Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 

Jeudi l 23-11-2017
L'ULB contre le sexisme et le harcèlement à l'université

Il y a plusieurs mois, l'ULB entamait un processus de réflexion sur la question du sexisme et du harcèlement sexuel à l'université. Celui-ci débouche aujourd'hui sur un projet de lutte et de campagne ainsi qu'un site web, diversites.ulb.be/stop-harcelement qui sont lancés officiellement le 23 novembre en présence de la ministre Isabelle Simonis et de la directrice du service égalité de l'Université de Genève partenaire de la campagne #UNIFSUNIES contre le harcèlement et le sexisme.

Cet événement s'inscrit dans le cadre de la matinée de réflexion Au-delà du décolleté: l'ULB contre le sexisme et le harcèlement à l'Université qui se tiendra à l'ULB ce même jour.

Ce projet de lutte et de campagne entend combattre toute forme de sexisme ou de harcèlement au sein de l'université, que les victimes soient des femmes, des hommes, des personnes hétérosexuelles ou LGBTI+, des étudiant·e·s ou des membres des corps administratif, académique ou scientifique de l'ULB. Il s'articule autour de 5 axes majeurs :

> Sensibiliser aux phénomènes de harcèlement sexuel à travers une campagne d'affichage sur les campus : une série de 15 affiches évoquant les différentes formes de sexisme et de harcèlement - en fonction de l'orientation sexuelle, du statut social des personnes, etc. – ont déjà été apposées en différents lieux ;

> Éliminer les obstacles au signalement et à la recherche d'aide pour les victimes ;

> Améliorer l'encadrement et l'accompagnement des victimes et des témoins grâce à la présence de personnes de contact dans les facultés ;

> Renforcer le cadre normatif et disciplinaire. Le Conseil d'administration de l'ULB a approuvé en ce sens le 13 novembre dernier la proposition d'amendement des règlements de discipline relatif aux comportements discriminatoires ; cette protection s'applique non seulement aux membres de la communauté universitaires mais également à toute personne participant à une activité organisée par l'Université ainsi qu'à tout.e visiteur.euse ou partenaire externe à l'ULB ;

> Réaliser un état des lieux de la perception et de la prévalence du sexisme et de la violence sexuelle à l'ULB.

Mercredi l 15-11-2017
MOOC - "Innovation Strategy: Challenging the Usual Suspects"

Vous êtes diplômé, professionnel ou encore étudiant en stratégie de l'innovation? Les défis du monde moderne et l'innovation vous passionnent?

Découvrez le nouveau MOOC ( Massive Open Online Course) de l'ULB: « Innovation Strategy: Challenging the Usual Suspects », apprenez en plus sur la stratégie d'innovation et découvrez comment appliquer cette nouvelle expertise aussi bien pour les entreprises des économies émergentes qu'avancées.

Dans ce cours, vous développerez votre connaissance des défis liés aux thématiques de l'innovation ouverte, managériale, du dévelopement des plateformes et des marchés émergents et vous apprendrez à relever ces défis dans une perspective de long-terme. Sur base de quizzs, des derniers éclairages de la littérature scientifique, d'études de cas portant sur des entreprises avant-gardistes et de débats stimulants avec des experts réputés, vous consoliderez votre connaissance de l'innovation.

>> En pratique:
4 semaines, 3 heures par semaine, cours en ligne gratuits et en anglais.
Inscriptions jusqu'au 28 janvier 2018, pour plus d'infos rendez-vous sur https://www.futurelearn.com/courses/innovation-strategy .

Mercredi l 08-11-2017
Santé et solidarité à la Une d'Esprit libre

L'Hôpital Erasme fête ses 40 ans. Esprit libre évoque le passé, le présent et surtout l'avenir de ce lieu dédié à la santé mais aussi à l'enseignement et la recherche. Un lieu où l'humain, dans toute sa fragilité, est pris en charge.

Dans ce numéro 49 sont évoqués d'autres humains en état de fragilité : les réfugiés... ainsi que les étudiants qui ont choisi de s'investir pour et avec ceux-ci. Dans la même veine «solidaire» sont présentés dans le magazine les 5 projets bénéficiant en 2017 de la Bourse Hessel.

Également au sommaire : la meilleure manière de calculer la distance Terre-Lune avec un degré de précision de l'ordre de l'atome (Starting Grant pour François Leo), le premier vaccin mondial contre le streptocoque A (Pierre Smeesters, Bactériologie moléculaire) ou le tout nouveau centre de recherche de l'ULB, AmericaS.

Découvrez le dernier numéro d'Esprit libre en ligne.

Lundi l 09-10-2017
École MiniMed 2017-2018

Vous êtes intéressé.e par les problèmes de santé ?
Vous voulez en savoir plus à propos de la médecine et de la recherche ?
Vous souhaitez vous familiariser avec la terminologie médicale et être un citoyen et un patient mieux informé ?

L'école MiniMed est un enseignement fait pour des adultes de 18 ans et plus qui veulent en savoir plus à propos des questions et des développements importants en matière de santé et de soins de santé. Bien que les cours soient dispensés par des experts dans les domaines pointus de la science de la santé, ils vous permettent de découvrir la médecine dans un langage compréhensible par tous.

Cette année, le cyle porte sur le système nerveux : les maladies, traumatismes et accidents associés et durera jusqu'au 5 mars 2018.

Le cycle est composé de 9 leçons d'une durée de 2 heures chacune et se tient sur le campus Erasme - Bâtiment F - Auditoire F2.303. Les inscriptions à chaque leçon sont ouvertes jusqu'à une semaine avant la date de la leçon. Vous pouvez toujours vous inscrire sur place le jour même.

[Infos et programme complet sur: http://minimed.ulb.ac.be/]

Mardi l 26-09-2017
L'ULB simplifie la vie des étudiant.e.s transgenres et intersexué.e.s

En mars dernier, l'Equality Law Clinic, qui rassemble professeur.e.s, doctorant.e.s et étudiant.e.s en droit autour des questions d'égalité et de non-discrimination, organisait une table ronde sur les droits bafoués des personnes transgenres.

À l'occasion de cette table ronde, des étudiant.e.s transgenres faisaient état des difficultés qu'ils/elles rencontrent dans leur parcours à l'université comme dans le reste de la société. Différentes démarches administratives les obligent en effet à un outing quasi-quotidien, c'est-à-dire à devoir expliquer qu'ils/elles sont transgenres ou intersexué.e.s et que leur identité de genre ne correspond pas à ce qui est indiqué sur leur carte d'identité.

A titre d'exemple, des démarches aussi simples et courantes que l'inscription à un séminaire, la présentation de sa carte d'étudiant à la bibliothèque, le passage d'examens oraux, etc.

Fortes de ces témoignages, les autorités de l'ULB ont décidé de prendre une initiative visant à supprimer cette nécessité d'outing et d'accorder plus de sérénité aux étudiantes et étudiants transgenres ou intersexué.e.s. Une solution coordonnée entre le service des inscriptions et le service social étudiants a pu être trouvée. Les étudiant.e.s s'inscriront sous le nom indiqué sur leur carte d'identité puis auront la possibilité de choisir le prénom usuel qui sera indiqué sur leur carte d'étudiant.e et utilisé pour toutes les démarches internes à l'ULB.

« Il s'agit d'une véritable avancée vers une meilleure prise en compte de ce que vivent les personnes transgenres ou intersexuées au quotidien, indique le vice-recteur en charge des politiques de diversité et de genre, Laurent Licata. Via cette initiative de l'ULB, qui est une première en Fédération Wallonie-Bruxelles, nous tenons à adresser un message de soutien et d'accueil à toutes les étudiantes et tous les étudiants. En cette journée de lutte contre l'homophobie et la transphobie, il s'agit d'un symbole important même si d'autres problèmes doivent encore être adressés afin de lutter contre les préjugés et veiller à une meilleure intégration de ces personnes à l'université. »

 

Nos dernières publications:

Luminet Olivier
Curci Antonietta
Bricteux Caroline
Frydman Benoît
Falla Elodie
Sapir André
Telò Mario
D'Hainaut-Zveny Brigitte
Strauven Iwan
Le Maire Judith
Dailly Marie-Noëlle
Nicosia Cristiano
Stoops Georges
Costa Olivier
Mérand Frédéric

Clin d'oeil