Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 

Lundi l 08-01-2018
Une nouvelle convention culturelle pour la Ville de Bruxelles et l'Université libre de Bruxelles

Les autorités de la Ville de Bruxelles et de l'Université libre de Bruxelles ont signé fin décembre une nouvelle convention visant à renforcer leur coopération en matière culturelle. Les deux institutions entendent ainsi intensifier les liens qui les unissent historiquement et favoriser la création de nouveaux projets.

Liée à la Ville de Bruxelles depuis sa création, l'Université libre de Bruxelles s'associe aujourd'hui avec son Echevinat de la Culture afin d'entamer de nouvelles collaborations. Karine Lalieux, Echevine de la Culture de la Ville de Bruxelles et Yvon Englert, Recteur de l'Université libre de Bruxelles étaient réunis ce midi pour la signature d'une nouvelle convention biennale. Les deux institutions bruxelloises entendent ainsi affirmer leur volonté de nouer de nouveaux échanges structurels et durables. « Historiquement liés, nous souhaitons aujourd'hui renforcer davantage nos collaborations sur le plan culturel. Il nous semble essentiel de placer la culture au coeur du campus d'une part et de donner envie aux étudiants de prendre part à la vie culturelle bruxelloise d'autre part. Je débloquerai chaque année un budget en ce sens afin de lancer de nouveaux projets communs » explique Karine Lalieux. « La fresque de 650 m² réalisée par Gola Hundun sur le bâtiment H dans le cadre du Parcours Street Art en est un bel exemple » ajoute l'Echevine de la Culture.

La convention prévoit entre autres l'établissement d'un cadre visant à faciliter la collaboration, d'un programme annuel d'activités et la création d'un comité de pilotage visant à la bonne mise en oeuvre des projets. « L'ULB se réjouit de pouvoir intensifier ses liens de manière complémentaire avec la Ville », indique Yvon Englert. « A travers ce partenariat culturel, nous marquons notre volonté de développer la mission de l'Université de services à la société et de diffusion du savoir et rappelons aussi notre attachement à Bruxelles et en particulier à la Ville avec laquelle les liens sont restés étroits dans de nombreux domaines » conclut le Recteur de l'Université libre de Bruxelles.

Lundi l 08-01-2018
Rencontre entre étudiants du programme TROPIMUNDO

Du 7 au 11 décembre dernier, les étudiants du programme TROPIMUNDO (Erasmus Mundus Masters Course in Tropical Biodiversity and Ecosystems), en provenance de Paris, Florence et Kourou ont rejoint ceux de Bruxelles à l'ULB, ainsi que tous les coordinateurs locaux des institutions partenaires, pour leur conférence annuelle.

Cours, conférences, activités de team-building, présentation de la structure du programme et plus particulièrement des différentes destinations où seront effectués les terrains sous les Tropiques ont ponctué ces quelques jours. Le tout s'est terminé par un dîner convivial à la Maison des Anciens de l'UAE où étaient aussi présents Muriel Moser et Eric Jespers, doyens des Facultés des Sciences de l'ULB et de la VUB, Marie-Soleil Frère, vice-rectrice aux Relations internationales et à la Coopération au développement de l'ULB, Luc Leyns et Serge Aron, présidents des départements de Biologie de la VUB et de l'ULB ainsi que des professeurs impliqués dans le programme TROPIMUNDO.

Ce programme, coordonné par le professeur Farid Dahdouh-Guebas de l'ULB, réunit 10 institutions partenaires réparties sur 5 continents (dont 5 destinations tropicales). Il recrute chaque année une trentaine d'étudiants internationaux arrivant de tous les horizons. La conférence a donc réuni une soixantaine d'étudiants en provenance de plus de 30 pays différents. Les diplômés reçoivent des diplômes multiples des différentes universités européennes impliquées dans les mobilités.

L'originalité de ce programme en biologie tropicale est de permettre aux étudiants de passer tout un semestre en école de terrain dans les tropiques humides de l'Amazonie, de l'Afrique, de l'Asie et/ou de l'Australie.

Plus d'information: www.tropimundo.eu

Lundi l 08-01-2018
Yvon Englert et Caroline Pauwels, leaders bruxellois de l'année

Yvon Englert, recteur de l'ULB et son homologue Caroline Pauwels de la VUB ont été nommés "Leaders bruxellois de l'année". Les "Lobby Awards" ont été décernés récemment à Bozar à Bruxelles.

Depuis 2010, les Lobby Awards sont remis aux faiseurs d'opinion qui donnent à la société une vision et un message. Les recteurs des deux principales universités bruxelloises ont été récompensés parce qu'ils "propagent une image positive de la Ville de Bruxelles grâce à leur institution de premier plan dans lesquels étudient plus de 44 000 étudiants".

Lundi l 08-01-2018
Congrès International de Kinésithérapie- "La Femme et le Sport"

Fruit de la collaboration entre la faculté des sciences de la motricité de l'ULB et le service de kinésithérapie d'Erasme, le 3ème Congrès International de Kinésithérapie se tiendra le samedi 27 janvier 2018 sous le thème de "la Femme et le Sport".

L'objectif du congrès est de réunir les kinésithérapeutes, les autres professionnels de la santé et les entraîneurs pour échanger et actualiser les connaissances dans les domaines de la physiologie du sport et de la prise en charge clinique multidisciplinaire dédiées aux femmes.

Le programme proposera une approche transversale traitant de la femme et du sport depuis l'enfance jusqu'à la maturité. La physiologie du sport, différents domaines cliniques (orthopédie, urologie, gynécologie, oncologie, cardiologie, pelvipérinéologie, etc.) ainsi que les aspects psychologique et sociologique seront abordés.

> En pratique:
Où? Campus Erasme
Quand? Le samedi 27 janvier 2018
Pour plus d'infos ou pour vous inscrire, rendez-vous sur le site www.erasme.ulb.ac.be/kine/congress2018

Le congrès étant international, la langue officielle est l'anglais mais une session en français sera également prévue.

Lundi l 08-01-2018
À la surface d'une étoile géante

Une équipe internationale de chercheurs, dirigée par les chercheurs de l'Institut d'Astronomie et d'Astrophysique de la Faculté des Sciences, a réussi à observer les détails sur la surface de l'étoile Pi Gruis, située à une distance de 530 années-lumière de la Terre.

Leur travail est publié dans la revue scientifique Nature: ils ont observé, pour la première fois à la surface d'une étoile, des cellules de convection 60 000 fois plus grandes que celles du Soleil. Ces cellules sont dues au flux de chaleur transportée par la matière qui monte de l'intérieur vers la surface de l'étoile, à l'image des bulles formées par l'eau bouillante dans une casserole.

Ces propriétés valident les modèles actuels décrivant les flux de matière dans les couches les plus externes des étoiles, dans les phases ultimes de leur évolution. Ces observations renseignent aussi sur le futur de notre étoile, le Soleil: si le Soleil suit, comme prévu, les traces de sa cousine Pi Gruis, les 2 millions de cellules de convection actuellement présentes sur sa surface se transformeront en structures géantes comme celles qui viennent d'être découvertes.

Ces observations sont également un exploit technique: reconstruire l'image de la surface de l'étoile et en observer les inhomogénéités équivaut à observer des motifs gravés sur une pièce de 1€, placée à une distance de 230.000 km, soit un peu plus de la moitié de la distance Terre – Lune.

 

Nos dernières publications:

Luminet Olivier
Curci Antonietta
Bricteux Caroline
Frydman Benoît
Falla Elodie
Sapir André
Telò Mario
D'Hainaut-Zveny Brigitte
Strauven Iwan
Le Maire Judith
Dailly Marie-Noëlle
Nicosia Cristiano
Stoops Georges
Costa Olivier
Mérand Frédéric

Clin d'oeil