Les archives
 
Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette

Ignace Loris

Ignace Loris est Chercheur qualifié FNRS à la Faculté des Sciences.

Adolescent, il s'intéresse à l'astronomie, « une passion pas très originale » sourit-il aujourd'hui. Les sciences titillent sa curiosité, il s'inscrit en 1re candidature physique et mathématique à la VUB. A l'université, ses préférences s'affirment : il étudiera la physique dont on voit plus directement les applications.

Sa licence en physique mathématique terminée, Ignace Loris entame une thèse de doctorat. « Mon frère est chercheur en biologie appliquée ; à 18 ans, je savais que la recherche universitaire existait mais je n'ai vraiment découvert ce que c'était qu'en entamant mon doctorat », se souvient-il. Aspirant pendant 4 ans, il intègre le Service de physique théorique de la VUB où il étudie les solitons, des ondes solitaires non linéaires et très stables qu'on trouve par exemple dans la fibre optique ou qu'on observe dans les tsunamis.
En 1998, il défend sa thèse et entame un post-doctorat à la VUB (FWO) : il y restera 9 ans, entrecoupés par un séjour d'un an au Japon, à l'Institut de physique théorique de l'Université de Kyoto. « A la fin de mon post-doctorat, j'ai réorienté ma recherche vers les mathématiques appliquées. Je suis parti pendant deux ans me former à l'Université de Princeton aux Etats-Unis ».

Lire la suite