Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 

Vendredi l 09-11-2018
La minorité ouïgoure sous le joug de Big Brother

En Chine, les qualités d'un citoyen s'évaluent sur la toile. Drones, puces, caméras à chaque coin de rue... L'État récolte les données de sa population en permanence. Un article publié dans la revue « Espace de Libertés », par Vanessa Frangville (Littérature et culture chinoise, Faculté de Lettres, Traduction et Communication) expose cette situation et la compare avec ce que nous vivons en Europe.

Pour la chercheuse, malgré la détérioration du respect des droits et des valeurs démocratiques en Europe, les systèmes de surveillance et d'exploitation des données en Chine et en Europe ne jouent pas dans la même catégorie. Les technologies développées par l'État chinois sont à la pointe, et suscitent la fascination des citoyens dont les libertés s'effacent à coup de prouesses techniques.

L'article souligne l'intensité de la surveillance dans les provinces du Xinjiang et du Tibet. La présence de minorités, comme celle des Ouïgours, n'y est pas étrangère. Depuis 2016, ce peuple turcophone musulman est en ligne de mire. « Dans le Xinjiang, les Ouïghours sont soumis à une collecte obligatoire de leurs ADN afin de constituer des passeports biométriques qui contiennent également leurs empreintes digitales et vocales », explique Vanessa Frangville.

Si cette surveillance est plus intense au sein des populations minoritaires, la chercheuse met en garde face à une éventuelle application de ces pratiques de surveillances à l'ensemble de la population chinoise.

Jeudi l 08-11-2018
Initiation pratique aux langues du Moyen-Orient

Notre Université lance dès février 2019 une formation linguistique destinée aux acteurs de terrain (personnes en contact avec des migrants et des demandeurs d'asile ; enseignants FLE (français langue étrangère), bureaux d'avocats, personnel des ONG, des ambassades, des centres médicaux, des centres d'accueil, des communes, de la police et de l'armée ; étudiants désireux de se familiariser avec une langue non enseignée dans les universités belges) en contact avec des personnes du Moyen-Orient.

Pour l'instant, quatre langues sont ciblées : arabe irakien, arabe syrien, persan et kurde sorani.

Les cours sont donnés par des locuteurs natifs. Ils sont précédés d'une séance d'introduction sur l'histoire récente, la culture et la situation actuelle des pays ciblés, donnée par des professeurs de l'ULB.

Contrairement aux cours traditionnels d'apprentissage d'une langue, ceux-ci visent à établir un contact de base directement lié aux besoins des acteurs de terrain, exclusivement dans le registre oral.

À l'issue de cette formation, le participant sera capable de communiquer en situation d'urgence et en l'absence d'un interprète avec un locuteur de l'une des quatre langues proposées. Il pourra se présenter et entamer un dialogue de base avec son interlocuteur, l'interroger sur ses origines, sa situation familiale, ses besoins (raison de son arrivée en Belgique, assistance médicale, assistance juridique, demande de logement, orientation vers des cours de français, déplacements à Bruxelles et en Belgique, etc.).

Informations pratiques

Ce programme se déroule de février à juin, à raison d'une séance de deux heures par semaine (18-20h), sur le campus de l'ULB (Solbosch) à Bruxelles.

Programme complet et inscriptions en ligne

Contact: Vanessa Demeuldre (Vanessa.Demeuldre@ulb.ac.be)

Lundi l 05-11-2018
ExpoPorno: une approche scientifique, artistique et ludique de la pornographie

La pornographie (et sa vertu "excitatoire") a toujours été présente. Mais il y a eu des modifications des frontières, un déplacement du curseur et dès lors une amplification de son audience. Aujourd'hui le porno s'invite chez soi.

Cette exposition entend présenter la pornographie d'un point de vue scientifique et artistique et non uniquement via sa transgressivité. La pornographie existe, elle a une histoire tant du point de vue de l'histoire des pratiques socio-­sexuelles que des pratiques culturelles liées à la sexualité. Elle se lit autant dans les productions artistiques et littéraires (les discours tenus sur le sexe) que dans les pratiques.

Quatorze artistes ont accepté d'exposer leurs oeuvres dans cette plongée dans l'histoire pour y examiner le rôle, la place et la forme de la pornographie à travers les âges, entre conformisme et subversion, entre suggestion et explicitation.

> Informations pratiques:

Du 18 octobre au 22 décembre 2018, à l'Espace Allende (campus du Solbosch)

Entrée libre, expo déconseillée au moins de 16 ans

Programme, horaire et autres événements à découvrir sur le site d'ULB Culture

Vendredi l 05-10-2018
Et le Prix Nobel de la Paix est attribué à... Denis Mukwege!

L'Université libre de Bruxelles adresse toutes ses félicitations au Dr. Denis Mukwege, maître d'enseignement et docteur en sciences médicales de l'ULB où il a défendu sa thèse en 2015.

Il a été récompensé ce vendredi, conjointement avec Nadia Murad, du Prix Nobel de la Paix « pour leurs efforts pour mettre fin à l'emploi des violences sexuelles en tant qu'arme de guerre ».

Ce Prix Nobel de la Paix honore l'incroyable travail d'engagement du Dr Mukwege au service des femmes et des enfants congolais. L'Université salue celui qui chaque jour, au péril de sa vie, reconstruit, « répare » des femmes et des enfants, dont les corps ont été mutilés par des groupes rebelles. Son travail acharné a su mettre en lumière à travers le monde la gravité de la situation.

Il s'agit pour l'ULB du 2ème Prix Nobel de la Paix après celui attribué en 1913 à Henri La Fontaine, diplômé de l'ULB, pour son rôle dans la promotion du droit international pour gérer les conflits entre nations.

Vendredi l 28-09-2018
Application mobile étudiante MonULB

L'ULB propose une application maison à destination de ses étudiant-e-s, gratuite et téléchargeable sur l'Apple App Store et Google Play Store.

L'appli mobile MonULB permet notamment de consulter, de façon personnalisée, les horaires de cours et les annonces facultaires, de recevoir ses notes d'examens dès leur publication, directement sur smartphone ou sur tablette.

Mais ce n'est pas tout. Parmi ses fonctionalités, l'application MonULB offre également de:
> vérifier l'état de son inscription à son programme d'études,
> consulter la liste de ses cours et horaires,
> être averti de la réception d'une nouvelle annonce facultaire ou institutionnelle,
> recevoir une notification dès publication d'une note d'examen ou d'un résultat de délibé,
> vérifier ses données personnelles et photo > accéder au site web mobile de l'ULB (réseaux sociaux, annuaire, etc.).

À télécharger donc sans modération sur l'Apple App Store et Google Play Store...

 

Nos dernières publications:

Berliner David
Calabrese Laura
Veniard Marie
Espion Bernard
Provost Michel
Wibaut Romain
Wouters Ine
Broustau Nadège
Sacco Muriel
Paternotte David
David Eric
Slautsky Emmanuel
Cahn Livia
Deligne Chloé
Pons-Rotbardt Noémie
Prignot Nicolas
Zimmer Alexis
Zitouni Benedikte

Clin d'oeil