Les archives
 
Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette

Benoît Vanhollebeke

"Je me suis pris au jeu de la recherche non orientée, entièrement passionnée. Mon moteur, aujourd'hui, c'est réussir à comprendre les mécanismes biologiques", lance enthousiaste Benoit Vanhollebeke.

Bioingénieur de formation, il imaginait partir travailler sous les tropiques, mais change d'avis et décide d'entamer une thèse de doctorat : ses lectures scientifiques, ses visites, ses rencontres le conduisent finalement dans le Laboratoire de parasitologie moléculaire de la Faculté des sciences de l'ULB.

Sous la direction d'Etienne Pays, il entame à l'Institut de Biologie et de Médecine Moléculaires, une thèse financée par le FNRS sur le modèle du trypanosome, cet étonnant parasite qui réussit à déjouer les défenses immunitaires en ne cessant de se travestir et qui cause d'effroyables dégâts en Afrique en provoquant la maladie du sommeil chez l'homme (300.000 morts par an) et le nagana chez le bétail. "Etudier un parasite tel que le trypanosome africain était pour moi l'occasion de me plonger dans la biologie moléculaire et cellulaire tout en gardant un lien avec mon intérêt initial pour les tropiques", se souvient-il.

Lire la suite...