Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 

Mardi l 28-11-2017
Année record à l'ULB avec plus de 28.000 inscriptions

Alors que la période des inscriptions touche à sa fin, l'ULB accueille un nombre d'étudiant.e.s jamais atteint dans tous les secteurs et observe tout particulièrement une augmentation de 21% d'inscriptions d'étudiant.e.s de première génération (inscrit.e.s pour la première fois dans l'enseignement supérieur). Au 16 novembre, le nombre total d'étudiant.e.s s'élevait à 28.316, soit une augmentation de 7% par rapport à l'an dernier à cette même date ; près d'un.e étudiant.e sur trois vient de l'étranger pour étudier à l'ULB.

La population étudiante de l'ULB reflète donc bien le visage international de Bruxelles et l'attractivité de l'ULB. En tout, ce sont plus de 130 nationalités qui se côtoient sur les différents campus.

« Nous savons que les étudiant·e·s se renseignent énormément et en particulier auprès de leurs pairs avant de s'inscrire dans une université, explique le Recteur Yvon Englert. Si les étudiant·e·s ont choisi l'ULB de manière aussi massive, c'est donc que les retours de leurs aîné·e·s déjà aux études sont positifs, ce qui est extrêmement valorisant pour tout notre personnel. C'est le fruit d'un travail mené à tous les niveaux de l'Université afin d'assurer le meilleur encadrement possible et d'accompagner les étudiant·e·s sur le chemin de la réussite. Notre récente enquête sur l'avenir de nos diplômé.e.s a montré aussi que nos formations sont très appréciées sur le marché de l'emploi, ce qui constitue aujourd'hui un élément non négligeable. »

Si l'ULB accueille un grand nombre d'étudiant·e·s, la volonté de l'université est de leur permettre de continuer à bénéficier d'un encadrement de qualité: la moitié des cours se donnent à des groupes de moins de 50 étudiant·e·s, tandis que 75% de ceux-ci s'adressent à un maximum de 75 étudiant·e·s. Les infrastructures d'études collectives (Library and Learning Centers-LLC) se développent à grande vitesse et l'enseignement multilingue progresse.

Par ailleurs, suite à l'augmentation des inscriptions, l'ULB a pris les mesures nécessaires pour renforcer son niveau d'encadrement et ses programmes d'aide à la réussite en procédant à des engagements complémentaires.

Découvrez le détail de la population étudiante (BA1) de l'ULB en chiffres.

Lundi l 27-11-2017
Spectacle "Sciences et magie ?" à l'ULB

« Science et magie ? » présentera du 18 au 31 janvier 2018, à la salle Dupréel de l'ULB, un spectacle didactique de physique et chimie.

Sorciers, marabouts, illusionnistes, prestidigitateurs, faiseurs de pluie, alchimistes, automates intelligents et bons ou mauvais génies ont émaillé l'histoire de spectres, d'apparitions et de disparitions, de plomb changé en or, de chapeaux sans fond, de cuillères tordues, de décapitations indolores, de cordes dénouées et de cartes à jouer virevoltantes.

De Wheatstone à Houdin, de nombreux scientifiques se sont ainsi amusés à tromper le monde en jouant avec les limites de la perception et les fascinantes applications de la science qu'ils pratiquaient.

La présentation, proposée par des animateurs scientifiques et des acteurs professionnels, est essentiellement destinée aux élèves de 5e et 6e secondaire.

Chaque visiteur recevra un livret-guide richement illustré résumant et expliquant la majorité des expériences exposées en insistant sur les concepts physiques et chimiques s'y rapportant.

Infos pratiques :
Du 18 au 31 janvier 2018 - 2 séances par jour à 9h30 et 13h30 ;
Salle Dupréel, bâtiment S, Campus du Solbosch ;
Réservation obligatoire en ligne.

Vendredi l 24-11-2017
Le droit comme engagement

"Pour l'Ecole de Bruxelles, le droit est avant tout un instrument pour trouver des solutions", résume Benoît Frydman, chercheur et responsable du Centre Perelman de Philosophie du droit (Faculté de Droit et de Criminologie). C'est cette vision pragmatique du droit qu'il viendra exposer à l'Université d'Aix-Marseille le 30 novembre prochain, lors d'un colloque international intitulé « Doctrine juridique et philosophie politique et morale ».

"Le problème du droit a souvent été de rester neutre par rapport à la politique et à la morale, quitte à tomber dans un certain formalisme. Ce n'est pas la conception du droit développée à l'ULB depuis la Révolution industrielle par l'Ecole de Bruxelles", explique le chercheur. Pour celle-ci, le droit doit être mobilisé pour résoudre les problèmes sociaux, imaginer des solutions et les mettre en place dans l'espace public et pluraliste. "Le juriste ne se contente donc pas d'appliquer des règles formelles, mais s'engage pour une cause et la défend, que ce soit devant le parlement ou les tribunaux."

Si cette conception très engagée du droit est assez répandue aux Etats-Unis, elle est plus minoritaire en France. L'événement permettra ainsi au chercheur de discuter de cette philosophie, de son histoire et de ses évolutions avec ses confrères de l'Hexagone et d'ailleurs.

Jeudi l 23-11-2017
L'ULB contre le sexisme et le harcèlement à l'université

Il y a plusieurs mois, l'ULB entamait un processus de réflexion sur la question du sexisme et du harcèlement sexuel à l'université. Celui-ci débouche aujourd'hui sur un projet de lutte et de campagne ainsi qu'un site web, diversites.ulb.be/stop-harcelement qui sont lancés officiellement le 23 novembre en présence de la ministre Isabelle Simonis et de la directrice du service égalité de l'Université de Genève partenaire de la campagne #UNIFSUNIES contre le harcèlement et le sexisme.

Cet événement s'inscrit dans le cadre de la matinée de réflexion Au-delà du décolleté: l'ULB contre le sexisme et le harcèlement à l'Université qui se tiendra à l'ULB ce même jour.

Ce projet de lutte et de campagne entend combattre toute forme de sexisme ou de harcèlement au sein de l'université, que les victimes soient des femmes, des hommes, des personnes hétérosexuelles ou LGBTI+, des étudiant·e·s ou des membres des corps administratif, académique ou scientifique de l'ULB. Il s'articule autour de 5 axes majeurs :

> Sensibiliser aux phénomènes de harcèlement sexuel à travers une campagne d'affichage sur les campus : une série de 15 affiches évoquant les différentes formes de sexisme et de harcèlement - en fonction de l'orientation sexuelle, du statut social des personnes, etc. – ont déjà été apposées en différents lieux ;

> Éliminer les obstacles au signalement et à la recherche d'aide pour les victimes ;

> Améliorer l'encadrement et l'accompagnement des victimes et des témoins grâce à la présence de personnes de contact dans les facultés ;

> Renforcer le cadre normatif et disciplinaire. Le Conseil d'administration de l'ULB a approuvé en ce sens le 13 novembre dernier la proposition d'amendement des règlements de discipline relatif aux comportements discriminatoires ; cette protection s'applique non seulement aux membres de la communauté universitaires mais également à toute personne participant à une activité organisée par l'Université ainsi qu'à tout.e visiteur.euse ou partenaire externe à l'ULB ;

> Réaliser un état des lieux de la perception et de la prévalence du sexisme et de la violence sexuelle à l'ULB.

Mercredi l 22-11-2017
Carte blanche: expérimentation animale

"Interdire l'expérimentation animale ou la rendre impraticable priverait la Société d'un outil indispensable à la recherche fondamentale et médicale, ainsi qu'à l'innovation dans les sciences du vivant dont les animaux eux-mêmes bénéficient. Face aux défis que constituent notamment l'augmentation de la population, l'allongement de la durée de vie, le contrôle des infections émergentes et le réchauffement climatique qui bouleversent nos écosystèmes, pouvons-nous décider de cesser d'innover et hypothéquer notre futur ainsi que celui de nos descendants?"

Cette interpellation est lancée par quelque 219 chercheurs belges, dont 4 Prix Francqui, issus des différentes universités du pays. Leur "opinion-carte blanche" est publiée sur les sites web du journal Le Soir et de La Libre Belgique.

 

Nos dernières publications:

Luminet Olivier
Curci Antonietta
Naftali Patricia
Ghesquière François
Paridaens Nicolas
Vanherweghem Jean-Louis
Jossart Pierre
Askenasi Robert
Blondeel Sébastien
Rosier Laurence
Marsia Jean

Clin d'oeil