Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 

Mercredi l 11-07-2018
Certificat interuniversitaire en gestion multidisciplinaire des situations d'exception

L'ULB organise, dans le cadre de la formation continue, un certificat en gestion multidisciplinaire des situations d'exception à l'intention des médecins, policiers, pompiers et autres membres de services d'urgence confrontés à des situations de crise ou de catastrophe.

Ces cours, qui permettent aux participants et participantes d'améliorer la gestion globale d'un événement d'urgence collective, se déroulent en six jours de formation théorique, deux jours d'exercices pratiques et un séminaire d'actualité.

La formation est assurée par des expertes et experts de renommée dans le domaine et offre des simulations d'exercices "de catastrophe".

Toutes les informations sont disponibles sur le site de la formation continue de l'ULB.

Mardi l 10-07-2018
8 projets retenus pour les Bourses Hessel 2018

8 projets ont été retenus par le jury pour être lauréats d'une bourse Hessel, qui vise à favoriser l'engagement étudiant à l'ULB.

Créée en 2014, la Bourse Stéphane Hessel aide à subsidier des projets citoyens et solidaires initiés par des étudiants de l'ULB. Ces projets originaux, à buts sociaux, citoyens et non-lucratifs sont donc portés par des étudiants engagés qui ont défendu leurs idées devant un jury.

Parmi les 19 projets participants, huit on été retenus par le jury et seront financés pour un montant total de près de 25 000 euros.

Voici les lauréats:

  • Genepi: sensibilisation de la communauté universitaire à la question du droit de vote des détenus et organisation d'ateliers dans les différentes prisons belges selon les principes humanistes qui visent une citoyenneté active et responsable,
  • Sensibilisation aux MGF: campagne bilingue de sensibilisation aux mutilations génitales féminines en Belgique,
  • Association étudiante d'aide au développement, Volet Nord: actions de sensibilisation et activités concrètes concernant diverses inégalités présentes dans notre pays,
  • Remorquables: développement d'une plateforme de location de remorques à vélos accessibles aux étudiantes et étudiants pour favoriser une transition vers les modes de déplacement décarbonés et encourager la mobilité de type "douce",
  • FLE-citoyen: cours de français langues étrangères (FLE) à destination des personnes "sans-papier" à Bruxelles,
  • Frigo partagé: récupérer les invendus de différents supermarchés et les redistribuer gratuitement afin de réduire le gaspillage alimentaire tout en aidant les étudiants et étudiantes en difficulté,
  • Dochub: plateforme de partage de documents (résumés, notes de cours, correctifs de TP) et d'entraide pour les membres du corps étudiant de l'ULB via un logiciel libre,
  • Cours de langues des signes: donner la possibilité à la communauté universitaire d'avoir accès à des cours de langues des signes afin de permettre une meilleure inclusion sociale aux personnes malentendantes.

Lundi l 02-07-2018
Des femmes engagées mises à l'honneur sur le campus du Pôle Santé

L'Université a profité de l'année des Diversités pour poser les jalons de cette politique et poursuivre le développement de sa politique de genre. Ainsi, plusieurs auditoires du Pôle Santé situé sur le campus Erasme de l'ULB porteront désormais les noms de femmes qui ont marqué leur temps.

Les auditoires du futur bâtiment W, qui sera prêt pour la rentrée 2019-2020, porteront les noms de quatre femmes qui ont joué un rôle marquant dans leur discipline: Lise Thiry (Médecine), Madeleine De Genst (Sciences de la Motricité), Louise Popelin (Pharmacie) et Elisabeth Wollast (École de Santé publique). Le grand auditoire situé dans le bâtiment J sera nommé "Amphithéâtre Isala Van Diest", rendant ainsi hommage à la première femme médecin belge, co-fondatrice de la Ligue belge du droit des femmes.

Une politique institutionnelle en faveur de l'égalité de genre

L'Université libre de Bruxelles a joué un rôle pionnier dans l'ascension des femmes universitaires dans le pays: elle fut la première université à ouvrir ses portes à des étudiantes, à promouvoir une femme professeure et présidente de faculté ou encore à installer une femme au poste de recteur dans la partie francophone du pays.

Fidèle à ses valeurs et engagements, l'ULB a réaffirmé plus que jamais sa volonté de déployer une politique institutionnelle en faveur de l'égalité de genre. Avec sa mesure "Cascade" pour la gestion des carrières académiques, elle est pionnière en Fédération Wallonie-Bruxelles. Le principe de cette mesure est d'accorder un pourcentage de promotions aux femmes correspondant à la proportion du niveau inférieur. Par exemple, s'il y a 33% de femmes chargées de cours, il y aura au minimum 33% de femmes promues au rang de professeur.

Vendredi l 29-06-2018
Schola ULB recrute

Schola ULB est une asbl active en faveur de l'égalité des chances à l'école. Elle pilote le Programme Tutorat, action de soutien scolaire gratuit proposée par des jeunes étudiants et étudiantes pour des jeunes élèves.

Accompagnant chaque semaine plus de 1 500 élèves de primaire et de secondaire, au sein d'une cinquantaine d'écoles partenaires à Bruxelles-Capitale, le Programme Tutorat mobilise plus de 200 tuteurs volontaires étudiant dans des Universités et Hautes Écoles bruxelloises.

Schola ULB cherche de nouveaux jeunes volontaires alors si tu es étudiante ou étudiant et que tu veux t'engager dans un projet qui a du sens l'année prochaine, n'hésite plus et deviens tutrice ou tuteur chez Schola ULB!

Point positif: les missions de volontariat sont défrayées et peuvent se cumuler avec un job étudiant!

Plus d'information sur la page du Programme Tutorat de Schola ULB

Vendredi l 29-06-2018
UE : réformes des soins de santé

Se montrer responsable face au déficit budgétaire et aux obligations imposées par l'UE ou répondre aux besoins de la population, c'est l'un des dilemmes qu'analyse la science politique ces dernières années. Une publication parue dans European Policy Analysis applique ce raisonnement aux réformes des soins de santé qui ont eu lieu dans différents pays de l'Union européenne depuis 2010.

Amandine Crespy (Centre d'étude de la vie politique, Faculté de Philosophie et Sciences sociales) a contribué à cette recherche qui s'inscrit dans le projet européen ENLIGHTEN (Horizon 2020), visant à analyser les réponses à la crise financière de l'UE dans différents domaines des politiques publiques (services publics, emploi, finance, etc.).

Cette étude comparée se base sur les cas de la France, de la Hongrie, de l'Irlande et du Royaume-Uni, des pays dont les situations financières et institutionnelles sont très différentes au sein de l'UE. La publication examine quels arguments et valeurs (liberté, justice, efficacité, qualité) sont mobilisés par les gouvernements dans leurs discours justifiant les réformes des soins de santé. Si des divergences apparaissent, les arguments de viabilité financière et d'efficacité semblent être une constante dans tous les pays. Une justification qui s'accentue proportionnellement à la pression que subissent les pays pour réduire leurs dettes. Culture politique et profil des partis au gouvernement peuvent toutefois tempérer la mesure dans laquelle les réformes se traduisent par une baisse effective des dépenses de soins de santé.

L'étude met donc en doute l'hypothèse, proposée par d'autres politologues, selon laquelle les États auraient tendance à faire primer de manière systématique la responsabilité financière sur la réponse aux demandes électeurs.

 

Nos dernières publications:

Carbonnelle Sylvie
Joly Dominique
Hellemans Catherine
Casini Annalisa
Van Daele Agnès
De Waele
J.-M.
Gibril
S.
Gloriozova
E.
Spaaij
R.
Gotovitch José
Jodogne Pierre
Ruys Tom
Corten Olivier
Hofer Alexandra
Despoix Philippe
Benoit-Otis Marie-Hélène
Maazouzi Djemaa
Quesney Cécile
Rea Andrea
Bribosia Emmanuelle
Rorive Isabelle
Sredanovic Djordje
Delwit Pascal

Clin d'oeil