Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 

Mardi l 05-12-2017
Cap sur l'Antarctique!

Ils sont retournés au Pôle Sud!

Nadine Mattielli (Laboratoire G-TIME), Jean-Louis Tison et Frank Pattyn (Laboratoire de Glaciologie) sont actuellement à la station polaire Princesse Elisabeth, en Antarctique. Les chercheurs de la Faculté des Sciences font partie d'un groupe de 15 personnes qui resteront à la station polaire jusqu'au 23 décembre.

Vous pouvez suivre leur vie et leur travail sur le continent blanc via le blog "Belgian Polar Research".

Lundi l 04-12-2017
Cycle de conférences - Aux frontières de l'Humain

Les sciences humaines, comme leur nom semble l'indiquer, portent sur l'humain au sens large. Elles se représentent donc l'être humain comme objet de recherche, sans interroger de façon systématique sa réalité ontologique supposée. Mais où commence et termine l'humain ? Par quelles tensions et séparations l'humanité est-elle habitée ? Comment ces diverses frontières permettent-elles de définir l'humain ? Et quels rôles jouent les disciplines scientifiques elles- mêmes dans le partage de l'humain et du non-humain ?

Ce sont les questions que la MSH-ULB, la maison des Sciences Humaines de l'ULB, souhaite approfondir dans son cycle: "aux Frontières de l'Humain"et ce à travers diverses conférences, ciné-club, séminaires et workshops.

La MSH-ULB est convaincue de la pertinence et de l'actualité de ces questions pourtant ancestrales : les développements techno-scientifiques et médicaux, les crises humanitaires et migratoires, les découvertes paléontologiques et archéologiques, les nouvelles représentations philosophiques, sociales et anthropologiques, l'urgence des questions écologiques, la globalisation économique et l'évolution des droits humains, paraissent ensemble pointer les questions qui mobilisent les sciences humaines.

Découvrez le programme des conférences pour l'année académique et dépassez les frontières de l'Humain avec la MSH.

Lundi l 04-12-2017
Antarctique : la fonte des glaces à haute résolution

Depuis la fin des années 90, le réchauffement climatique fait fondre la glace de l'Antarctique à un rythme accéléré au niveau des ice shelves, ces plateformes de glace flottant autour du continent. Si la fonte de celles-ci n'augmente pas directement le niveau marin - à la manière d'un glaçon dans un verre d'eau – il en est tout autrement de la glace située sur le terre ferme.

Or, les recherches ont montré que les ice shelves jouaient un rôle clé dans le maintien de cette glace sur le continent. "Les ice shelves agissent comme un bouchon ou un robinet sur la calotte. Elles contrôlent les pertes de glaces à travers deux processus : la formation d'icebergs et la fonte par le dessous, au contact de l'océan, plus chaud", explique Sophie Berger, qui vient de terminer sa thèse au Laboratoire de Glaciologie (Faculté des Sciences).

Pour détecter et mesurer le taux de fonte de ces glaces à haute résolution, la chercheuse et ses collègues ont donc mis au point une technique d'observation à partir d'images satellite, détaillée dans le journal The Cryosphere. Une avancée majeure pour mieux comprendre les interactions entre la glace et l'océan et anticiper les changements à venir. "L'objectif est d'appliquer cette méthode, développée pour l'ice shelf Roi Baudouin, à d'autres régions de l'Antarctique afin de pouvoir surveiller plus étroitement leurs évolutions à travers le temps."

Lundi l 04-12-2017
Les trophées de Matière Grise: les votes sont ouverts

L'émission de la RTBF "Matière grise" va bientôt fêter ses 20 ans de diffusion et lance, à cette occasion, ses "Trophées" destinés à récompenser les chercheurs qui s'impliquent dans la vulgarisation scientifique.

Quatre chercheurs de l'ULB sont repris dans la sélection pour le "Prix du Public":

  • Cédric Blanpain (IRIBHM – Faculté de Médecine);
  • Guy Cheron (Unité de recherche de neurophysiologie et de biomécanique du mouvement - Faculté des Sciences de la Motricité);
  • Axel Cleeremans (Center for Research in Cognition & Neuroscience - Faculté des Sciences psychologiques et de l'éducation);
  • Cécile Moucheron (Laboratoire de Chimie organique et Photochimie - Faculté des Sciences).

Les trois personnalités les plus plébiscitées parmi la liste des 18 chercheurs proposés recevront un Trophée de Vulgarisation Scientifique, assorti d'un montant de 3.000 €.

Le vote se fait en ligne jusqu'au 15 janvier 2018.

N'hésitez pas à soutenir nos chercheurs et collègues !

Lundi l 04-12-2017
Le Japon à l'ULB

Deux événements successifs ont amené le Japon entre les murs de notre Université ces dernières semaines, au grand bénéfice de nos étudiants.

Le 13 novembre 2017, ils étaient près d'une centaine du nouveau Bachelier de japonais de l'ULB à assister à la conférence de son Excellence Monsieur Hajime Hayashi, Ambassadeur du Japon auprès du Royaume de Belgique, accueilli par le doyen de la Faculté de Lettres, Traduction et Communication, son intervention portait sur les "150 ans d'amitié entre le Japon et la Belgique", rappelant les différents jalons des relations nippon-belges. Plus d'information

À peine une dizaine de jours auparavant, ce sont les étudiants de la Faculté d'Architecture qui ont participé à un atelier conjoint d'une semaine avec l'International Master in Architecture and Urban Design de la Meiji University: 12 étudiants japonais et 2 enseignants de Meiji sont venus travailler avec nos étudiants sur un quartier d'Anderlecht. Le Pr Masami Kobayashi, vice-président de l'Université de Meiji, présent à Bruxelles toute la semaine, a exploré avec la vice-rectrice aux Relations internationales la possibilité d'étendre ce partenariat à d'autres départements de l'ULB. Plus d'information

 

Nos dernières publications:

Luminet Olivier
Curci Antonietta
Naftali Patricia
Ghesquière François
Paridaens Nicolas
Vanherweghem Jean-Louis
Jossart Pierre
Askenasi Robert
Blondeel Sébastien
Rosier Laurence
Marsia Jean

Clin d'oeil