Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 

Lundi l 13-11-2017
Remise des insignes de Seniors Fellows et Juniors Fellows 2017 de l'UAE

Ce jeudi 9 novembre, sous le haut patronage du recteur Yvon Englert, l'Union des anciens étudiants (UAE) remettra les insignes de Seniors fellows à Simon Gronowski et Louis Bastien et de Juniors fellows aux lauréats du Prix UAE et autres jeunes méritants.

En lançant l'idée d'un réseau d'UAE Fellows en 2014 autour du Prix Nobel François Englert, l'UAE a l'ambition de mettre en valeur et de s'associer celles et ceux, anciennes et anciens de tous âges, qui ont contribué par leur action à la promotion et l'illustration des valeurs de l'ULB.

Les Juniors Fellows comme bon nombre de lauréats du Prix annuel UAE et d'autres jeunes étudiants ou post-étudiants représentent l'avenir et l'espoir de dévouement à ce combat pour la promotion de nos idéaux mais aussi la valeur de notre ciment ulbiste.

Les Seniors Fellows représentent par leur carrière et leur engagement toute la lumière que dégage une vie au service de l'autre.

Plus d'info sur les activités UAE et les lauréats

Samedi l 11-11-2017
Une nouvelle plateforme pour aider dans la recherche d'emploi

Le Career Center est une nouvelle plateforme innovante, ergonomique et simple d'utilisation lancée par les universités de la Fédération Wallonie-Bruxelles à l'intention de leurs étudiants et de leurs diplômés en recherche d'emploi. Un service lancé en partenariat avec JobTeaser. Objectifs ? Favoriser l'insertion professionnelle des étudiants & diplômés et fluidifier la relation entre les entreprises et les étudiants.

Le Career Center offre un panel d'offres de stage, d'alternance ou d'emploi. Cette plateforme propose de courtes vidéos faisant découvrir différents métiers ainsi qu'une série d'événements liés à l'insertion socio-professionnelle tels que des conférences, des témoignages, des "Job Days" ou encore des séminaires.

Ce Career Center donne donc accès, aux étudiants et aux anciens, à un contenu riche, complet et adapté à leurs critères de recherche, leur permettant de choisir la bonne orientation professionnelle, mission d'autant plus importante dans le contexte économique actuel. Avec l'alerte "offres" quotidienne et l'alerte "événements" hebdomadaire, ils recevront les offres et événements dans leur boîte mail ou sur leur smartphone via l'application mobile "JobTeaser" (à télécharger sur Google Play ou l'App Store).

Plus d'information sur le site d'InfOR-emploi

Mercredi l 08-11-2017
Santé et solidarité à la Une d'Esprit libre

L'Hôpital Erasme fête ses 40 ans. Esprit libre évoque le passé, le présent et surtout l'avenir de ce lieu dédié à la santé mais aussi à l'enseignement et la recherche. Un lieu où l'humain, dans toute sa fragilité, est pris en charge.

Dans ce numéro 49 sont évoqués d'autres humains en état de fragilité : les réfugiés... ainsi que les étudiants qui ont choisi de s'investir pour et avec ceux-ci. Dans la même veine «solidaire» sont présentés dans le magazine les 5 projets bénéficiant en 2017 de la Bourse Hessel.

Également au sommaire : la meilleure manière de calculer la distance Terre-Lune avec un degré de précision de l'ordre de l'atome (Starting Grant pour François Leo), le premier vaccin mondial contre le streptocoque A (Pierre Smeesters, Bactériologie moléculaire) ou le tout nouveau centre de recherche de l'ULB, AmericaS.

Découvrez le dernier numéro d'Esprit libre en ligne.

Lundi l 06-11-2017
VIH: les chercheurs présentent leurs résultats

Rassemblant des équipes de 4 pays européens (Irlande, Belgique, France, Italie) et le Canada, le programme européen EU4HIVCURE vise à promouvoir les échanges entre chercheurs en vue d'accélérer les recherches vers un traitement du VIH.

Membre du consortium, l'équipe de Carine Van Lint (Laboratoire de Virologie moléculaire, Faculté des Sciences) présentera quelques résultats lors du 2e consortium EU4HIVCURE ces 8 et 9 novembre. Les recherches de l'équipe portent sur la latence, c'est-à-dire le fait que le VIH sommeille dans certaines cellules et est ainsi invisible aux défenses immunitaires de la personne infectée.

Réactiver ces virus et éliminer ces réservoirs est une stratégie thérapeutique prometteuse: Sophie Bouchat, membre du Laboratoire de Virologie moléculaire, fera notamment le point sur l'essai clinique lancé en novembre 2016 en collaboration avec le service des maladies infectieuses du CHU Saint-Pierre (dirigé par le Professeur Stéphane De Wit) et l'agence française ANRS. "Certains patients ont déjà marqués leur intérêt et nous avons reçu les composés médicamenteux: les tests cliniques démarreront en janvier prochain", explique la chercheuse.

Plusieurs pistes fondamentales explorées par le laboratoire seront également évoquées lors du colloque: "Je présenterai notamment nos recherches sur le lien entre la réactivation du virus et les variations du profil de méthylation de l'ADN du promoteur viral", explique Sophie Bouchat, "Nous avons repéré un endroit du génome viral qui, une fois déméthylé, permet la réactivation des virus latents via la délocalisation d'un facteur négatif pour la transcription du VIH. Ce facteur est donc une cible potentiellement intéressante d'un point de vue thérapeutique".

Lundi l 06-11-2017
Commémorations de la Grande Guerre à Bruxelles

Un peu plus de trois années après le début des commémorations liées au centenaire de la Guerre 14-18, le Brussels Studies Institute publie une première analyse rétrospective des activités organisées à Bruxelles.

Plusieurs chercheurs de la Faculté de Philosophie et Sciences sociales et de la Faculté des Sciences Psychologiques et de l'Éducation de l'ULB ont participé à l'étude. Ils se sont penchés sur les événements commémoratifs organisés à Bruxelles, leurs thématiques, leurs organisateurs, leur financement et leur impact sur le grand public.

L'émergence de la Région de Bruxelles-Capitale comme acteur mémoriel à part entière a été une des principales leçons de ces commémorations. D'autres instances fédérales ou fédérées, communales ou de la société civile ont également organisé des actions sur le territoire de la capitale, souvent de manière partagée, mais parfois aussi concurrente.

La thématique de la majorité des événements bruxellois étudiés oscille entre deux axes: le quotidien des Bruxellois et l'histoire globale du conflit dans sa dimension belge. L'étude souligne que l'approche du passé a souvent été utilisée comme outil de cohésion et levier d'intégration, pour susciter débats et réflexions sur des questions actuelles comme l'accueil des réfugiés, la vie quotidienne dans un pays occupé, l'image de l'homosexualité, etc. Une commémoration plurielle donc, à l'image de Bruxelles.

Les chercheurs notent enfin une certaine réappropriation par le grand public des commémorations et, derrière elles, d'une partie de son histoire. Ils plaident pour un dialogue direct et original entre chercheurs et le grand public.

 

Nos dernières publications:

Luminet Olivier
Curci Antonietta
Naftali Patricia
Ghesquière François
Paridaens Nicolas
Vanherweghem Jean-Louis
Jossart Pierre
Askenasi Robert
Blondeel Sébastien
Rosier Laurence
Marsia Jean

Clin d'oeil