Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 

Mercredi l 11-07-2018
L'ULB forme à la restauration-conservation du patrimoine architectural

L'ULB et la VUB organisent une nouvelle session du Certificat d'Executive Master en "Conservation-Restauration du patrimoine architectural" à l'attention de tous les professionnels et passionnés de ce domaine. Il s'agit de la seule formation universitaire du genre en Région bruxelloise.

Cette formation s'adresse aux architectes, aux diplômés d'un master de niveau universitaire (historien de l'art, historien, archéologue, chimiste, ingénieur, etc.) ainsi qu'à tous les professionnels de la conservation-restauration du patrimoine. Elle vise également à former des auteurs de projets (qu'ils soient architectes ou paysagistes) et à développer leur sensibilisation à l'intérêt et la conservation du patrimoine bruxellois.

Orienté vers la pratique, cet enseignement couvre tout le processus du projet de restauration depuis les études théoriques préalables jusqu'au chantier.

> Informations pratiques:

Cursus de 40 crédits répartis sur deux années, début des cours le 9 novembre 2018 à la Faculté d'Architecture La Cambre Horta de l'ULB.

Un voyage d'étude à l'étranger sera au programme avec des rencontres de professionnels et des visites de restaurations de monuments. Le certificat sera décerné à l'issue d'un mémoire ou d'un projet de restauration, présenté devant un jury de professionnels.

Informations supplémentaires et inscriptions sur le site de la formation continue de l'ULB

Mercredi l 11-07-2018
Certificat interuniversitaire en gestion multidisciplinaire des situations d'exception

L'ULB organise, dans le cadre de la formation continue, un certificat en gestion multidisciplinaire des situations d'exception à l'intention des médecins, policiers, pompiers et autres membres de services d'urgence confrontés à des situations de crise ou de catastrophe.

Ces cours, qui permettent aux participants et participantes d'améliorer la gestion globale d'un événement d'urgence collective, se déroulent en six jours de formation théorique, deux jours d'exercices pratiques et un séminaire d'actualité.

La formation est assurée par des expertes et experts de renommée dans le domaine et offre des simulations d'exercices "de catastrophe".

Toutes les informations sont disponibles sur le site de la formation continue de l'ULB.

Jeudi l 05-07-2018
Des boîtiers intelligents pour améliorer le suivi des patients congolais

Quatre étudiants de l'École polytechnique de Bruxelles-ULB partent installer leurs boîtiers intelligents dans les centres hospitaliers de Kinshasa, en RDC.

Ces étudiants de 1e Master en informatique, électromécanique et biomédical s'envoleront pour la République démocratique du Congo, avec laquelle ils travaillent depuis maintenant dix mois, dans le cadre d'un projet CODEPO (Cellule de Coopération de l'École polytechnique de Bruxelles-ULB). Sur place, ils testeront et installeront leurs prototypes de boîtiers intelligents, qui permettront de compléter un projet lancé en 2012 par un premier groupe d'étudiants ingénieurs.

Après la mise en place d'une base de données pour assurer le suivi des patients, le projet n'a cessé de s'améliorer: d'abord grâce à l'encodage de données sur tablettes tactiles, puis au stockage des tablettes dans une armoire sécurisée permettant le rechargement et la synchronisation des données et enfin grâce à l'installation de batteries et de panneaux solaires pour assurer au système une alimentation continue en électricité.

Afin de réduire les coûts de ce dispositif, l'équipe a imaginé un boîtier intelligent, capable de mesurer la qualité du réseau électrique et internet et de détecter le niveau d'ensoleillement.

Ces boîtiers seront donc installés dans trois centres hospitaliers bénéficiant du système de suivi médical informatisé.

Félicitations donc à Alexandre, Antonin, David et Tom et bon voyage!

Mercredi l 04-07-2018
Leucémie Lymphoïde Chronique: une chaîne légère lourde de sens

La Leucémie Lymphoïde Chronique (LLC) est la leucémie d'adulte la plus fréquente dans le monde occidental. Une nouvelle étude, publiée dans le journal Clinical Cancer Research, démontre que la composition des anticorps produits par les cellules leucémiques semble jouer un rôle crucial dans l'évolution de la maladie.

Chercheur au Laboratoire de Thérapie Cellulaire Clinique de l'Institut Jules Bordet et de l'ULB-Research Cancer Center (U-CRC), Basile Stamatopoulos vient de réaliser cette étude, en collaboration avec l'Université d'Oxford et de nombreux autres centres belges et européens. Les chercheurs se sont intéressés aux séquences ADN des chaînes protéiques composant les anticorps : ils ont démontré que les patients atteints de LLC portant la chaîne légère IgLV3-21 avaient une maladie à haut risque et une survie diminuée.

Sur base d'un séquençage total de l'ARN réalisé sur 32 patients ayant une maladie agressive, les chercheurs ont découvert une fréquence anormale (28%) de cette chaîne légère, quatre fois plus élevée que dans une population non sélectionnée (7%). Ces patients IgLV3-21 présentaient déjà un besoin de traitement précoce et une survie globale plus courte. Le mauvais pronostic de cette chaîne légère a ensuite été confirmé sur plus de 800 patients. La présence d'IgLV3-21 permettra donc d'identifier au diagnostic les patients ayant un risque accru de progression de la maladie.

Une hypothèse récente suggère également qu'IgLV3-21 pourrait activer la cellule leucémique et entrainer une résistance à la mort cellulaire. Ces derniers résultats, financés par le Télévie et les Amis de l'Institut Bordet, soulignent pour la première fois ce rôle potentiel d'autostimulation des chaines légères.

Mardi l 03-07-2018
Déplacements domicile-travail

Les déplacements domicile-travail structurent le quotidien des nombreux travailleurs actifs en Belgique. Le Brussels Studies Institute vient de publier une note de synthèse au sujet de cette mobilité. L'article est signé par plusieurs chercheurs, dont Florentine Sieux, chercheuse au laboratoire LoUIsE de la Faculté d'Architecture de l'ULB.

Cette synthèse s'articule en trois parties : le contexte des déplacements domicile-travail, les évolutions des comportements de mobilité et leurs déterminants, ainsi que les leviers d'actions pour évoluer vers une mobilité plus durable.

Cette note est également l'occasion de montrer que les déplacements domicile-travail ne se résument pas uniquement à une question de transport, mais sont aussi fonction des parcours résidentiels des personnes et de l'aménagement du territoire. Ce dernier pâtit du morcellement institutionnel belge, appelant à davantage de cohérences et de concertations entre acteurs. Malgré ce contexte, la marge de manœuvre des entreprises est loin d'être négligeable, ce que cette note illustre à travers trois domaines d'action : l'organisation du travail, la gestion de la mobilité des travailleurs et l'accessibilité.

 

Nos dernières publications:

Carbonnelle Sylvie
Joly Dominique
Hellemans Catherine
Casini Annalisa
Van Daele Agnès
De Waele
J.-M.
Gibril
S.
Gloriozova
E.
Spaaij
R.
Gotovitch José
Jodogne Pierre
Ruys Tom
Corten Olivier
Hofer Alexandra
Despoix Philippe
Benoit-Otis Marie-Hélène
Maazouzi Djemaa
Quesney Cécile
Rea Andrea
Bribosia Emmanuelle
Rorive Isabelle
Sredanovic Djordje
Delwit Pascal

Clin d'oeil