Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 

Mercredi l 10-01-2018
Exposition interactive : Rencontres et controverses

Pour la première fois, des étudiants de l'ULB et de l'école supérieure des arts Saint-Luc Bruxelles se sont rencontrés autour d'un projet commun : la création d'une visualisation numérique de controverses environnementales. Ce projet créatif sort le travail académique de l'université et transpose la recherche en une expérience narrative accessible à tout public. La collaboration entre les étudiants de l'ULB et de l'ESA Saint-luc Bruxelles repose sur la complémentarité de chaque formation. Chaque cartographie politise l'environnement et nous questionne : comment dépasser ces conflits entre nature et culture ?

Exposition "Rencontres et controverses" du 18 janvier 2018 au 11 février 2018.

  • Conférence inaugurale : « Ce que l'art fait à la science : pour un nouveau récit de l'environnement » de François Gemmenne le 18 février à 18h30.
    Malgré des alertes scientifiques de plus en plus fréquentes et de plus alarmistes, la crise environnementale devient chaque jour plus sévère, qu'elle touche au changement climatique, à l'érosion de la biodiversité ou à la pollution atmosphérique. La lutte contre le changement climatique, pour ne prendre qu'un aspect de la crise, reste largement perçue comme une contrainte, à laquelle beaucoup vont chercher à échapper. Dans cette perspective, quelle peut être la place de l'engagement artistique pour façonner de nouvelles représentations de l'environnement, et donc de nouveaux modes d'action collective ? Si les rapports scientifiques dessinent les contours de ce que nous voulons éviter, l'art peut-il dessiner les contours d'un monde désirable ?

Une collaboration Mundaneum - ESA Saint-Luc Bruxelles - ULB - Fondation Bernheim - Transcultures.

> Plus d'infos :
+32 (0) 65 31 53 43 ou info@mundaneum.be
Exposition visible du 18/01 au 11/02/2018 au Mundaneum (rue de Nimy 76, 7000 Mons)

Mercredi l 10-01-2018
Ciné-débat: «I Am Not Your Negro»

Le Ciné-club de l'ULB, organisé par Emmanuelle Bribosia et Isabelle Rorive, avec la collaboration de Chloé Leroy, dans le cadre de l'année thématique des diversités, poursuit sa programmation par la projection de «I Am Not Your Negro», de Raoul Peck.

  • Dans un premier temps, le film « I Am Not Your Negro », de Raoul Peck sera projeté en version originale sous-titrée.
    Ce film documentaire franco-américain retrace la lutte des Noirs américains pour les droits civiques. L'action se déroule notamment pendant la période des meurtres de Medgar Evers, Malcolm X, et Martin Luther King. Ce long-métrage a remporté de nombreuses récompenses internationales et a été nommé aux Oscars 2017 au titre de meilleur documentaire.
  • Dans un second temps, un débat (en anglais) autour du film sera organisé avec David Oppenheimer et Pierre-Arnaud Perrouty. David Oppenheimer est professeur de droit à l'Université de Berkeley (États-Unis) et spécialiste des questions portant sur la discrimination. Pierre-Arnaud Perrouty est secrétaire général de la Ligue des droits de l'Homme et responsable de la « cellule Europe » au Centre d'Action Laïque.

Le débat sera animé par Isabelle Rorive, professeure de droit à l'ULB.

Cette activité s'inscrit également dans le cadre de l'Après-midi inédit à l'Université sur le thème "diversités". Plusieurs facultés proposeront des ateliers originaux, illustrant la manière dont un même sujet peut être abordé selon des points de vue et des méthodologies différents.

> Informations pratiques :
Date et lieu: jeudi 8 février à 19h à la salle Dupréel (bâtiment S, avenue Jeanne, 44 à 1050 Bruxelles). Entrée libre.

Lundi l 08-01-2018
ULB-Coopération débute un projet de restructuration du système de santé au Nord-Kivu

PADISS vise à proposer une offre de soins durable et de qualité dans une région en proie aux conflits. Son impact concerne potentiellement près de 7,6 millions de personnes.

D'une durée de 5 ans et cofinancé par l'Union européenne et la coopération belge, PADISS (Projet d'Appui au Développement Intégré du Système de Santé) est un projet de coopération au développement porté par ULB-Coopération, l'ONG de l'Université.

PADISS vise à agir simultanément sur différents éléments-clés du système de santé du Nord-Kivu (RDC) pour proposer une offre de soins durable, de qualité, cohérente et rationnelle dans une région en proie aux conflits et à la violence depuis plus de deux décennies. Son impact concerne potentiellement près de 7,6 millions de personnes.

Ce projet interdisciplinaire repose sur de nombreux partenariats, notamment avec différentes entités de l'ULB (Erasme Coopération, Faculté d'Architecture La Cambre Horta...).

Les axes de travail comprennent, d'une part, la construction et la réhabilitation d'un hôpital, de 16 centres de santé, de 3 maternités et d'un centre de transfusion sanguine. La formation, notamment clinique, constitue, d'autre part, un deuxième axe d'action, dans lequel s'engage spécifiquement Erasme Coopération. Sur le terrain, outre l'équipe locale d'ULB-Coopération, les activités sont soutenues par les autorités de la province et menées avec l'implication d'un grand nombre d'acteurs, dont la population.

Ce projet sera renforcé par les résultats de plusieurs recherches-actions pluridisciplinaires menées en collaboration avec les facultés de l'Université. On citera par exemple l'analyse de l'organisation des soins de santé en milieu urbain (ville de Goma) afin d'optimaliser les circuits thérapeutiques ou encore l'étude sur les conditions nécessaires à la mise en place d'un système d'assurance maladie.

Plus d'information: daniela.chinnici@ulb-cooperation.org

Lundi l 08-01-2018
Spectacle "Sciences et magie ?" à l'ULB

« Science et magie ? » présentera du 18 au 31 janvier 2018, à la salle Dupréel de l'ULB, un spectacle didactique de physique et chimie.

Sorciers, marabouts, illusionnistes, prestidigitateurs, faiseurs de pluie, alchimistes, automates intelligents et bons ou mauvais génies ont émaillé l'histoire de spectres, d'apparitions et de disparitions, de plomb changé en or, de chapeaux sans fond, de cuillères tordues, de décapitations indolores, de cordes dénouées et de cartes à jouer virevoltantes.

De Wheatstone à Houdin, de nombreux scientifiques se sont ainsi amusés à tromper le monde en jouant avec les limites de la perception et les fascinantes applications de la science qu'ils pratiquaient.

La présentation, proposée par des animateurs scientifiques et des acteurs professionnels, est essentiellement destinée aux élèves de 5e et 6e secondaire.

Chaque visiteur recevra un livret-guide richement illustré résumant et expliquant la majorité des expériences exposées en insistant sur les concepts physiques et chimiques s'y rapportant.

Infos pratiques :
Du 18 au 31 janvier 2018 - 2 séances par jour à 9h30 et 13h30 ;
Salle Dupréel, bâtiment S, Campus du Solbosch ;
Réservation obligatoire en ligne.

Lundi l 08-01-2018
Une nouvelle convention culturelle pour la Ville de Bruxelles et l'Université libre de Bruxelles

Les autorités de la Ville de Bruxelles et de l'Université libre de Bruxelles ont signé fin décembre une nouvelle convention visant à renforcer leur coopération en matière culturelle. Les deux institutions entendent ainsi intensifier les liens qui les unissent historiquement et favoriser la création de nouveaux projets.

Liée à la Ville de Bruxelles depuis sa création, l'Université libre de Bruxelles s'associe aujourd'hui avec son Echevinat de la Culture afin d'entamer de nouvelles collaborations. Karine Lalieux, Echevine de la Culture de la Ville de Bruxelles et Yvon Englert, Recteur de l'Université libre de Bruxelles étaient réunis ce midi pour la signature d'une nouvelle convention biennale. Les deux institutions bruxelloises entendent ainsi affirmer leur volonté de nouer de nouveaux échanges structurels et durables. « Historiquement liés, nous souhaitons aujourd'hui renforcer davantage nos collaborations sur le plan culturel. Il nous semble essentiel de placer la culture au coeur du campus d'une part et de donner envie aux étudiants de prendre part à la vie culturelle bruxelloise d'autre part. Je débloquerai chaque année un budget en ce sens afin de lancer de nouveaux projets communs » explique Karine Lalieux. « La fresque de 650 m² réalisée par Gola Hundun sur le bâtiment H dans le cadre du Parcours Street Art en est un bel exemple » ajoute l'Echevine de la Culture.

La convention prévoit entre autres l'établissement d'un cadre visant à faciliter la collaboration, d'un programme annuel d'activités et la création d'un comité de pilotage visant à la bonne mise en oeuvre des projets. « L'ULB se réjouit de pouvoir intensifier ses liens de manière complémentaire avec la Ville », indique Yvon Englert. « A travers ce partenariat culturel, nous marquons notre volonté de développer la mission de l'Université de services à la société et de diffusion du savoir et rappelons aussi notre attachement à Bruxelles et en particulier à la Ville avec laquelle les liens sont restés étroits dans de nombreux domaines » conclut le Recteur de l'Université libre de Bruxelles.

 

Nos dernières publications:

Luminet Olivier
Curci Antonietta
Bricteux Caroline
Frydman Benoît
Falla Elodie
Sapir André
Telò Mario
D'Hainaut-Zveny Brigitte
Strauven Iwan
Le Maire Judith
Dailly Marie-Noëlle
Nicosia Cristiano
Stoops Georges
Costa Olivier
Mérand Frédéric

Clin d'oeil