Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 

Découvrez l'ULB tout au long de l'année!

Mardi l 16-01-2018

Vous souhaitez poursuivre vos études au sein de notre université? Tout au long de l'année, des évènements sont organisés pour vous informer ou vous faire découvrir l'ULB !

  • À l'ULB :
    Vivez l'ULB en participant aux divers événements organisés sur nos campus. Visite des salles de cours et des laboratoires, découverte des campus, discussions avec des professeurs, accueil par des étudiants... Tout cela vous permettra de mieux appréhender la vie universitaire.

    - Samedi 3 février 2018 : Information sur les études de santé et de sciences
    - Du 12 au 16 février 2018 : Une semaine à l'université (cours ouverts aux élèves du secondaire et ateliers d'aide à l'orientation et à la réussite)
    - Mercredi 14 mars 2018 : Journée portes ouvertes (dont activité spécifique pour les élèves de 5e, sur inscription)
    - Du 19 au 25 mars 2018 : Printemps des Sciences
    - Vendredi 20 avril 2018 : Séance d'information sur les Masters et les Doctorats
    - Samedi 21 avril 2018 : Matinée d'information pour les parents et futurs étudiants
    - Lundi 25 juin 2018 : Rhétos Summer Day

    Retrouvez tous les événements et les liens utiles

  • Près de chez vous :
    Lors des salons étudiants, vous obtiendrez toute l'information nécessaire sur les études et la vie à l'ULB.
    - 2 et 3 février 2018 : Salon SIEP de Tournai
    - 23 et 24 février 2018 : Salon SIEP de Namur
    - 9 et 10 mars 2018 : Salon SIEP de La Louvière
    - 15, 16 et 17 mars 2018 : Salon SIEP de Liège
  • InfOR-études
    Tout au long de l'année, pour tout renseignement sur les formations proposées à l'ULB (programmes de cours, conditions d'accès, passerelles...), sur la vie d'étudiant ou pour une aide dans votre choix d'études, les conseillers en information et en orientation d'InfOR-études sont à votre disposition sur place (avec ou sans rendez-vous), par téléphone ou par e-mail. Plus d'informations.

depliant_rdv_ULB_2018.pdf

Nouveau projet ERC: démocratie et organes non-élus

Jeudi l 11-01-2018

Chercheur au Centre d'étude de la vie politique (CEVIPOL, Faculté de Philosophie et Sciences sociales), Jean-Benoit Pilet vient de recevoir un ERC Consolidator Grant pour son projet CureOrCurse.

Alors que de moins en moins d'Européens déclarent avoir confiance dans les institutions traditionnelles de la démocratie représentative, les autorités politiques tendent à multiplier les réformes institutionnelles pour réinstaurer la confiance. Parmi les multiples réformes observées ces dernières années, deux retiennent l'attention: la délégation de compétences politiques à des organes politiques composés soit d'experts, soit de citoyens tirés au sort. Cela revient cependant à déléguer du pouvoir politique à des non-élus, le contraire de la démocratie représentative.

Le nouveau projet de recherche de Jean-Benoit Pilet interroge ce paradoxe: de telles réformes auront-elles un effet positif sur le soutien des citoyens à l'égard de la démocratie représentative, ou vont-elles plutôt approfondir le fossé entre citoyens et les acteurs et institutions centrales? Le projet prévoit de combiner des données déjà collectées à l'échelle européenne afin de rédiger un "cadastre" de ce type de réforme et d'explorer le sentiment des citoyens européens vis-à-vis de celles-ci. A cette fin, de nouvelles enquêtes expérimentales en ligne et enquêtes par panel seront réalisées. Cette recherche contribuera directement aux débats sociaux et politiques en cours sur la démocratie représentative, sa crise et ses réformes.

Découvrir tous les projets ERC menés à l'ULB.

Exposition "Les Yésidis, un peuple entre exil et résistance"

Vendredi l 22-12-2017

Minorité parmi les minorités, le peuple yézidi installé dans le nord de l'Irak, a connu au cours de son histoire de nombreuses vagues de persécutions. Tantôt tolérés, tantôt faisant l'objet de répressions, les Yézidis ont, à partir d'août 2014, été directementy visés par l'idéologie de Daech et ses milices. Sa population a été décimée, des milliers de femmes enlevées et réduites à l'état d'esclaves sexuelles et de nombreux jeunes convertis en enfants soldats. Ceux qui ont pu fuir (420.000) ont trouvé refuge dans des camps de déplacés dans le Kurdistan irakien ou se sont exilés en Syrie, Turquie, Arménie, Allemagne, Etats-Unis et Canada. La Belgique compte aussi une communauté yézidie, installée principalement à Liège.

Les photographies exposées et les textes qui les accompagnent sont le résultat de plusieurs années de travail de deux journalistes reporters, Johanna de Tessières et Christophe Lamfalussy qui, par leur engagement, ont voulu alerter l'opinion sur les crimes en cours.

Une programmation de « Démocratie ou barbarie » et ULB Coopération

> Plus d'informations :
Du 15 janvier au 23 février
Des visites guidées seront animées par des étudiants de l'Université.
Lieu : Espace Architecture La Cambre Horta – Site de l'ULB à la Place Flagey
Entrée libre

Lundi l 22-01-2018
Domaine .brussels : produit de niche ?

Quel est le succès d'adoption des noms de domaines web régionaux ? Des chercheurs du ReSIC- MASTIC, Faculté de Lettres, Traduction et Communication ont étudié la question à travers un cas précis: le nom de domaine ".brussels".

Récemment, plusieurs médias ont pointé le succès mitigé de ce nom de domaine, Seth van Hooland, co-auteur de l'étude, nuance. Pour lui, le taux d'enregistrement de noms de domaine ne reflète pas le taux de succès d'une extension. Une série de facteurs économiques et culturels ainsi que les stratégies marketing effectuées autour de l'extension influencent le taux d'enregistrement.

Cette analyse permet de mettre en évidence le nombre réduit d'enregistrements d'ordre spéculatif sous le .brussels. Les chercheurs postulent donc qu'il faut aller au-delà du simple calcul du nombre de noms de domaine vendus. S'il est vrai que les objectifs d'enregistrement sous le .brussels ne sont pas atteints, cet article démontre que ceux effectués jusqu'à présent suivent une croissance saine. Les .brussels sont pour le moment des produits de niche mais utilisés en grand nombre par le service public, des entreprises et des citoyens afin de mettre en avant un lien fort avec Bruxelles.

Au travers des témoignages effectués sur le terrain, les chercheurs ont pu réaffirmer que la cause principale de ce taux d'enregistrement encore restreint est dû à un manque de connaissance de l'arrivée de nouvelles extensions sur le marché.

L'ensemble de cette recherche est disponible ici et vient d'être publiée dans la revue "Brussels Studies".

Vendredi l 19-01-2018
Appel Anticipate: 5 projets ULB financés

Le programme Anticipate d'Innoviris vise à soutenir des projets collaboratifs contribuant au développement et au renforcement des connaissances sur la complexité urbaine bruxelloise ainsi qu'à la valorisation de la recherche d'un point de vue sociétal.

Sélectionnés lors de l'édition 2017, 5 projets (représentant un montant global d'environ 900.000 €) s'apprêtent à démarrer à l'ULB:

  • EMPOWER YOUTH (Pr. Dirk Jacobs – GERME – ULB/VUB): projet sur la participation sociétale et citoyenne des jeunes et jeunes adultes défavorisés en Région bruxelloise;
  • J&EP (Pr. Emilie Van Haute – CEVIPOL – UCL/ULB/VUB): projet sur la mise en place d'un dispositif pour jeunes bruxelloisappelés à voter pour la première fois dans la perspective des deux prochaines échéances électorales (2018 et 2019);
  • SUCIB (Pr. Judith Le Maire – CLARA – KUL Luca School of Arts /ULB): il s'agit dans cette recherche d'imaginer et évaluer un outil pour créer des interventions urbaines interactives ayant pour objectif de permettre une prise de parole des citoyens;
  • PLAB (Pr. Judith Le Maire – LOUISE – ULB/KUL Luca School of Arts): l'objectif de cette recherche est de contribuer à un déplacement et un renouvellement des réflexions sur ce que « participer » veut dire;
  • CONECI (Pr. Ludivine Damay – SASHA – ULB/UCL): projet visant à promouvoir l'économie circulaire sur le territoire de la Région Bruxelles-Capitale par le développement des connaissances sur les pratiques de consommation dans ce secteur et sur les appropriations citoyennes de l'espace que ces pratiques engagent.

Par ailleurs, deux autres projets ULB ont été renouvelés pour deux ans pour un budget de 276.000€ :

  • BRUCETRA (Pr. Wouter Achten – IGEAT/GESTE – ULB/KUL): analyse du potentiel économique et environnemental des flux de déchets pour une transition vers le modèle d'économie circulaire de la gestion des matériaux en Région bruxelloise.
  • ServiceBrussels (Een meerschalige spatiotemporele analyse van de economische geografie van geavanceerde dienstenclusters in Brussel) (Pr. Gilles Vanhamme – IGEAT – VUB/ULB): ce projet cherche à savoir à quoi ressemblera l'avenir de Bruxelles en tant que centre de services, dès lors que la numérisation rapide entraîne une restructuration géographique du secteur tertiaire, secteur qui constitue un élément clé du marché du travail citadin.

En savoir +

Vendredi l 19-01-2018
Ahmad Awada reçoit le prix du Fonds Gaston Ithier

En juin 2017, le professeur Ahmad Awada et son équipe lançaient un projet de plateforme de recherche clinique et translationnelle pour l'optimisation de la prise en charge diagnostique et thérapeutique des métastases cérébrales. Ce jeudi 18 janvier, ils ont été récompensés pour leur travail par le prix du Fonds Gastion Ithier, qui encourage la recherche en oncologie à l'ULB.

La plateforme a pour objectif de mieux comprendre l'épidémiologie changeante des métastases cérébrales et des facteurs de risques qui y sont liés, ainsi que la biologie des tumeurs cérébrales grâce à la création d'une tumorothèque dédiée. Elle vise aussi à développer des protocoles d'études innovants avec un accent particulier sur la prévention primaire des métastases cérébrales ainsi que leur éventuelle récidive après un premier traitement.

Encore toute jeune, la plateforme rassemble aujourd'hui les experts de l'Institut Jules Bordet et de l'Hôpital Erasme, mais celle-ci compte bien s'étendre au niveau national et international avec l'aide du réseau Oncodistinct, le réseau international initié par l'Institut Jules Bordet, qui regroupe des centres de recherche en oncologie désireux de promouvoir des approches innovantes dans le traitement des cancers.

Jeudi l 18-01-2018
MOOC "Fautomaton - À la chasse aux fautoz!"

Le MOOC "Fautomaton - À la chasse aux fautoz !", développé par Marie-Eve Damar (Faculté de Lettres, Traduction et Communication), abordera plusieurs thématiques: non seulement les fautes d'orthographe mais également d'autres types d'écarts linguistiques. Par le biais de vidéos et d'activités diverses, ce cours vous propose de vous familiariser avec les écarts de lexique, de syntaxe, d'orthographe grammaticale et les faiblesses de style.

La dimension ludique sera également importante: les participants trouveront dans ce dispositif des quiz, des puzzles, des mots croisés, même des jeux du genre "Qui veut gagner des millions ?". Ils pourront aussi prendre part à des discussions sur les thèmes variés, comme la féminisation des titres, le statut des particularités linguistiques régionales (comme les belgicismes), la place des anglicismes dans la langue française, et même participer à des expériences linguistiques et les partager dans le forum.

Ce cours propose aux participants de partir à la chasse aux "fautoz", en prenant des photos des écarts qu'ils rencontrent au quotidien et en les postant sur Instagram pour tenter de remporter un avatar.

Docteure en Langues et Lettres, Marie-Eve Damar enseigne notamment à l'ULB. Ses cours comme ses recherches concernent la linguistique du français et la linguistique appliquée à l'enseignement et apprentissage de la langue française, langue maternelle comme langue étrangère. Certains exercices du MOOC ont été conçus par Caty De Sutter et Sophie Weverbergh.

> En pratique:
Les cours en ligne débutent le 28 mars. Le MOOC dure 6 semaines. Chaque semaine, les participants seront invités à répondre à un questionnaire sur la matière théorique, ainsi qu'à un exercice d'application de la théorie.
Informations et inscriptions

Jeudi l 18-01-2018
Ateliers tandems du CCS

Envie de profiter en famille des ateliers à la carte ? Le CCS offre dès à présent la possibilité de s'inscrire chaque mois à une après-midi d'activités! Accompagné de votre (petit-)enfant, partagez ensemble une expérience privilégiée au CCS.

Les prochaines activités :

  • Mercredi 14 février, 14h : Faire du pain avec des cellules vivantes (dès 8 ans)
  • Mercredi 14 mars, 14h : atelier dessin-animé (dès 8 ans)
  • Mercredi 4 avril, 14h : Découverte de l'exposition Là-haut et Space Trek (dès 7 ans)
  • Mercredi 16 mai, 14h : Lecture de cartes et tout azimut (dès 8 ans)
  • Mercredi 16 juin, 14h : Le Soleil, notre étoile (dès 8 ans)

Inscriptions au 071 600 300 ou via ccsinfo@ulb.ac.be.
Tarif : 7,50 €/pers (accès aux espaces d'exposition compris).

 

Nos dernières publications:

Luminet Olivier
Curci Antonietta
Bricteux Caroline
Frydman Benoît
Falla Elodie
Sapir André
Telò Mario
D'Hainaut-Zveny Brigitte
Strauven Iwan
Le Maire Judith
Dailly Marie-Noëlle
Nicosia Cristiano
Stoops Georges
Costa Olivier
Mérand Frédéric

Clin d'oeil