Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette

Universitaires ouighours en Chine: l'ULB exprime sa solidarité

Mercredi l 14-11-2018

L'Université libre de Bruxelles manifeste sa solidarité vis-à-vis des collègues victimes de répression.

Depuis 2016, la région du Xinjiang (nord-ouest de la Chine), historiquement peuplée par une majorité de Ouighours (turcophones musulmans), est le théâtre de répressions continues qui ont mené à la détention illégale de plus d'un million de Ouighours dans des camps de "rééducation". Parmi les détenus figurent un nombre croissant d'académiques ouighours, comme rapporté par Scholars at Risk dans son bilan annuel, qui consacre trois pages au cas ouighour.

Les trajectoires de ces collègues devenus des prisonniers "clandestins" illustrent la répression qui écrase depuis plus de deux ans la vie de millions de Ouighours et touche plus particulièrement les intellectuels et les figures publiques issus de ce groupe ethnique.

Aucun procès public n'a été répertorié, et les universités de la région sont de facto fermées aux chercheurs étrangers. Les collègues français, néerlandais, suisses et belges se sont néanmoins activement mobilisés et plus de 100 sinologues au total ont ainsi signé cinq tribunes publiées dans quatre grands quotidiens nationaux en Europe pour dénoncer les politiques chinoises et exiger la fermeture de ces camps.

L'ULB, qui condamne les obscurantismes et les diverses formes d'autoritarismes, réaffirme avec force son attachement indéfectible à la liberté d'expression et à la liberté académique partout dans le monde. L'ULB appelle aussi les universités en Belgique et en Europe à afficher leur solidarité en dénonçant ouvertement la situation de nos collègues ouighours dans et en dehors de la Chine, en relayant toute information liée à des disparitions de collègues rattachés aux universités de la région du Xinjiang et au-delà. C'est le silence qui a jusqu'ici facilité l'arrestation et l'emprisonnement de nos collègues en Chine; l'ULB encourage donc à briser ce silence au nom de la Connaissance et de la Liberté de la science, de la Liberté de penser en sortant du cadre idéologique imposé par toute autorité politique, et des Droits Humains qui sont au cœur des valeurs de l'ULB.

Ci-joint, vous trouverez la liste des intellectuels ouighours détenus arbitrairement telle qu'établie début novembre.

Liste des collègues détenus.pdf

St-V: les étudiants de l'ULB soutiennent l'asbl L'Îlot

Lundi l 12-11-2018

Voici quelques années, les étudiants de l'ULB ont eu l'idée de consacrer une journée en faveur d'une oeuvre sociale. Les délégués au poste "social" des 30 cercles folkloriques s'accordent sur une association pour laquelle ils récolteront des fonds. Cela passe par l'organisation d'événements à but caritatif mais aussi par une quête sociale qui a lieu chaque année lors de la semaine précédant la Saint-Verhaegen. L'année dernière, plus de 1850 euros avaient pu être récoltés pour BXLREFUGEES.

L'asbl choisie cette année est L'Îlot. Cette association a pour mission de répondre aux besoins rencontrés par les personnes sans abri en organisant une offre de services de première nécessité (accueil de jour), d'accueil et d'hébergement temporaire, de création et de captation de solutions de logement, ainsi que de guidance à domicile pour les personnes récemment relogées. L'Îlot veut promouvoir la justice sociale et vise le développement d'une société solidaire mue par l'engagement de l'ensemble de ses citoyens.

Ce lundi 12 novembre, les étudiants des cercles de l'ACE seront présents dans les rues de Bruxelles afin d'aider l'Îlot dans sa lutte contre le sans-abrisme et à la mise en place de solutions dignes et durables. Objectif: dépasser les 2000 euros de dons.

Mercredi l 17-10-2018
L'ULB se dote de la plus grande installation de panneaux solaires sur un campus belge

Un chantier d'installation de 3870 panneaux photovoltaïques d'une puissance de 1.3MW a débuté en septembre sur plusieurs campus de l'ULB pour s'achever avant la fin de l'année. Il s'agira de la plus grande installation de panneaux solaires pour une université en Belgique.

Ce projet est développé, financé et installé par ENGIE Sun4Business 2. Il traduit la volonté de l'ULB de mettre en place une nouvelle politique énergétique ambitieuse ainsi que son engagement de longue date dans une démarche de campus durable.

Aux travers de ses engagements, l'ULB aspire non seulement à relever les défis environnementaux et climatiques mais surtout à contribuer à construire une société qui comprend et respecte les processus socio-écosystémiques, la nature et les limites de la biosphère, qui poursuit la justice sociale et économique et l'équité mondiale, et qui contribue à la culture de la paix pour la génération d'aujourd'hui et de demain. Ceci passe à la fois par l'éducation, la recherche et par la gestion opérationnelle de ses campus.

Nos dernières publications:

Berliner David
Calabrese Laura
Veniard Marie
Espion Bernard
Provost Michel
Wibaut Romain
Wouters Ine
Broustau Nadège
Sacco Muriel
Paternotte David
David Eric
Slautsky Emmanuel
Cahn Livia
Deligne Chloé
Pons-Rotbardt Noémie
Prignot Nicolas
Zimmer Alexis
Zitouni Benedikte

Clin d'oeil