Les archives
 
Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 

Mercredi l 14-02-2018
Conférence: les défis de la gouvernance urbaine dans le contexte d'une mégalopole en développement

La leçon inaugurale de la Chaire BSI-citydev 2018, donnée par João Sette Whitaker Ferreira, aura lieu le mardi 20 février.

La mégalopole en développement qu'abordera le professeur Ferreira est la ville de São Paulo, au Brésil. La conférence portera sur la question: à quel point une certaine homogénéisation mondiale de l'économie, surtout en termes d´inégalités, ainsi qu'un affaiblissement du rôle de l'État-Providence dans les pays où celui-ci est historiquement plus structuré, laissent prévoir des difficultés de gouvernance semblables, au sein des économies dites "développées"?

Deux autres cours ex cathedra et ouverts au public prendront place les 21 et 28 février. Ils sont intitulés "La production de l'espace urbain dans le contexte du "patrimonialisme" -Etat et injustice spatiale. Formation urbaine au Brésil et en Amérique Latine et les enjeux dans l'élaboration du Plan Directeur de la Ville (2014)" et "Les enjeux de la participation dans la gouvernance d'une grande métropole en développement: l'élaboration du Plan Municipal de Logement à São Paulo"

João Sette Whitaker Ferreira est directeur de recherche à la Faculté d'Architecture et d'Urbanisme de l'Université de São Paulo.

> Informations pratiques:

Leçon inaugurale: mardi 20 février 2018 à 15h00 à la Bibliothèque Solvay (rue Belliard 137, 1040 Bruxelles)

Cours ex cathedra: mercredis 21 et 28 février 2018 de 09h à 13h à la Faculté d'architecture La Cambre-Horta de l'ULB (Place Flagey 19, 1050 Ixelles)

Inscriptions sur le site de la Chaire

Mardi l 13-02-2018
Science et Cocktails

Une fois par mois, "Science&Cocktails", une initiative lancée par Jay Armas et Stéphane Detournay (chargé de recherche et chercheur qualifié FNRS à l'ULB), vise à rapprocher sciences et divertissement en combinant communication scientifique et performances musicales ou artistiques, le tout avec un cocktail dans votre main. L'objectif de Science & Cocktails est d'incorporer la Science dans la sphère culturelle en créant une plate-forme détendue où les chercheurs et le public sont sur un pied d'égalité et où les conversations scientifiques se créent en sirotant un bon cocktail.

Le prochain rendez-vous:

  • Mercredi 30 mai à 20h30: "Le micro-biome: les bactéries et vous"

Les soirées se déroulent à l'Atelier 210 à Bruxelles. Les portes ouvrent à 19h30 et les conférences (en anglais) débutent à 20h30. L'entrée est gratuite.

Plus d'informations

Mardi l 13-02-2018
Cours-Conférence-Workshop: Introduction au Nô

Du 7 au 10 mars prochains, la Faculté de Lettres, Traduction et Communication et EASt, ULB Centre for East Asian Studies ont l'honneur de recevoir Monique Arnaud, la seule professeur certifiée de nô basée en Europe, pour un workshop d'introduction au nô.

Monique Arnaud a étudié le nô avec Udaka Michishige (fondateur du International Noh Institute) dès 1984. Elle a reçu sa licence de Kongo-ryu shihan (professeure certifée) en 1991. Monique Arnaud a tenu le rôle de shite dans de nombreuses pièces de nô : en 2010, elle a joué Makiginu, et en 2013 le rôle de tsure dans Kiyotsune.

En 1998, elle a ouvert une branche du International Noh Institute (INI) en Italie à Milan, où elle enseigne les chants et danses du nô selon la tradition de l'école Kongo. Elle est également professeure associée à l'Université IUAV de Venise, où elle dirige depuis 2008 des productions d'étudiants imprégnées des principes du nô. Elle poursuit également son travail de metteuse en scène d'opéra en Italie, au Japon et en Espagne.

Une opportunité à ne pas manquer!

> Informations pratiques:

Les mercredi 7, jeudi 8, vendredi 9 et samedi 10 mars 2018, heure et auditoire selon le jour concerné.

Plus d'informations sur l'agenda de la Maison des Sciences Humaines

Lundi l 12-02-2018
Conférence-débat: Inégalités sociales et santé, quel rôle pour les politiques publiques?

Cette conférence s'inscrit dans le cadre du lancement du Certificat en santé et précarité, une formation continue en collaboration avec Médecins du Monde.

Tout le monde s'accorde à reconnaître l'influence des processus de précarisation sur l'état de santé, néanmoins les solutions à apporter sont en constant débat. De nombreux décalages existent entre les attentes ou les perceptions des besoins de santé manifestées par les personnes elles-mêmes et les professionnels de santé ou les autres intervenants sociaux.

Cette formation continue s'inscrit dans une approche pluridisciplinaire dans les domaines de la santé et de la précarité avec une approche transversale à la fois théorique et pratique. Seront abordés les problèmes sociologiques, épidémiologiques, politiques, sociaux et de santé publique, en abordant la santé sous ses aspects médicaux, sociaux, psychologiques et environnementaux.

Il s'agira notamment de compléter la formation initiale et continue des différentes professions liées à la santé et la précarité, de renforcer l'ancrage de l'ULB dans le terrain ainsi que de renforcer les capacités d'analyse et de mobilisation de Médecins du Monde.

> Informations pratiques:

Concernant la conférence:

Mardi 6 mars 2018 à 17h, Galerie Ravenstein (Rue Ravenstein 18, 1000 Bruxelles), entrée libre (inscription préalable par mail)

Concernant le certificat:

Inscription par mail à partir de juin 2018

Plus d'informations sur le site de ce certificat inter-facultaire

Lundi l 12-02-2018
InfOR-emploi: lettres de motivation et C.V., comment faire mouche?

Dans le cadre des Midis de l'emploi, InfOR-emploi organise un atelier destiné aux bonnes pratiques en matière de création de C.V. et de lettres de motivation.

Que vous soyez en master ou déjà diplômé de l'ULB, InfOR-emploi soutient votre recherche d'emploi avec des conseils ciblés pour améliorer votre (future) stratégie d'insertion ou de réinsertion professionnelle.

Lors de cette présentation qui se tiendra le mardi 20 février, des spécialistes vous permettront de comprendre l'opportunité de (mieux) mettre en avant les atouts de votre candidature pour un poste ou un secteur professionnel donnés. Ce sera également l'occasion de prendre connaissance des principales "règles d'or" à respecter dans le cadre de la rédaction de vos lettres de motivation et de vos curriculum vitae.

> Informations pratiques:

Mardi 20 février 2018 à 12h15 (salle Somville, bâtiment S, campus du Solbosch)

Inscriptions via le Career Center d'InfOR-emploi

Lundi l 12-02-2018
L'éducation augmente-t-elle de même manière productivité et salaire?

Quel est l'impact de l'éducation sur la productivité et les salaires? C'est la question que se sont posée Stephan Kampelmann, François Rycx, Ilan Tojerow (chercheurs au CEB et au DULBEA, SBS-EM) et Yves Saks dans leur dernier article paru dans l'IZA Journal of Labor Economics. S'ils ne sont pas les premiers à se pencher sur la thématique, aucune étude n'avait jusqu'alors donné lieu à une analyse aussi approfondie. L'article se base sur une vaste base de données employés-employeurs couvrant un très grand nombre d'entreprises du secteur privé belge sur plus d'une décennie.

Les chercheurs ont pu établir que l'éducation a une incidence plus importante sur la productivité que sur les coûts salariaux. Autrement dit, en moyenne, la rentabilité des entreprises augmenterait si l'on substituait aux travailleurs moins qualifiés des travailleurs plus qualifiés. Les estimations témoignent donc de l'existence d'un phénomène de "compression salariale", particulièrement prononcé parmi les jeunes et les femmes.

Les résultats suggèrent que le ratio productivité sur coût du travail des travailleurs peu éduqués est un obstacle à leur employabilité, surtout lorsqu'ils sont jeunes ou de sexe féminin. Ils soutiennent également l'existence d'un plafond de verre entravant le développement professionnel des femmes. Les politiques visant à augmenter la productivité ou à diminuer le coût salarial des employés peu éduqués, ainsi que celles visant à plus d'égalité entre hommes et femmes en matière de rémunération et d'opportunité de carrière devraient donc être renforcées.

Vendredi l 09-02-2018
Conférence inaugurale de la Chaire Henri Janne: "Une économie morale du châtiment"

Le professeur Didier Fassin de l'Université de Princeton, lauréat 2017-2018 de la Chaire Henri Janne, tiendra cette conférence inaugurale intitulée "Une économie morale du châtiment".

Didier Fassin est un anthropologue, sociologue et médecin français. Il est professeur de sciences sociales à l'Institute for Advanced Study de l'Université de Princeton et directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales. Il est le lauréat 2017-2018 de la Chaire Henri Janne.

Depuis 1992, cette chaire accueille des enseignants, majoritairement étrangers, de haute réputation, pour faire un cours de 12 heures. Depuis sa fondation, la chaire a accueilli plus de vingt titulaires, en provenance de France, du Québec, de Grande-Bretagne et de Suisse, rémunérés par les intérêts du capital détenu par le Fonds Henri Janne.

La conférence inaugurale, qui se tiendra le mardi 27 février, portera sur le moment punitif sans précédent que traversent les sociétés contemportaines, en temps de paix. Comment comprendre cette évolution qui n'est pas corrélée à un accroissement de la criminalité et de la délinquance? S'appuyant sur un travail ethnographique conduit pendant dix années sur la police, la justice et la prison, et mobilisant une approche généalogique nourrie de philologie, d'ethnologie et d'histoire, la conférence s'efforcera de répondre à trois questions: Qu'est-ce que punir? Pourquoi punit-on? Et qui punit-on?

> Informations pratiques:

Conférence inaugurale: "Une économie morale du châtiment"

  • Mardi 27 février 2018 de 18h30, auditoire R42.5.503 (Bâtiment R42, Niveau 5, salle 503, campus du Solbosch, ULB)
  • Entrée libre

Les leçons suivantes auront lieu :

  • Le mercredi 28 février 2018 de 9h à 12h au local R42.5.103 et de 14h à 16h au local UA4.222
  • Le jeudi 1er mars 2018 de 9h à 12h au local NB2.VIS et de 14h à 16h au local AW1.126

Plus d'informations sur le site de la Faculté de Philosophie et Sciences sociales

Vendredi l 09-02-2018
Usquare.brussels: 37 candidatures d'architectes

L'ULB et la VUB ont reçu pas moins de 37 candidatures pour la rénovation et la reconversion de 7 bâtiments du site de l'ancienne école de Gendarmerie.

Ces 37 candidatures répondent à un appel d'offres lancé par les universités le 8 décembre 2017. Parmi ces candidatures figurent 26 équipes belges et 11 équipes internationales qui comptent au moins une composante non-belge, en provenant d'Allemagne, de France, de Grande-Bretagne, des Pays-Bas ou de Suisse.

Cette rénovation sera l'une des premières réalisations concrètes prévues dans le cadre du projet Usquare.brussels. Il s'agira plus précisément de reconvertir ces bâtiments historiques et architecturalement remarquables pour accueillir différents équipements universitaires et équipements publics de proximité.

L'ULB et la VUB vont à présent sélectionner, dans les prochaines semaines, une shortlist de 5 équipes, qui seront appelées à soumettre une esquisse architecturale et budgétaire du projet, sur base de laquelle le lauréat final sera choisi d'ici l'été.

Vendredi l 09-02-2018
Reproduire la circulation sanguine in vitro

Le brevet "Device for simulating blood flow" vient d'être délivré par l'Office Européen des Brevets et fait actuellement l'objet d'une validation en Belgique, Suisse, Liechtenstein, Allemagne, France et au Royaume-Uni.

Déposé conjointement par l'UMONS et l'ULB (Kamil Chodsynski et Karim Zouaoui Boudjeltia, Laboratoire de Médecine Expérimentale, Faculté de Médecine, CHU de Charleroi), ce brevet concerne un banc d'essais permettant de reproduire, en dehors du corps humain, des conditions dynamiques pulsatiles de différentes localisations artérielles. Cet outil permet d'étudier le comportement de nouvelles prothèses soumises à des conditions réelles et de comprendre les modifications engendrées au niveau du flux. Mais surtout, pour certaines expériences, ce système offre une alternative à l'expérimentation animale. Ce brevet rencontre ainsi les nouvelles recommandations de l'Union Européenne incitant le recours à des techniques permettant d'éviter des expériences sur les animaux.

Cette technologie a pu être développée grâce à des financements privés et publics, notamment le projet Biowin WALBIOSTENT (2009-2012 - voir vidéo de présentation du projet). Elle a bénéficié également de l'appui de la société Cardiatis, du soutien du CHU de Charleroi et s'intègre dans le projet Biowin EMPEROR (2016-2020).

Vendredi l 09-02-2018
Deux projets soutenus par l'ULB nominés pour les Bruxellois de l'année

Les projets Molengeek et l'École plurielle, soutenus par l'ULB, sont nominés dans deux catégories différentes pour le sondage du journal Le Soir sur "Les Bruxellois de l'année".

Molengeek est nominé dans la catégorie "Economie". Il s'agit d'une école de codage et d'un incubateur de start-ups installé au bord du canal. Le projet a déjà été salué à l'ONU en septembre et à Séoul en novembre, dans le cadre du Global Citizenship Award de Samsung.

L'École plurielle est nominée dans la catégorie "Société". C'est une école à pédagogie active qui a vu le jour à Molenbeek, où deux immeubles de bureaux ont été réamménagés en une école où les relations entre élèves, professeurs et parents permettent aux enfants d'avancer et de développer de nouvelles compétences.

Vous pouvez voter pour ces deux projets soutenus par l'ULB sur le site internet du journal Le Soir.

Vendredi l 09-02-2018
Histoire des religions: conférence et recherches

Invité par la Maison des Sciences Humaines de l'ULB (MSH), Jacques Ehrenfreund sera prochainement présent à l'ULB. Professeur à l'Université de Lausanne, cet historien est spécialiste de l'histoire des Juifs et du judaïsme à l'époque moderne et contemporaine.

Jacques Ehrenfreund connait déjà l'ULB et ses chercheurs, puisqu'il a déjà conduit un projet commun avec Jean-Philippe Schreiber (Centre interdisciplinaire d'étude des religions et de la laïcite, CIERL – Faculté de Philosophie et Sciences sociales) sur le concept de marranisme - l'idée que des formes nouvelles de créativité religieuse puissent naître suite à l'expérience de la conversion forcée et de la nécessité de pratiquer sa religion en secret. Ce projet a notamment donné lieu à une publication sur ce thème.

Lors de sa venue, Jacques Ehrenfreund travaillera à la mise sur pied d'un nouveau projet de recherche commun avec le CIERL. Ce projet visera à comparer le judaïsme et l'islam, les deux minorités non chrétiennes en Europe aux XIXe et XXe siècles, et particulièrement la capacité du droit religieux de ces deux cultes à s'adapter au primat de la loi civile.

En compagnie de Fréderic Gugelot, autre professeur invité de la MSH, Jacques Erhenfreund présentera également une conférence sur le thème "Dernières tendances des études sur le judaïsme et le catholicisme", le 22 février prochain.

Jeudi l 08-02-2018
Mise en scène de l'actualité européenne lors des sommets

Ces 12 et 13 février, la ReSIC (Faculté de Lettres, Traduction et Communication) invite des chercheurs de Belgique, de France, du Brésil et des Etats-Unis à réfléchir sur l'application du concept interactionniste des mondes sociaux aux études de journalisme. Lors de ce séminaire, Florian Tixier, chercheur au ReSIC, abordera la question de la production de l'information européenne lors des grands sommets européens.

En mars dernier, lors d'un Conseil européen, le chercheur a en effet pu observer les interactions entre les journalistes, les communicants et les représentants politiques. "L'idée était de voir si lors d'un sommet, on pouvait constater l'émergence d'une information transnationale, comme on peut en retrouver sur le Web", explique celui qui rédige une thèse sur les mondes de l'information européenne en ligne et l'identité transnationale du militant d'information paneuropéenne.

Mais contrairement aux sommets de la Commission, où seuls participent les acteurs communautaires, ceux du Conseil rassemblent à la fois ceux-ci et les acteurs nationaux. "Cela crée des concurrences quant au cadrage à donner à l'information européenne. Les acteurs communautaires vont vouloir l'orienter sur le supranational, tandis que les acteurs nationaux vont souhaiter retraduire les enjeux européens dans le cadre national", note le chercheur qui développera ses observations ce lundi 12.

Informations et inscription avant le 10 février.

Jeudi l 08-02-2018
Quand les organisations renoncent à leur référence catholique

Du 26 au 28 février, le CIERL accueille un workshop au titre mystérieux, Pilarisé un jour, pilarisé toujours : approches multidisciplinaires du clivage philosophique dans la Belgique contemporaine. "Il s'agit d'un atelier de réflexion organisé dans le cadre de notre Action de recherche concertée (ARC). Nous allons tester nos hypothèses autour de la question de la dépilarisation, c'est-à-dire de la sécularisation des milieux catholiques et du développement du pluralisme, et analyser si le clivage entre catholiques et laïques reste d'actualité", explique Caroline Sägesser, chercheuse au CIERL (Faculté de Philosophie et Sciences sociales) et organisatrice de l'événement.

Lors de la session sur les nouvelles identités et le renouveau des piliers, la chercheuse parlera de ces organisations de la société civile qui choisissent de se défaire de leur affiliation catholique, à l'image de l'association Pax Christi renommée Bepax ou encore les JOC, Jeunesse ouvrière chrétienne, devenus Jeunes Organisés et Combatifs. "Il s'agit de faire une analyse de discours pour comprendre les motifs qui les poussent à conserver ou à changer de nom. L'hypothèse est que certaines organisations souhaitent renoncer à la référence catholique car elle ne leur correspond plus, tandis que d'autres ne s'en préoccupent pas ou s'en accommodent, dans une forme d'attachement", avance-t-elle. Les hypothèses seront discutées entre participants et donneront lieu à une publication dans les mois à venir.

Jeudi l 08-02-2018
InfOR-emploi et l'ULB aident leurs étudiants et alumni dans leur stratégie de recherche d'emploi

L'accompagnement de l'ULB auprès de ses étudiants ne s'arrête pas une fois le diplôme en poche. Pour beaucoup, la recherche d'emploi s'avère aussi, voire plus, difficile que l'obtention du fameux sésame. C'est pour cette raison que l'ULB et InfOR-emploi lancent un nouveau Career Center afin d'accompagner étudiants de dernière année et alumni dans leur recherche d'emploi.

InfOR-emploi vous proposera d'ici peu, avec plusieurs partenaires spécialisés, 4 nouveaux "Midis de l'emploi" destinés à vous sensibiliser aux principales bonnes pratiques en matière de (stratégie de) recherche d'emploi.

Au programme: ·Orientation professionnelle et bilan de compétences ·Votre nouveau "Career Center InfOR-emploi" ·CV et lettres de motivation: les règles d'or ·A la rencontre des recruteurs

Intéressé? Calendrier, renseignements complets et inscription sur le Career Center d'InfOR-emploi.
N.B. : Pas encore de profil sur notre nouveau Career Center ? Créez-le sans retard dans votre espace personnel.

Jeudi l 08-02-2018
C'est l'heure de soutenir les équipes universitaires ULB Owls

Il a fait froid. Il a fait gris. Les vacances sont finies. Et tout va bien !

Car l'évènement que la grande majorité d'entre vous attend sans le savoir est arrivé: la reprise de la saison sportive universitaire!

Les ULB Owls, qui défendent sportivement les couleurs de l'ULB, ont fait une admirable saison. Tellement admirable que les équipe de football en salle messieurs, handball dames, handball messieurs, basketball dames, basketball messieurs, volleyball dames, badminton et rugby sont qualifiées pour les demi-finales. Sans parler, mais en en parlant quand même, de l'équipe de waterpolo, d'ores et déjà qualifiée pour la finale.

Rien n'est néanmoins joué, et c'est avec plaisir que les ULB Owls partageront leurs prestations sportives avec leur public.

> Informations pratiques:

Toutes les informations sont disponibles sur le site d'ULB Sports ou sur la page Facebook.

Jeudi l 08-02-2018
Deux journées de sensibilisation à la santé sexuelle à l'ULB

Ces 20 et 21 février, l'ASBL SIDA'SOS accueillera les étudiants au Foyer Culturel du campus du Solbosch afin de les sensibiliser aux thématiques de la santé sexuelle.

A cette occasion, une campagne d'affichage et des animations seront organisées sur l'entièreté du campus.

Pour rappel, le centre de planning familial Aimer à l'ULB met à disposition des étudiants de nombreux services allant de conseils sur la sexualités à diverses consultations médicales, psychologiques, de médiation ou encore juridiques.

> Informations pratiques:

Toutes les informations sur le site de SIDA'SOS et le site d'Aimer à l'ULB.

Jeudi l 08-02-2018
Regard de chercheurs sur le peuple Yézidi

Minorité parmi les minorités, le peuple yézidi, installé dans le nord de l'Irak, a connu au cours de son histoire de nombreuses vagues de persécutions. L'exposition "Les Yézidis, un peuple entre exil et résistance" se penche sur l'histoire, les particularités et les persécutions de ce peuple.

Photos et textes sont accompagnés d'interviews des chercheur.e.s et professeur.e.s de l'ULB: Firouzeh Nahavandi (CECID, Faculté de Philosophie & Sciences sociales), Jihanne Sfeir (Observatoire des Mondes Arabes et Musulmans, Maison des Sciences Humaines), Eric David (Centre de Droit international, Faculté de Droit et de Criminologie), Anne Morelli et Thomas Gergely (Centre interdisciplinaire de l'étude des religions et de la laïcité, Faculté de Philosophie & Sciences sociales).

Ces chercheur.e.s apportent leur éclairage sur les particularités de la religion Yézidis, l'origine des persécutions envers ce peuple et le regard du droit international. Extrait de ces interviews en vidéo.

L'exposition est accessible jusqu'au 21 février à l'Espace Architecture La Cambre Horta – Site de l'ULB à la Place Flagey. Plus d'informations.

Mercredi l 07-02-2018
1968-2018: politique et violences

1968, la guerre au Viêt-Nam s'enlise tandis que des manifestations pacifistes se multiplient aux Etats-Unis, puis en Europe. Sur les ondes et dans les rassemblements, des protest songs (voir vidéo) se font entendre. Au même moment, en Allemage, en France, en Italie, la rue conteste le pouvoir établi, le système électoral, les appareils politiques... jusqu'à la violence.

2018: des accords internationaux ont été conclus; des discours militaires ont évolué; des discours politiques ont aussi changé... Mais guerres et violences politiques sont toujours présentes.

Le Soir publie ce samedi 10 février, les analyses et interviews d'Olivier Corten (Centre de Droit international-Faculté de Droit), Pascal Delwit (Centre d'étude de la vie politique-Faculté de Philosophie et Sciences sociales), Pierre-Guillaume Méon (Centre Emile Bernheim-Faculté Solvay Brussels School of Economics and Management), Christophe Wasinski (Recherche et Enseignement en Politique Internationale-Faculté de Philosophie et Sciences sociales). Découvrez le teaser vidéo de ce chapitre.

Ces contributions scientifiques s'inscrivent dans le dossier "1968-2018, 50 ans de contestations", que réalisent ensemble des journalistes du Soir et des chercheurs de l'ULB, emmenés par Andrea Rea – professeur de sociologie – et Nathalie Gobbe – Communication Recherche. Les deux premiers chapitres de ce dossier sont à (re)découvrir sur Le Soir+.

Mercredi l 07-02-2018
ULB CAP 2030: "Going global: Building international relationships in the 21st century"

Afin d'alimenter nos réflexions dans le cadre des travaux d'élaboration du Plan stratégique à l'horizon 2030, Tania LIMA, Director Global Engagement au King's College London, viendra donner une conférence à l'ULB le 9 février.

Son intervention sera centrée sur l'approche concertée rendue nécessaire pour permettre aux universités de s'engager à l'échelle internationale, au-delà de la mobilité académique et étudiante.

> Informations pratiques:
Vendredi 9 février de 12h15 à 13h45
Campus du Solbosch, R42.4.502
Inscription gratuite mais obligatoire (un lunch sandwich sera offert à 12h)
Plus d'information sur la conférence et l'agenda des activités sur la page ULB Cap2030

Mercredi l 07-02-2018
Une campagne de sensibilisation à la prostitution étudiante

Chaque année, plus de 6000 étudiantes et étudiants se prostituent. La Fédération Wallonie-Bruxelles lance une campagne de sensibilisation contre ce phénomène. Des alternatives existent.

Pour diverses raisons principalement liées au maintien d'un niveau de vie décent dans le cadre de la poursuite de leurs études, certaines étudiantes et étudiants sont de plus en plus tentés de se tourner vers la prostitution.

Même si certains relativisent parfois la "gravité" de la pratique et souhaitent qu'elle ne perdure pas au-delà de leurs études, cette dernière n'en demeure pas moins risquée (viol, maltraitances, isolement, dépression, décrochage scolaire, etc.).

Pourtant, qu'il s'agisse de besoins financiers, de logement, d'aide psychologique, ou encore de frais d'études et de transports, des soutiens existent dans toutes les universités et hautes-écoles ainsi qu'à travers le pays.

Ces aides sont regroupées sur le site de la campagne.

 

Nos dernières publications:

Berliner David
Calabrese Laura
Veniard Marie
Espion Bernard
Provost Michel
Wibaut Romain
Wouters Ine
Broustau Nadège
Sacco Muriel
Paternotte David
David Eric
Slautsky Emmanuel
Cahn Livia
Deligne Chloé
Pons-Rotbardt Noémie
Prignot Nicolas
Zimmer Alexis
Zitouni Benedikte

Clin d'oeil