Les archives
 
Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette

Vinciane Debaille

Vinciane Debaille est Chercheur qualifié FNRS à la Faculté des Sciences.

« Quand j'étais petite, j'avais envie d'étudier les volcans. Tout ce qui touchait aux sciences en général, aux roches… m'intéressait mais plus particulièrement le fonctionnement de la Terre », se souvient Vinciane Debaille. C'est donc naturellement qu'après ses secondaires, l'étudiante se tourne vers la géologie. Des études qu'elle mènera à l'UCL et à l'ULB. « Durant mes études j'ai découvert la discipline de la géochimie isotopique, qui est une spécialité à l'ULB. Ca a été une sorte de révélation », poursuit-elle.

Pour son mémoire, Vinciane Debaille travaille sur l'Ile de Saint Paul, située dans l'Océan Indien. Les îles d'Amsterdam et de Saint-Paul, formant un district, sont les plus isolées du monde. « Ca a été ma première expérience de recherche ; menée ici en Belgique. Je n'ai en effet pas eu l'opportunité d'aller là-bas », sourit Vinciane Debaille. « Après cette expérience, j'ai vite compris que les possibilités étaient limitées en Belgique à ce moment-là. La directrice de recherche FNRS avec qui j'avais travaillé pour mon mémoire était partie à l'étranger. J'ai donc été faire un DEA à l'université Blaise Pascal de Clermont Ferrand en volcanologie, processus magmatique et métamorphique. J'y ai travaillé durant un an sur un volcan indonésien », explique-t-elle. Un DEA mené avec brio qui lui permet de bien se classer et d'obtenir une bourse de thèse dans cette même université. Une thèse divisée en deux parties : d'une part le volcan indonésien sur lequel elle travaillait déjà et d'autre part l'Océan atlantique et la ride atlantique. La chercheuse effectuera également une partie de ses recherches à l'école normale supérieure de Lyon.

Lire la suite