Les archives
Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

Retrouvez nos communiqués de presse et nos experts sur la page Presse

Contactez-nous : Service Communication Recherche

 

Vendredi l 29-09-2017
Antibiotiques et élevage: +52% d'ici 2030

La consommation mondiale d'antibiotique en production animale représente aujourd'hui près de trois fois leur usage en santé humaine. Cette consommation devrait augmenter de près de 52% à l'horizon 2030 pour atteindre un total de 200,000 tonnes, en l'absence d'interventions publiques.

C'est la conclusion d'un consortium international de chercheurs emmenés par Thomas Van Boeckel (ancien bioingénieur de l'ULB - actuellement en PostDoc à l'ETH Zürich), et parmi lesquels, Marius Gilbert (Laboratoire d'Epidémiologie spatiale, Ecole Interfacultaire de Bioingénieurs, Faculté des Sciences), des scientifiques de l'organisation des nations unies pour l'alimentation (FAO), de l'université de Princeton et du "Center for Disease Dynamics, Economics & Policy" (CDDEP).

Publiée dans Science, leur étude est la première évaluation globale de l'effet de différentes politiques d'intervention visant à réduire l'utilisation future d'antibiotiques en production animale. Différents types d'interventions et de régulations devraient permettre de réduire cette consommation. Par exemple, une régulation globale autorisant un maximum de 50 mg d'antimicrobiens par kg d'animal par an dans les pays de l'OCDE pourrait déjà permettre de réduire la consommation de 60% sans affecter le développement du secteur de l'élevage dans les pays les plus pauvres.

Mardi l 26-09-2017
Le Big Data pour contrer la cybercriminalité

L'e-commerce ne s'est jamais aussi bien porté en Belgique. En 2016, 16% de toutes les dépenses ont été effectuées en ligne, contre 14% en 2015. 8% de toutes les dépenses en produits et 63% des dépenses en services se sont faites par voie électronique.

Facile et rapide, le paiement sur Internet n'est en revanche pas à l'abri de cyberattaques, qui sont elles aussi de plus en plus nombreuses. Pour contrer cette nouvelle cybercriminalité, le Machine Learning Group de la Faculté des Sciences ULB (Pr. G. Bontempi et Dr. Y. Le Borgne), et Worldline (Dr. O. Caelen), leader en Belgique des transactions en ligne, travaillent en étroite collaboration depuis cinq ans: leur but est de prévenir les utilisations frauduleuses de cartes, à l'aide d'algorithmes issus de l'apprentissage automatique et des nouvelles technologies de gestion de quantité massive d'information (technologies 'Big Data').

Ce partenariat, soutenu par Innoviris dans le cadre du projet Brufence (coordonné par le Pr. O. Markowitch), offre un exemple fructueux de collaboration universitaire et industrielle. Les derniers résultats issus de ce partenariat ont été publiés début septembre dans les journaux 'IEEE Transactions on Neural Networks and Learning Systems' et 'Elsevier Information Fusion'. Outre une formalisation originale du problème de détection de fraude, les principales contributions de ces travaux portent sur la conception d'algorithmes distribués et une solide validation expérimentale, permise grâce aux données réelles partagées dans le cadre de la collaboration.

Mardi l 26-09-2017
Cellules solaires organiques: attention à la géométrie

Dans notre quête d'énergie propre, le photovoltaïque occupe une place de plus en plus importante. Dans ce cadre, une nouvelle technologie est en train d'émerger: les cellules solaires organiques. Basées sur le carbone plutôt que le silicium, elles promettent, à terme, d'être moins coûteuses et plus faciles à produire. Cependant, elles souffrent d'un bien plus faible rendement que les cellules actuellement sur le marché. Dès lors, toutes les stratégies permettant d'augmenter le courant produit par ces cellules sont activement explorées.

Chercheurs du groupe d'Optique Nonlinéaire Théorique (ONT, Faculté des Sciences), Blaise Godefroid et Gregory Kozyreff ont étudié les émissions de photons de ces cellules solaires de plus près. En effet, une bonne cellule solaire doit aussi être une bonne LED si on y injecte du courant électrique: la tendance intrinsèque du matériau photovoltaïque à émettre des photons – aussi appelée "rendement quantique de rayonnement" – devrait donc être choisie la plus grande possible.

Dans leur étude, sélectionnée comme Editors Suggestion dans la revue Physical Review Applied, les auteurs montrent qu'étant donné la géométrie extrêmement confinée des cellules organiques, les effets de bords peuvent fortement influencer le rayonnement. Les chercheurs trouvent que le rendement quantique de rayonnement est dans certains cas bénéfique à l'effet photovoltaïque, mais dans d'autre cas, c'est l'inverse.

Quel que soit le matériau organique choisi, une prise en compte adéquate du rendement quantique et des effets de bords est nécessaire pour concevoir la meilleure cellule possible.

Lundi l 25-09-2017
Règlementation du système financier: séminaire avec le Nobel Jean Tirole

Ce vendredi 29 septembre, le Professeur Jean Tirole, Prix Nobel d'Economie 2014, sera présent à l'ULB. Le Président de la Toulouse School of Economics et Docteur Honoris Causa 1989 de l'ULB présentera un séminaire intitulé "Shadow Banking and the Four Pillars of Financial Intermediation".

Cette présentation discutera du périmètre optimal de la réglementation du système financier et du lien entre institutions régulées et non régulées. Des thématiques étudiées notamment au sein d'ECARES (Faculté Solvay Brussels School of Economics & Management), l'équipe qui accueille le Professeur. Le séminaire sera une occasion de discuter des importantes questions liées au fonctionnement du secteur financier avec les chercheurs (Professeurs, post-docs et doctorants) en économie et en finance de la Faculté SBS-EM.

Ces travaux présentés s'inscrivent notamment dans la suite des recherches de Jean Tirole sur la réglementation bancaire; des recherches auxquelles a notamment participé Mathias Dewatripont (ECARES, SBS-EM, ULB). Les deux chercheurs ont notamment co-écrit deux livres ensemble sur cette thématique (The Prudential Regulation of Banks, MIT Press, 1994 ; et, en collaboration avec J.-C. Rochet, Balancing the Banks : Global Lessons from the Financial Crisis, Princenton University Press, 2010).

Plus d'informations sur le site web d'ECARES.

Lundi l 25-09-2017
Conférence "L'Euro, une utopie trahie" du CEPULB.

Le CEPULB - Université Inter- ges organise sa séance inaugurale (commune aux trois séries), ce lundi 25 septembre, à 17h, dans l'auditoire H. La Fontaine (bâtiment K).

La conférence traitera le sujet "L'euro, une utopie trahie", et sera donnée par Bruno COLMANT, Economiste et ingénieur commercial, professeur à l'ULB, académicien, Head of Macro Research à la Banque Degroof Petercam.

Cette séance est gratuite et publique, tous les membres du CEPULB et leurs amis sont donc cordialement invités.

Vendredi l 22-09-2017
Sciences politiques : quel rôle dans les réformes électorales ?

"Tout a commencé lors d'une table ronde à Prague. Nous avions organisé une rencontre entre politistes venus de partout en Europe et du Canada pour discuter des réformes électorales et de leur expérience dans ces processus. Il s'agissait aussi de voir ce qu'ils savaient et que les politiciens ignoraient", explique Camille Bedock, chercheuse au Centre d'étude de la vie politique (Faculté de Philosophie et Sciences sociales) et co-auteur avec Damien Bol et Thomas Ehrhard d'un article sur la question, récemment paru dans l'Election Law Journal : Rules, Politics and Policy.

Grâce à ces discussions, il est apparu qu'aucune réforme dans laquelle les politistes s'étaient impliqués n'avait abouti. "Ce sont des processus très politisés qui se heurtent à des résistances institutionnelles. Dans ce contexte, leur influence est très minime. En revanche, ils ont insisté sur leur rôle d'éducation auprès des citoyens. Pour eux, il était important de donner des clefs de compréhension afin d'assurer une certaine transparence", précise-t-elle. Une situation très différente aux Etats-Unis où les politistes sont plus puissants, comme le met en évidence la revue de la littérature américaine réalisée pour l'occasion.

Au-delà des réformes, cette perspective comparée permet de mieux comprendre le rôle et la légitimité des politistes dans chaque société.

Jeudi l 21-09-2017
Une bulle de fumée autour d'une étoile en fin de vie

Un fin anneau de matière gazeuse qui entoure l'étoile géante rouge U Antliae, c'est l'image capturée par le radiotélescope ALMA, installé au Chili. L'anneau correspond à la matière qui compose l'enveloppe de l'étoile, éjectée à grande vitesse autour d'elle pendant quelques centaines d'années.

Cette image est extraite une étude d'une collaboration internationale d'astronomes, dont fait partie Claudia Paladini, post-doctorante à l'Institut d'Astronomie et d'Astrophysique de l'ULB (Faculté des Sciences), publiée dans la revue Astronomy & Astrophysics.

Les données nouvellement acquises par ALMA comprennent également un ensemble de données tridimensionnelles (ou "cube de données"), dont chaque tranche correspond à une observation effectuée à une longueur d'onde légèrement différente. Ces tranches renseignent sur le mouvement qu'effectue le gaz à différentes vitesses, vers ou à l'opposé de la Terre.

Ces observations permettront aux astronomes de mieux comprendre les phases ultimes de l'évolution des étoiles. Un préalable pour comprendre les processus d'évolution des étoiles de notre galaxie ainsi que l'enrichissement du milieu interstellaire, à partir duquel de nouvelles étoiles se forment.

Mercredi l 20-09-2017
40 ans des cellules de reconversion professionnelle

Depuis la crise des charbonnages jusqu'à l'onde de choc provoquée par la fermeture de l'entreprise Caterpillar à Gosselies, les licenciements massifs n'ont cessé de provoquer l'indignation et le profond désarroi des travailleurs. Les annonces de licenciements posent la lancinante question des leviers d'action mobilisables au niveau politique et social pour contrer les choix des décideurs économiques et faire face aux conséquences sociales désastreuses que ces décisions provoquent.

Dans un récent ouvrage issu de ses recherches, Aline Bingen (centre METICES et Département des Sciences sociales et des Sciences du travail, Faculté de Philosophie et Sciences sociales, campus Charleroi Ville-Haute) analyse deux réponses particulières aux impacts sociaux des fermetures et restructurations d'entreprise.

Premièrement les réponses politiques, qui ont visé, à travers le temps, à atténuer les effets sociaux des décisions économiques. La chercheuse décortique ainsi près de 60 ansd'évolution des politiques de l'emploi afin de mettre en évidence les principaux tournants pris en la matière. Ensuite, Aline Bingen analyse l'impact des cellules de reconversion professionnelle, qui fêtent leur 40e anniversaire cet automne. De leur création à leur institutionnalisation, l'ouvrage met en avant leurs apports, les questions qu'elles ont soulevées et le rôle des acteurs dans leur façonnement.

L'ouvrage d'Aline Bingen est en lice pour le Prix du livre politique 2017

Mercredi l 20-09-2017
L'importance du "climat immunitaire" dans les cancers du foie

Ce vendredi aura lieu le 2e symposium annuel de l'U-CRC, l'ULB Cancer Research Center. L'occasion de faire le point sur les recherches menées notamment par les chercheurs de l'ULB, de l'Hôpital Erasme et de l'Institut Bordet sur le cancer, première cause de mortalité des pays industrialisés.

Parmi eux, Vincent Donckier (Chirurgie, Institut Bordet) présentera ses recherches sur les cancers du foie. Si la chirurgie reste actuellement le seul traitement potentiellement curatif de ces cancers, une proportion significative des patients opérés va récidiver après l'intervention chirurgicale. Une meilleure compréhension des mécanismes associés à ces guérisons et ces rechutes pourrait permettre de mieux sélectionner les patients candidats à la chirurgie mais aussi de développer de nouveaux traitements.

Les recherches de Vincent Donckier visent à analyser la réponse immunitaire anti-tumorale dans différents cancers du foie. Ses récents travaux, qui seront présentés au symposium ce vendredi, montrent que le développement de cancers primitifs du foie peut être associé à un microenvironnement immunitaire favorable à la tumeur, c'est-à-dire un nombre élevé de cellules immunosuppressives et un nombre faible de cellules capables de reconnaitre et de détruire les cellules cancéreuses.

Ce climat immunitaire favorable au développement du cancer pourrait être modifié par des interventions thérapeutiques : des premières analyses montrent que l'injection de médicaments dans la tumeur peut stimuler le recrutement de cellules immunes capables de détruire les cellules cancéreuses. Ce phénomène pourrait être amplifié par l'immunothérapie, soulignant l'intérêt potentiel de ce type de combinaisons thérapeutiques dans le futur.

Mardi l 19-09-2017
Des robots pour surveiller la lagune de Venise

Ce 15 septembre a marqué un tournant pour l'équipe internationale du projet subCULTron, auquel participe le service d'Écologie sociale (Faculté des Sciences). Elle a en effet déployé le plus grand essaim de robots sous-marins dans les canaux de Venise. Objectif : surveiller l'évolution environnementale et la pollution de sa lagune.

Ce projet européen de quatre ans, lancé en 2015, vise à recueillir, grâce à trois types de robots inspirés d'animaux, un ensemble inédit de données qui permettront d'apporter de nouveaux éclairages sur les interactions entre la faune, la flore, l'industrie et le tourisme dans la lagune de Venise et participeront de ce fait à la préservation de l'environnement de la région.

Ce système de surveillance sous-marine, qui comptera pas moins de 120 machines en 2019, sera totalement autonome grâce aux recherches d'Alexandre Campo et Jean-Louis Deneubourg, du service d'Écologie sociale. Les deux scientifiques ont en effet observé les comportements collectifs des animaux sociaux, tels que les blattes, les fourmis et les poissons, afin d'en tirer des modèles mathématiques implantables dans les robots. Ainsi, ceux-ci seront capables de communiquer et d'interagir sans aide humaine ; un atout de taille pour s'adapter aux changements de l'environnement.

Les caméras de la RTBF ont suivi ces premiers tests.

Mardi l 19-09-2017
Échos de la rue : l'Europe, vous en pensez quoi ?

À l'initiative du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, des citoyens venus de toute la Belgique se sont rencontrés cet été pour discuter de l'Europe de demain. À cette occasion, Échos de la rue a décidé de leur poser la question suivante : "l'Europe, vous en pensez quoi ?"

Dans des podcasts de 6 x 5 minutes environ, des chercheurs de l'ULB répondent à leurs réflexions. De nombreuses thématiques y sont ainsi abordées :

  • Le désamour entre les citoyens et les institutions européennes, avec Nathalie Brack, chercheuse au Centre de la vie politique (CEVIPOL).
  • La crise sociale et de l'augmentation des inégalités en Europe, avec Amandine Crespy, chercheuse à l'Institut d'études européennes (IEE) et au Centre d'étude de la vie politique (CEVIPOL).
  • Les compétences de l'Union européenne et les disparités entre pays, avec Ramona Coman, chercheuse à l'Institut d'études européennes (IEE) et au Centre d'étude de la vie politique (CEVIPOL).
  • L'accueil des réfugiés en Europe et le système d'asile actuel avec Julien Jeandesboz, chercheur au Centre de recherche et enseignement en politique internationale (REPI).
  • Le regard, changeant, des citoyens sur l'Europe, avec Nicolas Verschueren, chercheur au Centre de recherche Mondes modernes et contemporains (MMC).

À écouter sur notre page "podcasts".

Mardi l 19-09-2017
Trypanosome: les pouvoirs cachés de la famille APOLs

Le trypanosome est un parasite sanguin dont certaines sous-espèces provoquent la maladie du sommeil chez l'homme. L'homme est naturellement protégé contre le trypanosome brucei brucei, grâce à une protéine sérique appelée apolipoprotéine L1 (APOL1), mais les trypanosomes rhodesiense et gambiense parviennent à échapper à son action.

Dans une publication dans la revue scientifique Nature Microbiology, Etienne Pays et son équipe (Laboratoire de Parasitologie moléculaire, Faculté des Sciences) ont étudié le potentiel des autres protéines de la famille APOL: les trypanosomes n'ayant jamais été au contact de ces protéines intracellulaires, elles pourraient dès lors dévoiler une activité intéressante pour contrer le parasite.

Dans leur étude, les chercheurs montrent que la protéine recombinante rAPOL3 parvient à éliminer de nombreux sous-types de trypanosomes, notamment rhodesiense et gambiense. La protéine rPpAPOL1, une autre protéine de la même famille, partage partiellement ce pouvoir trypanolytique. Les chercheurs ont démontré que cette activité différente est liée à une dépendance distincte au pH.

L'instabilité de la protéine et sa toxicité in vivo ne permettent pas d'envisager l'exploitation thérapeutique d'APOL3. En revanche, un mutant expérimental de rPrAPOL1 est plus prometteur: il présente une activité trypanolytique plus élevée in vitro et est capable d'éradiquer l'infection de T. gambiense chez la souris.

Mardi l 19-09-2017
Nouveau numéro d'Horizon Recherche ULB

Horizon Recherche ULB est en ligne.

Au menu de cette édition de septembre: un dossier "Communiquer la science", Larsen C comme image du mois, la série de podcasts "Echos de la rue" en mot-clef et un focus sur la dernière bourse ERC, attribuée à François Leo.

Bonne lecture!

Mardi l 19-09-2017
L'austérité en procès

Ces 21 et 22 septembre, un colloque réunit une vingtaine d'orateurs venus de l'Europe entière pour analyser et discuter les enjeux soulevés par les recours introduits au niveau national et international contre les mesures d'austérité imposées ou recommandées aux états membres par l'Union européenne. Intitulé "L'austérité en procès", il verra notamment la participation d'Elise Dermine, chercheuse au Centre de droit public (Faculté de Droit et de Criminologie).

Durant son intervention, la chercheuse présentera les résultats de sa recherche sur les recours introduits en Grèce, en Espagne et au Portugal devant le Comité européen des droits sociaux, la Cour européenne des droits de l'homme et l'Organisation internationale du travail. "Les mesures d'austérité ont eu un impact très important sur les conditions de vie des habitants de ces pays, notamment l'accès au soins de santé ou à l'éducation. Or, ces états se sont engagés à respecter les droits humains à plusieurs niveaux", explique Elise Dermine.

La chercheuse a donc décidé d'analyser comment les mouvements sociaux se servent du droit pour se défendre contre l'austérité, mais aussi comment le caractère contraint ou choisi des mesures d'austérité et l'effet obligatoire ou non des décisions rendues peuvent influencer le verdict des institutions juridictionnelles ou quasi-juridictionnelles.

Informations et inscriptions : arc-strategic-litigation@ulb.ac.be

Lundi l 18-09-2017
Contentieux stratégique : obtenir un changement social par les tribunaux

Voilà maintenant deux ans qu'est lancée l'ARC Contentieux stratégique, à laquelle participent de nombreux centres de recherche de la Faculté de Droit et de Criminologie et un centre de l'UCL. L'objectif : étudier le recours au juge pour trancher des questions essentiellement politiques et provoquer une évolution du droit. "Le principe de contentieux stratégique a été assez théorisé aux Etats-Unis, mais c'est un phénomène assez récent en Europe", explique Annemie Schaus, chercheuse au Centre de droit public et responsable académique du projet.

Un colloque international intitulé "L'austérité en procès : mobilisations judiciaires et politiques d'austérité en Europe" marquera la mi-parcours de cette recherche collective. Annemie Schaus se concentrera sur les recours introduits par des ONG et des requérants individuels contre des réformes législatives adoptées par la Belgique afin de respecter le pacte budgétaire européen. "Aujourd'hui, on constate que les arguments budgétaires sont souvent retenus par la jurisprudence, à tel point qu'on se demande s'ils ne mettent pas en péril nos droits fondamentaux", pointe la chercheuse.

Pour poursuivre la réflexion, Zoé Konstantopoúlou, ex-présidente du Parlement grec, et Philippe Lamberts, député européen écolo, débatteront ce jeudi 21 septembre autour de la question "comment sortir de l'austérité ?"

Lundi l 18-09-2017
Les campagnes "anti-genre" se développent en Europe

Alors que l'ULB lance un master sur les études de genre, force est de constater que les questions liées au genre, à l'homosexualité, aux droits des femmes, etc. continuent à susciter le débat. Récemment publié, le livre "Anti-gender campaigns in Europe" s'interroge sur les fondements et les caractéristiques des mobilisations "anti-genre" partout en Europe.

"Ce livre est le résumé de 2 ans de recherche, visant à comparer ce type de mouvements dans 12 pays européens", explique David Paternotte, co-directeur de l'Unité STRIGES (Maison des Sciences Humaines) et éditeur du livre. "Une des conclusions qui se dégage de ce projet est que le mouvement anti-genre se développe partout en Europe. Le milieu catholique, à l'origine des premières contestations dans les années 90, n'est plus le seul porte-voix: les mouvements populistes de droite se sont également saisis de ces questions".

David Paternotte a également participé à la rédaction d'un chapitre sur la situation belge: "La Belgique fait figure d'exception par rapport à ses voisins européens", explique le chercheur, "car les mobilisations anti-genre sont plus discrètes. La pilarisation de la société et les rapports bien distincts entre église et état peuvent notamment expliquer cette différence".

David Paternotte tente maintenant de prolonger l'étude pour comparer les mobilisations anti-genre européennes à celles d'Amérique latine, des Etats-Unis et d'Afrique, dont les formes sont parfois différentes.

Lundi l 18-09-2017
AmericaS: nouveau centre de recherche sur les Amériques

L'ULB compte un nouveau centre de recherche: AmericaS. Intégré au sein de la Maison des Sciences Humaines, ce centre interdisciplinaire rassemble une trentaine de chercheurs issus des différentes disciplines des sciences humaines autour d'un même sujet d'étude: le continent américain.

S'inscrivant dans la longue tradition des études sur les Amériques menées à l'ULB, AmericaS privilégie une perspective résolument interdisciplinaire. Au moment où certains imaginentériger une barrière infranchissable entre "Amérique du Nord" et "Amérique latine",les travaux de ce nouveau centre seront orientés vers ce qui unit ces différentes composantes du continent américain, partant du principe que celui-ci a toujours été marqué par une forte interpénétration des différentes Amériques.

Au cours des prochaines années, le centre développera principalement ses recherches autour du thème "Les circulations dans, vers et depuis les Amériques". En plus de projets de recherche communs, AmericaS organisera des formations doctorales, séminaires et colloques sur cette thématique

Le centre sera inauguré le 25 septembre. Il accueillera à cette occasion la Professeure Hélène Harter, Vice-Présidente de l'Institut des Amériques de Paris pour une conférence intitulée "L'Institut des Amériques ou comment faire collaborer les Américanistes différemment".

Plus d'informations sur le site web de la MSH.

Vendredi l 15-09-2017
Aller au-delà de la ségrégation scolaire

Pour la cinquième fois consécutive, la Fondation Roi Baudouin a confié à des chercheurs du GERME (Institut de Sociologie et Faculté de Philosophie et Sciences sociales), le soin d'approfondir l'analyse comparative des résultats de 2015 aux tests PISA en Flandre et en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Dans cette étude, Dirk Jacobs et Julien Danhier montrent notamment que la ségrégation persiste et touche particulièrement les élèves défavorisés ainsi que ceux issus de l'immigration : leurs performances scolaires restent inférieures à celles de leurs condisciples, bien que les écarts aient tendance à se réduire en Fédération Wallonie-Bruxelles. Ceux qui « cumulent » ces deux caractéristiques sont ainsi doublement victimes puisqu'en plus de subir l'effet négatif de leur origine, ils ont tendance à fréquenter une école qui les fera moins progresser.

La Belgique, régulièrement pointée du doigt pour son enseignement très inégalitaire, ne parvient donc pas à combattre ce mal structurel. Pourtant, des solutions existent. D'après les auteurs, il est urgent d'instaurer une qualité équivalente dans toutes les écoles et d'y assurer une plus grande mixité.

Une vidéo, réalisée à l'occasion de la publication de l'étude, revient sur les mécanismes et les conséquences de la ségrégation sur le parcours des élèves ainsi que les moyens à envisager pour y remédier.

Mercredi l 13-09-2017
Gouvernance et performances sociales

Doctorant au CERMi (Solvay Brussels School of Economics and Management) et à l'Université d'Agder en Norvège, Muluneh Hideto Dato a remporté le Best PhD paper Award lors de la 5e conférence européenne sur la microfinance.

Muluneh Hideto Dato est récompensé pour sa publication intitulée "Social performance and governance structure in microfinance: a global survey". Dans cette étude empirique, le chercheur tente de voir s'il existe une association entre la gouvernance d'une entreprise et ses performances sociales dans le domaine de la microfinance.

Il a analysé les caractéristiques de gouvernance de 199 institutions actives en microfinance et leurs effets sur leurs performances sociales. Les conclusions suggèrent que les comités de gouvernance plus larges, avec un nombre élevé de directeurs internationaux, et l'existence d'auditeurs internes sont associés avec de meilleures performances sociales. Le chercheur a aussi observé que les ONGs sont plus susceptibles d'obtenir de bons scores sociaux.

Muluneh Hideto Dato est soutenu en partie par la Fondation Marie-Christine Adam.

Mercredi l 13-09-2017
La chimiothérapie amplifie la réponse immune anti-tumorale

De nombreuses observations récentes chez l'homme et la souris suggèrent que l'efficacité d'une chimiothérapie dépend du système immunitaire. L'infiltration, au sein de la tumeur, de cellules immunitaires est notamment un pronostic favorable pour la réussite du traitement. Ces observations posent la question du mécanisme d'action de la chimiothérapie sur la réponse immunitaire.

Le Laboratoire d'Immunobiologie (Faculté des Sciences et U-CRC) a récemment publié un article dans le journal scientifique OncoImmunology sur ce sujet : les chercheurs y démontrent qu'une injection de cyclophosphamide –un agent utilisé couramment en clinique– à des souris porteuses de tumeur a un effet bénéfique sur l'immunité anti-tumorale de l'hôte. Les chercheurs ont découvert que ce traitement induit une augmentation du nombre de lymphocytes tueurs infiltrant la tumeur et potentialise leur fonction. Le mécanisme implique la production d'interféron de type I, une cytokine importante pour l'immunité antivirale. Ces résultats suggèrent que la mort des cellules tumorales suite à la chimiothérapie active une réponse immune spontanée, dirigée contre la tumeur, ce qui induit une protection à long-terme.

En conclusion, la chimiothérapie classique modifie profondément et augmente l'efficacité de la réponse immunitaire spécifique d'une tumeur. Alors que les cellules du système immunitaire sont également affectées par la chimiothérapie, il semblerait cependant que vaccination tumorale et chimiothérapie auraient des effets synergiques. Une approche combinée de vaccination et chimiothérapie pourrait donc s'avérer particulièrement efficace.