Les archives
 
Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 

Lundi l 11-12-2017
Conférence « Dé-coïncidence, d'où viennent l'art et l'existence »

Dans le cadre des grandes conférences de la Faculté de Philosophie et Sciences sociales, l'ULB vous invite à sa conférence « Dé-coïncidence, d'où viennent l'art et l'existence » en présence de François Jullien.

François Jullien, un invité au CV impressionnant : Philosophe, helléniste, sinologue, est Professeur des Universités et titulaire de la Chaire sur l'altérité de la FMSH. Il est aussi l'un des penseurs contemporains les plus traduits dans le monde.

François Jullien fait jouer ici le concept de « dé-coïncidence » dans la Bible, la peinture, la littérature, la philosophie, pour montrer comment il est à la source de l'art et de l'existence.

Cette conférence sera introduite par Andrea Rea, Doyen de la Faculté et Professeur de Sociologie, et Thomas Berns, Professeur de Philosophie à l'ULB.

> En pratique :
Quand? Le jeudi 14 décembre 2017 à 18h30.
Où? ULB, Campus du Solbosch, bâtiment R42, 5e étage, auditoire 503 (R42.5.503).
Infos? Evènement Facebook
Entrée libre

Lundi l 11-12-2017
Prix 2018 de l'Université des Femmes, pour un mémoire féministe.

Le Prix de l'Université des Femmes, un événement-phare dans le soutien des étudiant-e-s ayant réalisé un travail de fin d'études supérieures abordant une problématique «femmes» dans un esprit féministe!

Soutenu par la Direction de l'Egalité des Chances de la Fédération Wallonie-Bruxelles, il récompense financièrement un mémoire de Master (1000eu) et un Travail de Fin d'Etudes de Baccalauréat (500eu) lors d'une soirée de remise de prix qui permet de découvrir les travaux récompensés. Le premier prix dans la catégorie Master est également gratifié d'une publication aux éditions de l'Université des Femmes.

Féministe jusque dans votre mémoire? Déposez-le dés maintenant ou d'ici la mi-janvier pour concourir pour le Prix 2018 de l'Université des Femmes.

Infos, conditions, dépot et réglement.

Lundi l 11-12-2017
L'état de la démocratie en Belgique

La démocratie représentative moderne traverse une crise profonde, qui touche la plupart des démocraties occidentales. Les partis politiques apparaissent de plus en plus vulnérables, à l'heure où les électeurs sont plus volatils, se décident tardivement, envoient des messages complexes, ou encore s'intéressent davantage aux candidats qu'aux partis. Le faible niveau de confiance dans les acteurs politiques et les institutions révèle un fossé croissant entre les élites et citoyens.

"Mind the Gap" est un ouvrage collectif qui se penche sur ces difficultés actuelles et sur la façon dont la science politique tente d'en rendre compte, à travers le cas particulier de la Belgique. Au-delà de l'écart entre les élites et citoyens, le fossé grandissant entre le nord et le sud y rend la situation encore plus critique. Cette division territoriale du pays en deux groupes linguistiques a conduit à la scission complète du système partisan et à la transformation de l'Etat unitaire en un système fédéral particulièrement complexe.

L'ouvrage rassemble les chercheurs du pôle d'attraction interuniversaitaire (PAI) PartiRep autour des questions et des enjeux liés à la participation politique et la représentation en Belgique. Reposant sur de multiples méthodes d'enquête et d'analyse, les chapitres de l'ouvrage traitent de manière systématique de la socialisation politique, des partis politiques, des comportements de vote, du rôle des identités et de l'effet des campagnes électorales, et interrogent la manière dont les citoyens et les élites tentent de trouver leur voie au sein de ce système complexe, multi-niveau et linguistiquement divisé.

Vendredi l 08-12-2017
Le guide touristique comme objet d'étude

En vacances, les guides touristiques imprimés constituent souvent notre premier contact avec la réalité d'une autre région. Un colloque international les met à l'honneur ces lundi et mardi. "En quelques pages, les guides livrent une présentation globale du pays que l'on va visiter. En ce sens, ils jouent un rôle essentiel dans la diffusion d'images et de représentations collectives", explique Serge Jaumain, chercheur au centre AmericaS (Maison des Sciences humaines) et organisateur de l'événement. L'intérêt scientifique de ces petits ouvrages ne s'arrête pas là : ils traduisent l'évolution des connaissances et surtout de leur vulgarisation à travers les époques, grâce à une publication régulière. « L'objectif de ce colloque est, notamment, de revaloriser le guide comme source auprès des anthropologues, historiens ou sociologues », soutient le chercheur.

L'événement propose une perspective comparée : les analyses porteront sur les guides des XIXe et XXe siècles consacrés à la Belgique et au Québec. Lors de son intervention, Serge Jaumain examinera en particulier la présentation de l'histoire du Québec par les guides touristiques consacrés à cette province canadienne "Les discours sur l'histoire et la société québécoises sont le reflet d'une époque et ils évoluent très vite notamment grâce aux retours des 'consommateurs'. Dans les années 60, on trouvait par exemple un regard très critique sur les Amérindiens, 'ces Iroquois qui rendaient la vie impossible aux colons français'. Aujourd'hui, un tel discours est devenu inimaginable et on insiste plutôt sur les souffrances endurées par ces peuples. C'est ce genre d'évolution qui rend l'étude de ces guides passionnante !" conclut le chercheur.

Inscription via ce formulaire.

Jeudi l 07-12-2017
Les Midis de STRIGES: « Réforme de la loi belge du 10 mai 2007 dite « relative à la transsexualité ».

Le lundi 11 décembre aura lieu un midi de STRIGES (La Structure de recherche interdisciplinaire sur le genre), intitulé pour l'occasion: « Réforme de la loi belge du 10 mai 2007 dite « relative à la transsexualité » : retour sur un processus participatif et une expérience pilote de l'equality law clinic de l'ULB ».

En effet, la Belgique a récemment adopté la loi réformant des régimes relatifs aux personnes transgenres en ce qui concerne la mention d'un changement de l'enregistrement du sexe dans les actes de l'état civil et ses effets. Cette présentation, dans le cadre des Midis de Striges sera l'occasion de revenir sur cette expérience pilote de processus participatif ayant mené à cette réforme législative, en collaboration avec les milieux associatifs et académiques.

Ce midi sera présenté par Emmanuelle Bribosia & Isabelle Rorive.qui ont suivi cette réforme législative dans le cadre de l'Equality Law Clinic qu'elles ont fondée en 2014.

> En pratique:
Quand? Lundi 11 décembre de 12h15 à 14h.
Où? Salle des Commissions (4e étage), Maison des Sciences Humaines, Avenue Antoine Depage 1, 1050 Bruxelles.
>Plus d'Infos.

Jeudi l 07-12-2017
Ciné-débat - projection du film «XXY».

L'année de la diversité passe aussi par le Ciné-Club de l'ULB.

A cette occasion, le Ciné-Club vous invite à sa projection du film "XXY" de Lucia Puenzo.

"XXY", c'est l'histoire d'Alex, une adolescente de 15 ans. Mais Alex a un secret : elle est intersexuée. Peu après sa naissance, ses parents décident de quitter Buenos Aires pour s'installer sur la côte uruguayenne, dans une maison de bois perdue dans les dunes. XXY commence avec l'arrivée d'un couple d'amis venus de Buenos Aires, accompagnés d'Alvaro, leur fils de 16 ans. Le père, un spécialiste en chirurgie esthétique, a accepté l'invitation en raison de l'intérêt médical qu'il porte à Alex. Une attirance inéluctable naît entre les deux enfants qui va les obliger à affronter leurs peurs... Des rumeurs se répandent dans la ville. On commence à dévisager Alex comme si elle était un monstre. La fascination qu'elle exerce risque désormais de devenir dangereuse.


Pour conclure la projection de ce film passionnant un débat est organisé en présence de:

  • Caroline Closon, médiatrice du débat et professeure au Centre de recherche de psychologie du travail et de la consommation de l'ULB.
  • Sara Aguirre, chercheuse au Centre de recherche de psychologie du travail et de la consommation de l'ULB.
  • Nicole Gallus, avocate et professeure de droit à l'ULB.
  • Londé N'Gosso, défenseur des droits humains, administrateur et co-fondateur de Genres Pluriels.

> En pratique

Quand? mardi 12 décembre 2017 à 19h.

Où? Salle Dupréel, bâtiment S, avenue Jeanne, 44 à 1050 Bruxelles.

Entrée libre.

Jeudi l 07-12-2017
Marie-Thérèse d'Autriche: la souveraineté à distance

Le saviez-vous? Nous célébrons cette année le 300e anniversaire de la naissance de l'impératrice Marie-Thérèse d'Autriche. Durant ses 40 ans de règne, la souveraine n'aura cependant jamais mis les pieds dans nos contrées, les Pays-Bas autrichiens!

C'est le point de départ de deux journées d'étude organisées les 20 et 21 décembre par l'Institut des Haute Etudes de Belgique, à l'initiative de Valérie André et Michèle Galand (Groupe d'étude sur le XVIIIe siècle, Faculté de Philosophie et Sciences sociales): "Nous allons nous pencher sur la manière dont Marie-Thérèse a réussi à gouverner à distance, sans jamais se rendre physiquement dans les Pays-Bas autrichiens", explique Valérie André, co-organisatrice de ces journées.

Parmi les stratégies de l'impératrice: la présence de représentants familiaux ou l'installation de gouverneurs ou d'ambassadeurs à Bruxelles. "Nous avons beaucoup de traces de sa correspondance avec ces différents interlocuteurs", explique Valérie André, "Par ailleurs, sa présence se manifeste aussi par son effigie sur des pièces de monnaie, des Te Deum qui lui sont dédiés lorsqu'elle est malade, etc. La population des Pays-Bas autrichiens n'a jamais vu Marie-Thérèse, mais elle savait assurer sa présence malgré tout".

Pour illustrer les différents aspects de ce règne à distance, les organisateurs de la journée proposent également une exposition virtuelle, disponible en trois langues, retraçant le parcours de Marie-Thérèse d'Autriche au moyen des différentes formes de témoignages disponibles.

Mercredi l 06-12-2017
Ateliers de renforcement des compétences interculturelles

Le public de l'ULB est très international: 32% des étudiants, plus de 50% des doctorants et 63% des postdoctorants viennent de l'étranger. Cette multiculturalité réserve parfois quelques surprises dans les interactions qui constituent le quotidien de la vie sur nos différents campus: les stéréotypes et les préjugés sont parfois tenaces.

Aussi, l'ULB a initié une série d'ateliers visant à développer les compétences et l'intelligence interculturelles des participants. Le premier de ces ateliers s'est tenu fin novembre et s'adressait à une dizaine de doctorants internationaux. Il visait à faciliter leur adaptation à l'environnement bruxellois et aux manières de faire de notre institution, en les amenant à partager et à réfléchir leur propre expérience. D'autres ateliers sont en préparation et viseront d'autres publics de la communauté universitaire: doctorants, étudiants Erasmus sortant ou entrant, membres du personnel...

Un récent diagnostic sur l'accueil des étudiants internationaux à l'ULB, mené par les vice-rectrices à l'Enseignement (Nathalie Vaeck) et aux Relations internationales et à la Coopération au développement (Marie-Soleil Frère), a effectivement montré que le vivre ensemble sur nos campus pouvait être facilité par une meilleure prise de conscience des automatismes socioculturels, permettant de diminuer les risques de malentendus...

Mercredi l 06-12-2017
Gouvernements régionaux: plus proches des électeurs?

Les gouvernements régionaux sont-ils plus représentatifs des électeurs que les gouvernements fédéraux en Belgique? C'est la question au centre d'une étude d'Emilie Van Haute (CEVIPOL, Faculté de Philosophie et Sciences sociales) et de son collègue de la VUB Kris Deschouwer, publiée récemment dans le journal West European Politics.

Un des arguments centraux en faveur de la décentralisation est que les institutions à une échelle territoriale plus petite seraient plus proches de la population, et qu'elles pourraient ainsi développer des politiques plus en phase avec les citoyens sur leur territoire.

Cet argument est souvent avancé en Belgique, où les électeurs en Flandre tendent à voter au centre-droit et les électeurs en Wallonie au centre-gauche: les gouvernements fédéraux doivent refléter les préférences des deux régions alors que les gouvernements régionaux peuvent se concentrer sur leurs électeurs uniquement.

Cet article teste cet argument, et compare l'orientation gauche-droite des électeurs à celle des gouvernements aux différents niveaux (fédéral, régional). Les résultats montrent que les gouvernements régionaux ne sont que très partiellement plus représentatifs de leurs électeurs que les gouvernements fédéraux. Surtout, les résultats indiquent que les écarts de représentativité sont essentiellement dus à des choix des acteurs politiques plutôt qu'aux contraintes institutionnelles qui pèsent sur eux.

Mercredi l 06-12-2017
Les discours de crise en Italie et en Espagne

En 2010, la zone euro est confrontée à une grave crise de la dette souveraine qui touche d'abord la Grèce, avant de se propager notamment au Portugal, à l'Irlande, l'Espagne et l'Italie. Pour diminuer leurs dettes, ces pays prennent des mesures d'austérité sans précédents, sous le contrôle des institutions européennes et du FMI qui lancent des plans de sauvetage.

C'est sur ce contexte bouillonnant qu'Arthur Borriello, chercheur au Cevipol (Faculté de Philosophie et Sciences sociales) s'est penché. Durant sa thèse, il a ainsi analysé les discours de légitimation des plans d'austérité prononcés entre 2010 et 2013 par trois chefs de gouvernements espagnol et italien : José Luis Zapatero, Mariano Rajoy et Mario Monti. Un travail aujourd'hui résumé dans un article de la revue Mots. "La caractéristique principale de leurs discours est de présenter les événements économiques comme des phénomènes naturels, sans responsables structurels, ce qui marque de fait leur impuissance et remet en question leur propre rôle en tant qu'acteurs politiques. Pour réaffirmer leur capacité d'action et donc leur légitimité, ils vont alors faire appel à d'autres types de métaphores, comme par exemple celle d'un navire dont ils seraient le capitaine", explique le chercheur, qui met en évidence dans l'article la transversalité de ce discours, malgré les différences idéologiques des trois acteurs.

Arthur Borriello travaille désormais sur les contre-discours qui ont émergé pendant la crise, en particulier ceux du mouvement cinq étoiles en Italie et Podemos en Espagne, et la délicate définition du populisme.

Mardi l 05-12-2017
Du neuf en médecine et dentisterie

L'examen d'entrée en médecine et dentisterie a entrainé une réflexion sur notre offre d'enseignement en 1re année de médecine et de dentisterie.

Trois axes sous-tendent dorénavant le programme de l'ULB:

  • Assurer une transition harmonieuse entre le secondaire et l'Université en maintenant dans le programme du 1er quadrimestre les notions de sciences de base nécessaires pour comprendre les sciences plus médicales enseignées dès le 2e quadrimestre de cette 1er année, comme par exemple la biochimie, l'anatomie, l'embryologie ou l'histologie;
  • Faire évoluer ces cours du 1er quadrimestre vers une approche plus médicale (voir détails dans le dépliant ci-joint);
  • Profiter de la réduction du nombre d'étudiants pour rendre l'enseignement plus interactif et parallèlement permettre à tous de suivre de manière optimale les guidances et les remédiations mises en place par l'Université.

Mais la réforme c'est aussi:

  • Un équilibre entre sciences humaines et purement médicales;
  • Un stage en milieu hospitalier dès la fin de la première année;
  • Un accompagnement, en cas d'échec à l'examen d'entrée.

Découvrez plus de détails sur ces changements, ainsi que sur les modifications dans les cursus, dans le dépliant ci-joint.

Depliant-Medecine-dentisterie-ULB.pdf

Mardi l 05-12-2017
Subsides postdoctoraux pour les Universités d'Oxford et de Cambridge

La Fondation Wiener-Anspach vient de lancer son appel à candidatures pour les subsides postdoctoraux aux Universités d'Oxford et de Cambridge pour l'année académique 2018/2019.

Pour bénéficier du subside, il faut:
- avoir obtenu au minimum une Grande Distinction (ou équivalent) pour le MA
- avoir complété son doctorat au plus tard le 31 décembre 2018 ou depuis moins de cinq ans au moment du début de la recherche à Oxford ou à Cambridge.

Date limite pour la remise des dossiers: 19 mars 2018.

Toutes les informations sont sur le site: http://fwa.ulb.ac.be

Contact: fwa@ulb.ac.be ou 02 650 27 16 (les lundis, mercredis et vendredis de 9h à 12h, les mardis et vendredis de 14h à 17h).

Mardi l 05-12-2017
Ciné-débat: «XXY»

Le Ciné-club de l'ULB, organisé par Emmanuelle Bribosia et Isabelle Rorive, avec la collaboration de Chloé Leroy, dans le cadre de l'année thématique des diversités, poursuit sa programmation par la projection de « XXY », un film de Lucia Puenzo.

Alex, une adolescente de 15 ans, a un secret : elle est intersexuée. Peu après sa naissance, ses parents décident de quitter Buenos Aires pour s'installer sur la côte uruguayenne, dans une maison de bois perdue dans les dunes. XXY commence avec l'arrivée d'un couple d'amis venus de Buenos Aires, accompagnés d'Alvaro, leur fils de 16 ans. Le père, un spécialiste en chirurgie esthétique, a accepté l'invitation en raison de l'intérêt médical qu'il porte à Alex. Une attirance inéluctable naît entre les deux enfants qui va les obliger à affronter leurs peurs... Des rumeurs se répandent dans la ville. On commence à dévisager Alex comme si elle était un monstre. La fascination qu'elle exerce risque désormais de devenir dangereuse.

Le film sera suivi d'un débat.

  • Modératrice: Caroline Closon (professeure au Centre de recherche de psychologie du travail et de la consommation de l'ULB).
  • Invités: Sara Aguirre (chercheuse au Centre de recherche de psychologie du travail et de la consommation de l'ULB), Nicole Gallus (avocate et professeure de droit à l'ULB), Londé N'Gosso (Défenseur des droits humains, administrateur et co-fondateur de Genres Pluriels).

> Infos pratiques :
Mardi 12 décembre 2017 à 19h à la salle Dupréel (bâtiment S, avenue Jeanne, 44 à 1050 Bruxelles).
Entrée libre.
Plus d'informations sur l'Année des diversités à l'ULB.

Mardi l 05-12-2017
Ne dites plus Caserne, dites Usquare

Cette fois-ci, ça y est: le projet "Caserne" de l'ancienne gendarmerie d'Ixelles cède la place à Usquare! Le ministre-président de la Région de Bruxelles-Capitale, Rudi Vervoort, le recteur de l'ULB Yvon Englert et la rectrice de la VUB, Caroline Pauwels, ont présenté ce lundi 4 décembre, cet ambitieux projet régional à l'occasion du lancement du concours d'architecte pour la rénovation et la reconversion d'une partie des bâtiments situés sur le site.

Cette présentation de Usquare.brussels s'est déroulée en présence de l'échevine ixelloise Caroline Désir ainsi que des ministres fédéraux Jan Jambon et Didier Reynders, car la Région bruxelloise rachète l'ancienne caserne à l'État avec le soutien de Beliris.

L'ambition: reconvertir ce complexe militaire clos du début du 20e siècle et le transformer en un futur quartier bruxellois mixte et dynamique, urbain et convivial, universitaire et international, durable et innovant.

Usquare sera axé sur le développement durable et sur l'attractivité internationale de Bruxelles comme ville de savoir.

En dehors des fonctions de logement privé, d'espaces de culture et de commerce de proximité, le reste du site sera consacré à des projets universitaires portés par l'ULB et la VUB : un Institut d'études avancées accueillant des chercheurs internationaux pour des séjours de moyenne à longue durée, un centre d'interprétation sur le développement durable, un centre de recherche interdisciplinaire, un Fablab commun, un incubateur d'entreprises sans oublier une Maison d'accueil international et du logement étudiant.

Bref, un programme de très haute qualité qui permettra d'accentuer les liens entre nos Universités, Bruxelles et l'international, tout en connectant le savoir universitaire et les citoyens.

Pour plus d'infos: www.usquare.brussels

Mardi l 05-12-2017
Cap sur l'Antarctique!

Ils sont retournés au Pôle Sud!

Nadine Mattielli (Laboratoire G-TIME), Jean-Louis Tison et Frank Pattyn (Laboratoire de Glaciologie) sont actuellement à la station polaire Princesse Elisabeth, en Antarctique. Les chercheurs de la Faculté des Sciences font partie d'un groupe de 15 personnes qui resteront à la station polaire jusqu'au 23 décembre.

Vous pouvez suivre leur vie et leur travail sur le continent blanc via le blog "Belgian Polar Research".

Lundi l 04-12-2017
Cycle de conférences - Aux frontières de l'Humain

Les sciences humaines, comme leur nom semble l'indiquer, portent sur l'humain au sens large. Elles se représentent donc l'être humain comme objet de recherche, sans interroger de façon systématique sa réalité ontologique supposée. Mais où commence et termine l'humain ? Par quelles tensions et séparations l'humanité est-elle habitée ? Comment ces diverses frontières permettent-elles de définir l'humain ? Et quels rôles jouent les disciplines scientifiques elles- mêmes dans le partage de l'humain et du non-humain ?

Ce sont les questions que la MSH-ULB, la maison des Sciences Humaines de l'ULB, souhaite approfondir dans son cycle: "aux Frontières de l'Humain"et ce à travers diverses conférences, ciné-club, séminaires et workshops.

La MSH-ULB est convaincue de la pertinence et de l'actualité de ces questions pourtant ancestrales : les développements techno-scientifiques et médicaux, les crises humanitaires et migratoires, les découvertes paléontologiques et archéologiques, les nouvelles représentations philosophiques, sociales et anthropologiques, l'urgence des questions écologiques, la globalisation économique et l'évolution des droits humains, paraissent ensemble pointer les questions qui mobilisent les sciences humaines.

Découvrez le programme des conférences pour l'année académique et dépassez les frontières de l'Humain avec la MSH.

Lundi l 04-12-2017
Antarctique : la fonte des glaces à haute résolution

Depuis la fin des années 90, le réchauffement climatique fait fondre la glace de l'Antarctique à un rythme accéléré au niveau des ice shelves, ces plateformes de glace flottant autour du continent. Si la fonte de celles-ci n'augmente pas directement le niveau marin - à la manière d'un glaçon dans un verre d'eau – il en est tout autrement de la glace située sur le terre ferme.

Or, les recherches ont montré que les ice shelves jouaient un rôle clé dans le maintien de cette glace sur le continent. "Les ice shelves agissent comme un bouchon ou un robinet sur la calotte. Elles contrôlent les pertes de glaces à travers deux processus : la formation d'icebergs et la fonte par le dessous, au contact de l'océan, plus chaud", explique Sophie Berger, qui vient de terminer sa thèse au Laboratoire de Glaciologie (Faculté des Sciences).

Pour détecter et mesurer le taux de fonte de ces glaces à haute résolution, la chercheuse et ses collègues ont donc mis au point une technique d'observation à partir d'images satellite, détaillée dans le journal The Cryosphere. Une avancée majeure pour mieux comprendre les interactions entre la glace et l'océan et anticiper les changements à venir. "L'objectif est d'appliquer cette méthode, développée pour l'ice shelf Roi Baudouin, à d'autres régions de l'Antarctique afin de pouvoir surveiller plus étroitement leurs évolutions à travers le temps."

Lundi l 04-12-2017
« Sustaining intellectual quality: the challenge for 21st-century universities »

Dans le cadre des travaux d'élaboration du Plan stratégique ULB CAP 2030, Stefan Collini, Professor of Intellectual History à l'Université de Cambridge, viendra donner une conférence à l'ULB le 11 décembre. Ses ouvrages What Are Universities For? (2012) et Speaking of Universities (2017) sont devenus des références dans les débats internationaux sur l'enseignement supérieur.

Vous êtes cordialement invités à la conférence dont le thème sera : « Sustaining intellectual quality: the challenge for 21st-century universities ».

> Informations pratiques :
Lundi 11 décembre à 12h15
Université libre de Bruxelles, campus Solbosch, bâtiment R42, 4e étage, salle 502 (R42.4.502)
Inscription gratuite mais obligatoire (une collation sera servie)
Plus d'informations sur la page ULB-cap2030

________________________________

In the framework of the elaboration of the University Strategic Plan ULB CAP-2030, Stefan Collini, Professor of Intellectual History at Cambridge University, will give a conference on December 11th at 12:15 (Solbosch, R42.4.502). His 2012 book What Are Universities For? and its sequel Speaking of Universities (2017), have become major points of reference in international debates about higher education.

You are cordially invited to attend the conference: « Sustaining intellectual quality: the challenge for 21st-century universities »

> Practical Information :
December 11th at 12:15 (Solbosch, R42.4.502)
Free but mandatory inscription here (a light lunch will be provided)
More info on ULB-CAP 2030

Lundi l 04-12-2017
Les trophées de Matière Grise: les votes sont ouverts

L'émission de la RTBF "Matière grise" va bientôt fêter ses 20 ans de diffusion et lance, à cette occasion, ses "Trophées" destinés à récompenser les chercheurs qui s'impliquent dans la vulgarisation scientifique.

Quatre chercheurs de l'ULB sont repris dans la sélection pour le "Prix du Public":

  • Cédric Blanpain (IRIBHM – Faculté de Médecine);
  • Guy Cheron (Unité de recherche de neurophysiologie et de biomécanique du mouvement - Faculté des Sciences de la Motricité);
  • Axel Cleeremans (Center for Research in Cognition & Neuroscience - Faculté des Sciences psychologiques et de l'éducation);
  • Cécile Moucheron (Laboratoire de Chimie organique et Photochimie - Faculté des Sciences).

Les trois personnalités les plus plébiscitées parmi la liste des 18 chercheurs proposés recevront un Trophée de Vulgarisation Scientifique, assorti d'un montant de 3.000 €.

Le vote se fait en ligne jusqu'au 15 janvier 2018.

N'hésitez pas à soutenir nos chercheurs et collègues !

Lundi l 04-12-2017
Le Japon à l'ULB

Deux événements successifs ont amené le Japon entre les murs de notre Université ces dernières semaines, au grand bénéfice de nos étudiants.

Le 13 novembre 2017, ils étaient près d'une centaine du nouveau Bachelier de japonais de l'ULB à assister à la conférence de son Excellence Monsieur Hajime Hayashi, Ambassadeur du Japon auprès du Royaume de Belgique, accueilli par le doyen de la Faculté de Lettres, Traduction et Communication, son intervention portait sur les "150 ans d'amitié entre le Japon et la Belgique", rappelant les différents jalons des relations nippon-belges. Plus d'information

À peine une dizaine de jours auparavant, ce sont les étudiants de la Faculté d'Architecture qui ont participé à un atelier conjoint d'une semaine avec l'International Master in Architecture and Urban Design de la Meiji University: 12 étudiants japonais et 2 enseignants de Meiji sont venus travailler avec nos étudiants sur un quartier d'Anderlecht. Le Pr Masami Kobayashi, vice-président de l'Université de Meiji, présent à Bruxelles toute la semaine, a exploré avec la vice-rectrice aux Relations internationales la possibilité d'étendre ce partenariat à d'autres départements de l'ULB. Plus d'information

 

Nos dernières publications:

Goldbeter Albert
Wintgens Sophie
Lika Liridon
Weerts Audrey
Contor Justine
Tomini Luca
Docclo Caroline
Garabedian Daniel
Henneaux François
Bourdeau Philippe
Moreau Roland
Zaccai Edwin
Kellner Thierry
Djalili Mohammad-Reza
Lauro Amandine
Piette Valérie
Sägesser Caroline
Vanderpelen-Diagre Cécile
Dickschen Barbara
Massange Catherine
Milquet Sophie

Clin d'oeil