Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 

Journée d'étude – Procréation médicalement assistée et gestation pour autrui

Jeudi l 19-10-2017

L'ULB vous invite à sa journée d'étude sur la thématique de la procréation médicalement assistée et de la gestation pour autrui.

La PMA (Procréation Médicalement Assistée) est désormais sollicitée dans le cadre de projets parentaux de formes très diverses tant par des couples de même sexe ou de sexes différents, que par un parent unique ou par des parents détachés de tout projet de couple. L'équipe médicale pluridisciplinaire du Centre de PMA qui accueille le projet parental est appelée à construire les instruments juridiques sur lesquels la filiation de l'enfant qui en est issu pourra être établie. La mise en œuvre de la PMA repose ainsi sur une interaction étroite du droit et de la pratique médicale.

A l'image de cette collaboration entre les deux disciplines, la journée d'étude du 20 octobre 2017 propose une réflexion soutenue par un dialogue interactif entre les juristes qui dresseront un état des lieux des règles en vigueur et des cas d'application qui en résultent, et les médecins praticiens dans les Centres de PMA qui stimuleront la discussion par des questionnements tirés de leur expérience clinique. Entre les exposés juridiques, la journée sera ponctuée par des débats donnant la parole aux médecins spécialisés des Centres de PMA. Les développements juridiques et les réflexions centrées sur la bioéthique se veulent à la portée de tous publics.

> En pratique:
Quand? Vendredi 20 octobre 2017 de 9h à 17h30.
Où? Salle Dupréel, Campus du Solbosch, 44 Avenue Jeanne, Bâtiment S - 1er étage.
Pour plus d'infos ou pour vous inscrire, rendez-vous sur la page de la journée d'études.

Des étudiant.e.s de l'ULB à la COP23

Lundi l 16-10-2017

Une équipe de 8 étudiant.e.s de diverses formations partira à la COP23 (Bonn, Allemagne) en novembre pour couvrir les négociations internationales sur le climat.

Après Paris en 2015 et Marrakech en 2016, le projet "Inside COPs", financé en partie par la Fondation Bernheim dans le cadre de son programme Pôle Environnement & Société, partira donc cette année à Bonn, pour suivre la COP23 qui se déroulera du 6 au 18 novembre.

L'idée principale: faire vivre les COPs (ou négociations sur le climat) de l'intérieur. Les étudiant.e.s sont envoyé.e.s sur place pour les deux semaines de négociation et suivent le déroulement de la conférence. Ils et elles effectuent un travail de décryptage des rouages, analysent et synthétisent les informations recueillies, puis diffusent leurs résultats via différents canaux (le site Internet, les médias partenaires, les réseaux sociaux, etc.).

Les objectifs sont donc doubles :

1/ La formation des étudiant.e.s concerné.e.s, qui ont une opportunité unique d'immersion dans les négociations internationales sur le climat ;

2/ Une large diffusion des résultats visant à contribuer à offrir une plus grande lisibilité des enjeux et résultats de ces négociations à la communauté universitaire et au un public en général.

Suivez les étudiant.e.s de Inside Cops!

Le 11 octobre 1977, Ilya Prigogine recevait le prix Nobel de Chimie

Mercredi l 11-10-2017

Pour le centenaire de sa naissance et le quarantième anniversaire de son prix Nobel, l'ULB rend hommage à Ilya Prigogine, prix Nobel de Chimie en 1977 "pour sa contribution à la thermodynamique du non-équilibre, et plus particulièrement pour la formulation de la théorie des structures dissipatives".

À l'ULB, des recherches sur les structures dissipatives et le phénomène de dissipation sont encore menées aujourd'hui.



À cette occasion, les Bibilothèques de l'Université mettent en évidence les travaux scientifiques du physico-chimiste et philosophe des sciences: on y trouve notamment sa thèse de doctorat originale.

Par ailleurs, une page lui est d'ores et déjà consacrée au sein de la digithèque de l'Université, prémisse aux manifestations "The Solvay Science Project", consacrées à la mise en ligne du patrimoine documentaire des Instituts de physique et chimie Solvay qui verra le jour en 2018.

N'hésitez pas à venir découvrir en un clic les articles de Blogus Operandi, le blog des bibliothèques de l'ULB.

Mardi l 24-10-2017
Jean-Pierre Boon, Fellow de l'APS

Professeur honoraire au Département de Physique de la Faculté des Sciences de l'ULB, Jean-Pierre Boon vient d'être élu comme "Fellow" de l'American Physical Society (APS). Il s'agit d'une distinction réservée à un nombre restreint de membres de l'association, reconnue parmi la communauté des physiciens.

La société récompense Jean-Pierre Boon pour "son rôle fondamental en mécanique statistique des fluides, qui s'est avéré déterminant pour le développement d'importantes méthodes computationnelles en Physique Statistique et en Hydrodynamique Moléculaire".

L'APS récompense les contributions d'importance en physique comme, par exemple, des recherches d'excellence, des applications importantes ou encore une contribution significative à l'enseignement de la physique.

Lundi l 23-10-2017
Quand le cerveau écoute les muscles

Pour beaucoup, tenir un objet relève d'une apparente simplicité. Pourtant, cette action nécessite un contrôle permanent de la force exercée sur base d'informations sensorielles. Mathieu Bourguignon du département de magnétoencéphalographie de l'Institut des Neurosciences et Riitta Hari de l'Université d'Aalto, en Finlande, ont donc tenté de mieux comprendre les mécanismes neuronaux à l'œuvre dans ce processus.

Grâce à l'enregistrement de l'activité cérébrale, les chercheurs ont pu démontrer dans un article du Journal of Neuroscience que le cerveau régule la force de contraction sur base d'un traitement à basse fréquence (en dessous de 3 Hz) des signaux générés par les organes sensoriels de la main. Cette découverte entre en contradiction avec les études précédentes qui envisageaient que le cerveau ne puisse se servir que de signaux à 20 Hz pour réguler la force. En effet, 20 Hz est la fréquence dominante de l'activité oscillatoire du cerveau provenant du cortex sensorimoteur, la partie du cerveau qui contrôle nos actions motrices et surveille les informations tactiles et proprioceptives. De plus, les signaux du cerveau et des muscles contractés sont couplés à 20 Hz.

Cependant, si le cerveau "parle" aux muscles à 20 Hz, on sait désormais qu'il les "écoute" à moins de 3 Hz, soit à une fréquence bien plus basse.

Vendredi l 20-10-2017
L'or des étoiles à neutrons: une prédiction de 2011 confirmée

Ce lundi 16 octobre, les astrophysiciens membres des collaborations scientifiques LIGO et Virgo ont annoncé la première détection conjointe d'une coalescence d'étoiles à neutrons et d'ondes électromagnétiques. Nous vous en parlions ici.

Cette observation confirme plusieurs théories, notamment une prédiction de Stéphane Goriely, chercheur à l'Institut d'Astronomique et d'Astrophysique de la Faculté des Sciences de l'ULB: avec des collègues de l'Institut Max Planck d'Astrophysique (Allemagne), Stéphane Goriely a modélisé en détail les processus physiques qui ont lieu lorsque deux étoiles à neutrons entrent en collision et fusionnent. Les chercheurs ont notamment modélisé la production d'éléments chimiques dans la fraction de matière éjectée pendant ces événements. Ils ont ainsi calculé les captures de neutrons et les désintégrations radioactives permettant la production d'éléments lourds comme le platine, l'or, le thorium ou l'uranium, et leur recyclage dans des réactions ultérieures impliquant des fissions de noyaux super lourds.

Ces résultats ont été publiés dans la revue Astrophysical Journal en 2011. Cette étude permettait alors d'envisager les étoiles à neutrons comme lieu de production d'éléments chimiques par un processus appelé "processus r" (rapid), qui nécessite des flux de neutrons très importants. L'observation de la coalescence d'étoiles à neutrons de ce lundi confirme ce modèle théorique: la lumière émise par la source implique la production d'éléments chimiques lourds, tandis que l'évolution temporelle de la lumière est compatible avec la désintégration radioactive d'éléments produits par le "processus r". CQFD!

Vendredi l 20-10-2017
"Financement de la recherche fondamentale et de la recherche appliquée en FWB"

L'Université de Liège organise un débat intitulé : « Financement de la recherche fondamentale et de la recherche appliquée en FWB » le 23 novembre à 20h.

La soirée sera introduite par le Professeur Vincent Seutin qui présentera brièvement les chiffres récents, et le débat mettra ensuite en présence le Ministre Jean-Claude Marcourt et le Dr. Steve Laureys, prix Francqui 2017. Le débat sera animé par le journaliste de la RTBF Sacha Daout et permettra de nombreux échanges avec le public.

20 places seront réservées pour des chercheurs de l'ULB. Si vous êtes intéressés, veuillez manifester votre intérêt auprès du département Recherche (angelique.greindl@ulb.ac.be) au plus tard le 9 novembre 2017. La liste sera établie sur base des premiers arrivés - premiers servis.

> Informations pratiques:
Lieu: cercle de Wallonie (site de Liège : Esplanade du Val, 4100 Seraing)
Date: 23 novembre 2017 à 20h
Réservations :angelique.greindl@ulb.ac.be

Jeudi l 19-10-2017
Les nocturnes des musées bruxellois – Les musées de l'ULB

La 17e édition des Nocturnes des Musées bruxellois vous propose de redécouvrir tous les jeudis soir au moins 5 musées dans une atmosphère détendue. Du 14/09 au 07/12/2017, 68 musées vous feront profiter de la richesse culturelle de Bruxelles au fil de visites guidées, d'activités pour petits et grands, d'animations, etc.

Ce jeudi 30 novembre 2017, ce sont les musées de l'ULB qui se prêtent au jeu ! Une occasion unique de découvrir ou redécouvrir les musées et expositions de l'ULB.

Au programme :

- l'Expérimentarium de Chimie

A côté de démonstrations réalisées par les encadrants, l'Expérimentarium de Chimie vous proposera de réaliser des expériences de chimie en relation avec les métaux que vous côtoyez quotidiennement.

- l'Expérimentarium de Physique

Au programme de cette soirée sons et lumières : des voix de canard, un séraphin, des métronomes déréglés, une harpe lumineuse, des tubes qui sonnent, des cloches qui tournent, des flammes qui vibrent et des images suspendues.

Musée des plantes médicinales et de la pharmacie

Suivez les étapes qui ont jalonné l'odyssée de l'utilisation des ressources naturelles en tant que médicaments : plantes médicinales porteuses d'espoirs de guérison, plantes mythiques, maléfiques... ; et partez à la découverte des huiles essentielles grâce à un atelier-jeu ludique.

- ULB Culture- Salle Allende

Syphilis, la grande simulatrice. Maladie honteuse, stigmatisante et suscitant l'effroi, la « grande vérole » a canalisé de multiples théories médicales au cours du temps, sans parler de croyances parfois étranges. L'exposition de l'ULB présente la collection de cires anatomiques du Musée de la Médecine, l'histoire des remèdes et de la prévention, et les témoignages d'artistes et écrivains comme Baudelaire, Nietzsche et Maupassant.

Retrouvez le programme complet des nocturnes des musées bruxellois.