Les archives
Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette

Mardi l 26-09-2017
Grande manifestation pour le droit à l'avortement

A l'occasion de la Journée Internationale du droit à l'avortement, la coordination belge de la Marche Mondiale des Femmes organise une grande manifestation ce 28 septembre, en collaboration avec d'autres associations européennes. Le but est de demander l'inscription des droits sexuels et reproductifs, et notamment du droit à l'avortement, comme droit fondamental pour l'égalité en Europe. Rappelons que l'avortement relève en Europe de la compétence de chaque Etat, et qu'il est interdit en Irlande et à Malte.

La manifestation partira à 17h30 de l'Esplanade du Parc du Cinquantenaire, avant de rejoindre la place Schuman à 18h30.

L'ULB défend le droit à l'avortement pour toutes les femmes du monde. Elle est membre de Abortion Right!, la Plateforme de défense du droit à l'avortement pour toutes les femmes du monde, créée à l'initiative du Centre d'action laïque (CAL), avec ses partenaires historiques, la Fédération laïque de centres de planning familial et les Centres de planning familial des FPS.

En pratique: confirmation de participation : jennifer@mondefemmes.org - pétition pour le droit à l'avortement en Europe : http://avortementeurope.org/

Mardi l 26-09-2017
Au service de l'enfance en danger: dialogue d'experts européens

Lors de cette conférence internationale organisée par SOS enfants ULB, des experts italiens, français et belges du monde judiciaire, social et de la sphère thérapeutique y apporteront un regard croisé sur la problématique de la maltraitance infantile. Ce colloque s'adresse aux professionnels du secteur mais également aux académiques, doctorants et étudiants des facultés de médecine, de psychologie, de droit ...

> Informations pratiques :
28 et 29 septembre au Centre Cutlurel de Wolubilis (Bruxelles)
Renseignements : sosenfantsulbcongres2017@gmail.com
Programme et Inscriptions : http://sos-enfants.ulb.ac.be

Affiche_conférence_SOSENFANTS.png

Mardi l 26-09-2017
L'ULB simplifie la vie des étudiant.e.s transgenres et intersexué.e.s

En mars dernier, l'Equality Law Clinic, qui rassemble professeur.e.s, doctorant.e.s et étudiant.e.s en droit autour des questions d'égalité et de non-discrimination, organisait une table ronde sur les droits bafoués des personnes transgenres.

À l'occasion de cette table ronde, des étudiant.e.s transgenres faisaient état des difficultés qu'ils/elles rencontrent dans leur parcours à l'université comme dans le reste de la société. Différentes démarches administratives les obligent en effet à un outing quasi-quotidien, c'est-à-dire à devoir expliquer qu'ils/elles sont transgenres ou intersexué.e.s et que leur identité de genre ne correspond pas à ce qui est indiqué sur leur carte d'identité.

A titre d'exemple, des démarches aussi simples et courantes que l'inscription à un séminaire, la présentation de sa carte d'étudiant à la bibliothèque, le passage d'examens oraux, etc.

Fortes de ces témoignages, les autorités de l'ULB ont décidé de prendre une initiative visant à supprimer cette nécessité d'outing et d'accorder plus de sérénité aux étudiantes et étudiants transgenres ou intersexué.e.s. Une solution coordonnée entre le service des inscriptions et le service social étudiants a pu être trouvée. Les étudiant.e.s s'inscriront sous le nom indiqué sur leur carte d'identité puis auront la possibilité de choisir le prénom usuel qui sera indiqué sur leur carte d'étudiant.e et utilisé pour toutes les démarches internes à l'ULB.

« Il s'agit d'une véritable avancée vers une meilleure prise en compte de ce que vivent les personnes transgenres ou intersexuées au quotidien, indique le vice-recteur en charge des politiques de diversité et de genre, Laurent Licata. Via cette initiative de l'ULB, qui est une première en Fédération Wallonie-Bruxelles, nous tenons à adresser un message de soutien et d'accueil à toutes les étudiantes et tous les étudiants. En cette journée de lutte contre l'homophobie et la transphobie, il s'agit d'un symbole important même si d'autres problèmes doivent encore être adressés afin de lutter contre les préjugés et veiller à une meilleure intégration de ces personnes à l'université. »

Lundi l 25-09-2017
Conférence "L'Euro, une utopie trahie" du CEPULB.

Le CEPULB - Université Inter- ges organise sa séance inaugurale (commune aux trois séries), ce lundi 25 septembre, à 17h, dans l'auditoire H. La Fontaine (bâtiment K).

La conférence traitera le sujet "L'euro, une utopie trahie", et sera donnée par Bruno COLMANT, Economiste et ingénieur commercial, professeur à l'ULB, académicien, Head of Macro Research à la Banque Degroof Petercam.

Cette séance est gratuite et publique, tous les membres du CEPULB et leurs amis sont donc cordialement invités.

Mardi l 19-09-2017
Conférence "Revenu universel : révolution de la justice sociale ?"

Le Cercle du Libre-Examen organise, ce jeudi 21 septembre à 19h30, une conférence intitulée "Revenu universel: révolution de la justice sociale ?".

L'allocation universelle, proposition consistant en un montant identique versé à tous les citoyens sans aucune distinction, surprend à plusieurs titres.

Tout d'abord par son caractère inclassable: elle rassemble des personnalités diverses telles que Benoit Hamon et Christine Boutin, Milton Friedman et Yanis Varoufakis ou encore en Belgique l'écolo Philippe Defeyt et le libéral Georges-Louis Bouchez. Ensuite, parce que son caractère inconditionnel detruit le lien essentiel entre revenu et travail. Elle permettrait ainsi à l'homme de passer d'une libération par le travail à une libération du travail. Enfin, le revenu universel divise.

Du côté de ses défenseurs, on le voit comme une mesure phare d'accompagnement des transitions du travail vers plus de flexibilité, la fin du plein emploi voire du salariat, la réduction du temps de travail... Le revenu universel favoriserait aussi l'innovation et l'esprit d'entreprise, le développement du secteur non-marchand et des loisirs; offrirait une liberté aux citoyens sans que l'Etat ait à porter un jugement sur leurs activités; simplifierait infiniment toute notre administration bureaucratique; serait une mesure efficace pour sortir les plus pauvres de la précarité et enfin irait de concert avec l'avénement de "l'économie de la connaissance".

En revanche, ses détracteurs y voient une nouvelle ruse de l'idéologie néolibérale dont l'adoption signifierait l'abandon concommitant de toutes les luttes sociales ayant mené à notre système de protection. Ainsi, la justice sociale aurait revu son ambition à la baisse: à la lutte pour l'égalité se serait substituée la simple lutte pour l'égalité des chances.

Intervenants:

- Philippe van Parijs, théoricien de l'idée du revenu universel de longue date en Belgique, fondateur du Basic Income Earth Network (BIEN) et professeur à l'UCL, à la K.U.L et à Oxford, co-auteur avec Yannick Vanderborght de: "l'allocation unvierselle", éd. La découverte, 2005
- Yann Moulier Boutang, professeur à l'université de technologie de Compiègne, auteur de "L'abeille et l'Economiste", éd. CarnetsNord, 2010
- Daniel Zamora, postdoctorant en sociologie à l'Université de Cambridge et à l'ULB, co-directeur avec Mateo Alaluf de "Contre l'allocation universelle", éd. Lettres libres, 2016.

Plus d'info sur la page facebook de l'évènement.

Mardi l 12-09-2017
Forum - Enseignement supérieur inclusif: réflexion... action

L'enseignement supérieur accueille des étudiants « à besoins spécifiques » et se doit d'apporter des réponses positives et concrètes aux diverses questions posées par leur pleine participation à toutes les activités de la vie estudiantine.

L'objectif du forum "L'enseignement supérieur inclusif: réflexion... action ! Dépasser les obstacles à l'apprentissage" est de dégager une série de propositions à adresser aux responsables administratifs et politiques. Pour se faire quatre tables rondes, incluant différents acteurs de la vie sociale, débattront de solutions concrètes pour développer l'enseignement supérieur inclusif.

Ce forum gratuit sur l'enseignement inclusif aura lieu le 27 octobre sur le campus du Solbosch.

Pour plus d'information ou pour vous inscrire rendez-vous surle site du CEFES.

Mardi l 12-09-2017
L'Université des enfants

Vous êtes parents et vous avez l'ambition de susciter le plus tôt possible la curiosité chez votre enfant ? L'ULB aussi. Bienvenue au campus des 6-12 ans où l'université s'invite à répondre aux questions des plus petits.

Suite à l'engouement qu'a suscité l'inauguration de l'Université des enfants en mai dernier, l'ULB vous invite à inscrire votre enfant à une expérience hors du commun. En effet, tous les samedis à partir du 7 octobre, l'ULB leur propose des activités d'apprentissage originales et ludiques, autour de la connaissance et de la recherche à l'université. L'expérience, l'observation et le jeu sont la base de ces activités.

Pour consulter le programme des cours ou vous inscrire en ligne, veuillez consulter le site www.universitedesenfants.be

Mardi l 05-09-2017
Ouverture de notre master en études de genre

À la rentrée académique 2017-2018, un master de spécialisation en études de genre (60 crédits) voit le jour en Fédération Wallonie-Bruxelles. Il propose une offre de formation unique sur les questions liées au genre et à la sexualité et présente une approche interdisciplinaire articulant savoirs théoriques et apprentissages pratiques.

Ce master a été conçu de manière à y former des étudiant·e·s venant de domaines variés, possédant déjà un diplôme de deuxième cycle mais aussi de permettre à des personnes bénéficiant d'une expérience professionnelle de perfectionner leur formation, d'élargir ou de réorienter leur carrière dans ce domaine (admission sur dossier).

Cette formation tant attendue en Belgique francophone est organisée conjointement par les six universités de la Fédération Wallonie-Bruxelles.
Besoin d'info?
Consultez www.mastergenre.be et la brochure du Master.
Contactez master.genre@ulb.ac.be

Nos dernières publications:

Espion Bernard
Provost Michel
Wibaut Romain
Wouters Ine
Broustau Nadège
Sacco Muriel
Paternotte David
David Eric
Slautsky Emmanuel
Cahn Livia
Deligne Chloé
Pons-Rotbardt Noémie
Prignot Nicolas
Zimmer Alexis
Zitouni Benedikte
Chetcuti-Osorovitz Natacha
Gemis Vanessa
Paternotte David
Piette Valérie
Sägesser Caroline
Goltzberg Stefan

Clin d'oeil