Les archives
Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette

Mardi l 17-10-2017
Colloque "Troubles féministes dans l'islam et le judaïsme"

Du 25 au 26 octobre à la salle Dupréel sur le campus du Solbosch, se tiendra le colloque international "Troubles féministes dans l'islam et le judaïsme".

Ce colloque vise à explorer en quoi les pratiques féministes et de genre déstabilisent et subvertissent les assignations et pratiques normatives du judaïsme et de l'islam.

Les questions d'identité, de patriarcat, de loi religieuse, de sexualité, de mémoire seront notamment explorées. Les disciplines seront croisées : histoire, sociologie, anthropologie, science politique, arts, psychanalyse et études des religions offriront chacune, avec leurs spécificités, des clés de réflexion sur les enjeux féministes contemporains.

Les intervenant.e.s viendront confronter leurs idées et pistes de réflexions. Cette initiative contribuera à la compréhension de la diversité et des discours conflictuels qui constituent les féminismes dans leurs rapports aux cultures juives ou musulmanes.

L'évenement est gratuit mais recquiert une inscription.

Pour plus d'infos ou pour vous inscrire, rendez-vous sur le site de la Maison des Sciences Humaines.

Mardi l 10-10-2017
Carnaval "d'après-guerre" : Théâtre humanitaire et politiques de genre dans l'Afghanistan "post-Taliban"

Ce vendredi 27 octobre, la Faculté de Philosphie et Sciences Sociales vous invite au colloque de rentrée de l'Ecole doctorale thématique en développement sur la rhétorique de la "normalisation" dans les discours humanitaires.

Le colloque de rentrée de l'Ecole doctorale thématique en développement de la Faculté de Philosophie et Sciences Sociales aura lieu le vendredi 27 octobre à partir de 17h30 à la salle Henri Janne.

Cette présentation se focalisera sur la réthorique de la "normalisation" qui a accompagné le projet humanitaire en Afghanistan. Elle abordera la façon dont l'"ordinaire" est imaginé dans les discours humanitaires. En effet, l'Afghanistan post-2001 est un cadre de refléxion emblématique de la manière dont les acteurs de la gouvernance internationale pensent la "normalité". En prenant comme point d'entrée divers espaces créés dans le but de promouvoir l'autonomisation des femmes, la conférence montre comment l'idéologie libérale de la "liberté" a eu l'effet paradoxal d'engendrer l'incarcération, l'immobilité et l'aliénation.

Infos pratiques :
27 octobre de 17h30 à 19h (Drink)
Salle Henri Janne, Bâtiment S, 15e étage, Campus du Solbosch
Renseignements et inscription : Marie-Line Furst (mfurst@ulb.ac.be)