017. Voir: www.ulb.be/solidaire/turquie.html

La justice turque franchit cet hiver une nouvelle étape dans la répression des signataires: en effet, à partir du 5 décembre 2017 s'ouvre une longue série de procès à l'encontre de chacun d'entre eux, poursuivi individuellement pour propagande terroriste: cette manière d'individualiser les poursuites isole d'autant plus les collègues poursuivis et complique les possibilités dont nous disposons de leur apporter notre soutien et de produire ainsi un juste mouvement de solidarité autour d'eux.

L'ULB n'en suivra pas moins attentivement ces procès, réclamant encore une fois que la justice turque agisse en toute indépendance face à ce qui n'est que l'exercice le plus légitime de la liberté d'expression.

L'ULB réfléchit à toute forme de solidarité alternative (insertion de collègues interdits de sortir de Turquie dans des projets internationaux, Campus hors les murs, etc.) et incite toutes les Universités belges et européennes à multiplier les chaires d'accueil à l'égard des collègues radiés des universités turques, et de leurs doctorants qui se retrouvent sans promoteur.

Elle réaffirme avec force son attachement indéfectible à la liberté d'expression et aux libertés académiques partout dans le monde et appelle à rejoindre le rassemblement devant l'ambassade de Turquie qui aura lieu le 4 décembre à 17h.

 

Nos dernières publications:

Luminet Olivier
Curci Antonietta
Bricteux Caroline
Frydman Benoît
Falla Elodie
Sapir André
Telò Mario
D'Hainaut-Zveny Brigitte
Strauven Iwan
Le Maire Judith
Dailly Marie-Noëlle
Nicosia Cristiano
Stoops Georges
Costa Olivier
Mérand Frédéric

Clin d'oeil